Signaler

Veuve

Posez votre question estelle - Dernière réponse le 10 sept. 2015 à 09:58 par minzoto1965
Bonjour,
Mon mari est décédé brutalement , il y a eu un autopsie et mes deux fils sont très choquée.
J'ai le sentiment que personne ne comprend ce que je ressens. On ne cesse de me dire que je suis forte mais non!!!! j'ai besoin de me poser tranquillement, de dormir et d'être un peu seule. Mon mari était un homme public et trop de monde se mêle de notre peine. je n'ai presque pas dormir depuis 10 jours et ne mange pas ou si peux...Comment , je peux dire aux gens (ma mère) que j'ai envie d être seule, de ne pas me laver, ni manger mais juste me poser sans que l'on me prenne la tête. Je dois aider mes fils, en fait ils sont repartis chez eux, loin de chez moi, ils ont repris leur vie d'étudiant avec leurs amis.
Je ne comprends ce qui vient de m'arriver, ''j'ai eu un été de merde, je me suis cassée par deux endroits la cheville et je ne peux tjrs pas marcher et mon mari est mort. Je ne sais pas comment , je vais pouvoir surmonter la situation.Je suis profondément triste, vide et plus de goût. Sans compter la somme de choses à faire, funérailles, notaire etc..Merci de m'avoir lu.
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Je pense que tu devra commencer a faire des activitée. Ca t'aidera meme si ca prendra du temps. Ton mari veux que tu continue ta vie si il te regarde il sera aussi triste que toi car il veux que tu vive ta vie! Ne pense pas que tu doit l'oublier! Pense que tu doit être heureuse et vivre pour lui! Bonne chance !
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonsoir et tous mes condoléance à vous ,vraiment c'est dure franchement ,et c'est un grand signe de fidélité et d'amour à cette personne et rare de trouver ça de nos jours ,croyez-moi ,à ces moments il faut être vraiment croyante à la volonté de Dieu c'est lui qui donne et c'est lui qui prend ,
la mort c'est une étape obligatoire à tous les êtres humains sur terre ,personne ne l'échappe ,et regardez ces exemples avec beaucoup d'imagination et nous sommes entourez par des dizains chaque jours : = il y'a un bébé qui mort dans la ventre de sa mère , d'autre à un minute de sa naissance ,d'autre qui souffrent de tous les maladies et vivent à 80 ans et plus , d'autre en pleine forme mort à l'âge de 30 ans , d'autre qui tombe de cinquième étage est toujours vivant ...........
et on a des dizains des cas , tous ça pour vous montrez que la perte de nos chères ce n'est pas une affaires personnelle ou entre les mains des médecins tous simplement c'est un destin et c'est un verre qui tourne entre tous le monde ;
franchement , pour le personne de la nature sensible , c'est dure pour eux d'accepter la perte de leurs mari ou leurs maman comme mon cas , ça fait trois ans que ma mère est morte et j'arrive plus à accepter cet réalité , tous simplement c'est la vie ,
je te conseille de lire (( La mort ; dernière étape de la croissance )) , d'Élisabeth Coublère , c'est très intéressant ,
je te souhaite bonne chance et mon coeur est avec vous ; à la prochaine
imagine7 9714Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscription ModérateurStatut 23 août 2017 Dernière intervention - 7 sept. 2015 à 17:43
Le nom de l'auteur du livre est : Elisabeth KUBLER-ROSS
Répondre
naja1974 2Messages postés jeudi 3 septembre 2015Date d'inscription 10 septembre 2015 Dernière intervention - 10 sept. 2015 à 00:11
Oui ; tu as raison ; merci
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bjr

je déplace ici le commentaire d'Estelle qui n'était pas a la bonne place


" Bonjour,
Je vous remercie de vos réponses. Je suis allée sur ta tombe hier pour arranger les fleurs et lui parler un peu, ça semble peut être stupide mais j'en ai besoin... Je suis épuisée, j'ai toujours l'impression que je vais le voir, entendre sa voiture mais rien.Il faut que je réalise que je ne le verrai plus, que je suis seule maintenant. Je prie pour lui et la paix de son coeur, de son âme.
Aujourd'hui, lors d'une manifestation, célébration de la mer, un hommage lui ai rendu. C'est adorable de la part de ses collègues mais égoïstement, j'ai le sentiment que mon vol quelque chose, ça m'échappe. Je ne pense pas y aller.Ma peine ne regarde que moi et je n'ai pas le coeur à voir du monde.
Je fais quoi de ses affaires...quand je dois m'en séparer? sa voiture?
Je ne pensais pas à devoir vivre ça, on vit dans l'innocence, on ne pense pas chaque jour que l'autre va disparaître.
Je ne cesse de penser à mes enfants, je dois être là pour eux. De plus avec ma cheville cassée, je ne peux mm pas reprendre mon travail, je pense que cela m'aiderait tellement.
Cela me fait du bien de parler et de dire sans retenue ce que je ressens.
merci à vous.
Estelle "
imagine7 9714Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscription ModérateurStatut 23 août 2017 Dernière intervention - 7 sept. 2015 à 18:19
Bonjour estelle,

Veuillez recevoir mes plus sincères condoléances.
Prenez le temps de faire le deuil de votre mari.
Vous n'avez pas besoin de vous séparer de ses affaires personnelles. Vous le ferez lorsque vous en aurez envie et lorsque vous l'aurez décidé.
Votre mari était une personne fort appréciée et ses collègues vous témoignent leur soutien et leur affection.
Que âge avez-vous, vos enfants ?
Avez-vous une amie qui pourrait venir vous voir ? Vous aider ?

Cordialement.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Slt toute mes condéleance tous ce que je peu te dire. Prends soin de tes enfants c est tous ce qui te reste . Ils ont besoin de toi c est toi leur père leur mère soyez vous même et songez a eux mais avant a toi parceque c est toi le capitaine du navire


Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Bjr,
je viens d'avoir 50 ans. Le plus étrange dans tout ça, c'est que c'est moi qui suis malade depuis des années,c'est Pierre qui part et me laisse seule. Je suis épuisée par les démarches à faire, vu mon âge , je n'ai pas encore le droit à sa réversion juste a une allocation veuvage.
Nous étions en location et tout notre argent passait dans les études de notre dernier fils.
Je ne sais plus comment faire mais je vais trouver une solution et vous parlez à toutes m'aide vraiment...
je vais prendre mon temps pour ses affaires, vous avez raison, rien de me presse..
A quel moment commence ce deuil, mors de l'enterrement , je ne sais pas..Je ne cesse de penser à lui et mes fils et je m'accroche à l'idée que je dois être sur mes deux jambes et forte pour eux mais j'ai parfois tellement envie de pleurer mais je ne le fais pas ou seule le soir.. que c'est dur qu'il ne soit plus là le soir près de moi pour dormir, je dors sur le canapé et dans le nuit, je vais dans le lit.
Si je peux aider qq'un si une personne a besoin de parler ,je suis là.
Bonne journée à toutes et merci
Estelle
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !