Signaler

Dêcès [Résolu]

Posez votre question Franbri 5Messages postés mercredi 13 juillet 2016Date d'inscription 25 juillet 2016 Dernière intervention - Dernière réponse le 25 juil. 2016 à 10:00 par Franbri
Bonjour

Je m appelle Brigitte et je suis veuve depuis 11 mois
J ai 48 ans
J aimerais avoir quelques conseils pour continuer à avancer sans lui car pour l instant je n y arrive pas
Comment reprendre goût à la vie
Si vous êtes dans la même situation que moi comment avez vous fait pour vous sortir de cette tristesse
Merci d avance pour votre aide
Utile
+1
plus moins
Bonjour Brigitte, la vie continue pour toi, reprends gout à cette vie;la refaire ne veux pas dire oublier ton mari,à 48 ans pas possible de vivre seule, courage
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Franbri 5Messages postés mercredi 13 juillet 2016Date d'inscription 25 juillet 2016 Dernière intervention - 25 juil. 2016 à 09:57
Bonjour,
Merci pour votre message.
Je ne veux pas vivre seule mais je ne pense pas retrouver quelqu un qui me comprenne aussi bien que lui

L avenir me le dira

Cordialement
Brigitte
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
bonjour Brigitte
cela s'appel le temps
oui c'est court comme réponse mais c'est la réalité
je crois qu'on dit acceptation
un lien pour me comprendre
http://www.cdeville.fr/article-32408659.html
bien a vous
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Franbri 5Messages postés mercredi 13 juillet 2016Date d'inscription 25 juillet 2016 Dernière intervention - 25 juil. 2016 à 10:00
Bonjour,

Le temps fera son travail mais en attendant l acceptation c est fou comment c est douloureux
Je vais aller sur le lien joint

Merci
Bien à vous
Brigitte
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Bonjour Brigitte,

Tout d'abord, permets moi de te présenter toutes mes condoléances pour la perte à laquelle tu dois faire face.

C'est ton deuil que tu dois faire. Le deuil de l'être aimé. Il y a des étapes dans le deuil.
Je trouve que la page wikipédia à ce sujet est plutôt bien faite :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Deuil

Tu dois en passer par chacune de ces étapes pour arriver à l'acceptation. La durée de chaque étape varie d'un individu à l'autre.

Pour en arriver à l'acceptation, je sais qu'en parler peut aider. Soit à des proches, soit a des spécialistes (psychiatres). Les spécialistes pourront vraiment t'aider en t'accompagnant dans ta démarche intellectuelle.

La vie continue pour toi ... Tu peux aussi te concentrer sur la façon de la réorganiser pour faire face à l'absence à laquelle tu dois faire face. Et progressivement "refaire" ta vie ... Tout en "honorant" la mémoire du défunt. C'est à dire, en te souvenant de lui, mais sans que cela ne t'empêche de te reconstruire.
Ton mari t'a légué, en disparaissant, tous les bons souvenirs que tu as de lui. C'est eux qu'il faut conserver.

Bon courage à toi.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Franbri 5Messages postés mercredi 13 juillet 2016Date d'inscription 25 juillet 2016 Dernière intervention - 25 juil. 2016 à 09:44
Merci pour votre message
Je vais consulter la page Wikipedia
Je vais essayer d oublier les mauvais souvenirs lies à sa maladie, me remémorer le bonheur que nous avons eu seuls dans un premier temps puis avec nos deux enfants'

Cordialement
Brigitte
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Bonjour,
Moi ça va faire neuf mois. Il est décédé subitement . Je continue a avancer et je stagne aussi. Au delà de la douleur de l incompréhension il y a la solitude. Je me demande pourquoi je rentre chez moi le soir. J essaie néanmoins de de profiter de chaque instant avec mes enfants la famille et les amis. Pour le reste je pense qu'il n y a pas de recette pour se sentir mieux. Il faut juste s habituer a l absence. Et essayer de revivre même si plus rien ne sera jamais comme avant.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Franbri 5Messages postés mercredi 13 juillet 2016Date d'inscription 25 juillet 2016 Dernière intervention - 25 juil. 2016 à 09:53
Bonjour,
Oui c'est bien ça, pourquoi rentrer puisqu il n est plus là !
J avais 14 ans quand on s est connu et depuis on ne s était jamais sépare plus d une semaine
Au début j avais l impression qu on m avait amputé une partie de mon corps. Chaque décision importante pour mes enfants je me demande ce qu on aurait fait à deux ! Seule, j ai peur de faire mal, de me tromper de ne pas être à la hauteur

Mais je pense que vous savez ce que je veux dire. Je vous souhaite à vous aussi beaucoup de courage

Merci pour votre message

Brigitte
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !