Signaler

Pression moral [Fermé]

Posez votre question Beva# 13Messages postés mardi 6 septembre 2016Date d'inscription 8 septembre 2016 Dernière intervention - Dernière réponse le 9 sept. 2016 à 23:02 par imagine7
Bonjour,
Je vais vous raconter mon histoire, car je voudrais savoir se qui m'arrive.

Je suis en couple depuis 13ans, je me suis mit en ménage très jeune (18ans). Nous avons eu un première enfant il y a 7 ans, (grossesse non désiré). Cette première grossesse c'est mal passé et mal vécu. Mon enfant et née prématurément. Moment très difficile pour moi, et très culpabilisant.
Les années ont passé, mon enfant va bien.
Il y a 3 ans, mon compagnon me demande si je souhaite lui faire un deuxième enfant, et pour moi se n'était pas envisageable. J'ai craqué l'année dernière sous la pression( il me disait qu'il ferait un enfant avec une autre femme, et qu'il n'envisageait pas sa vie avec un seule enfant)et par amour.
J'ai mal vécu ma grossesse a nouveau, dépression et idée noir. J'étais sous traitement. L'accouchement ma délivré. Mais voilà, que je recommance à avoir des idées noir. Je me sens seule, pas désiré (2 rapport sexuelle en 4mois), j'ai l'impression qu'il ne m'aime plus.
Quand je lui parle de se que je ressens, et de mes problèmes. Il me dit qu'ont dois se séparer, car je ne suis pas heureuse avec lui.
Il me pousse à ne plus l'aimer. Je lui dit que je l'aime et il me dit qu'il sait. Je lui dit qu'il m'écoute pas et qu'il sens fiche, il me dit que je psychote. Je lui dit que j'ai l'impression qu'il m'aime plus et que j'ai l'impression qu'il me pousse à se que je le quitte. Il me dit que je suis folle et que je vois le mal partout et que je pense qu'il complote.
En faite, il ne me sort aucun mot me rassurant de sa part. Il me dit pas qu'il m'aime pas, mais il me dit pas non plus qu'il m'aime.
J'ai tenté de me suicidé il y a pas si longtemps, et je ne suis vraiment pas fière !!! C'est ma deuxième tentative en 6 mois. Que dois-je faire. Je ne me reconnais plus.


Excusez moi, pour les fautes d'orthographe.
Afficher la suite 
Utile
+1
plus moins
bjr

que devez vous faire ? une chose est certaine, ne tentez pas a nouveau une tentative de suicide, cela ne résoudra pas le problème et vos enfants n'auront plus de maman.

il faut que vous ayez une discution claire avec votre mari.
savoir ce qu'il veut exactement, lui dire ce que vous voulez exactement et de la voir si chacun peut se reprendre afin que votre couple aille mieux.

si pas de solution envisageable, une séparation est surement une bonne chose afin que vous puissiez vous restructurer.
mais vous n'en n’êtes pas encore la !
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
Beva# 13Messages postés mardi 6 septembre 2016Date d'inscription 8 septembre 2016 Dernière intervention - 7 sept. 2016 à 12:58
Merci pour votre réponse.
Oui ne pas me suicidé pour mes enfants, ont me la dit souvent. Une façon pour me faire culpabilise. J'aime mes enfants, je fais tous pour eux et je suis investie à 1000%, j'ai arrêté de travailler, je ne fais pas le métier que je souhaite, et j'ai même perdu du boulot... Car moi, femme !!!... Je dois me démerder ( désolé pour mes mots) a les faire gardé, les nourrir, les élevés, les soignés, etc toute seule. Alors que je n'est jamais désiré d'enfants. Mais je dois accepté, car je suis la maman et que ces mon rôle dans cette société. Mon compagnon me dit, le jour où tu gagnera le même salaire que moi, ont en reparlera.
J'aime mes enfants, mais si c'était à refaire, je ne recommencerai pas.( la grossesse et le maternage, se n'est pas pour moi). Est il mauvais de penser ça ? De ne pas vouloir non plus être seulement maman ?
J'aimerais au moins un peu de soutien et d'amour de sa part, lui qui est si heureux d'avoir des enfants. Un peu de reconnaissance, aussi, alors qu'il savait très bien que je ne souhaiter pas remettre sa avec un autre enfant. Et qu'il m'a promis que se ne serait pas pareil qu'avec notre première enfants. ( 7ans de différence d'âge entre mes enfants) .
Tous ça je lui est dit, et il sait se que j'attends de lui. Mais c'est un bloc de bétons, il est froid. Et il ne veux surtout pas montré le moindre sentiments pour moi. Au contraire, plus je m'énerve, plus je déprime et au plus sa lui plaît et il m'enfonce. '' tes qu'une folle!""tu dis n'importe quoi '' '' si t'es pas contente ta cas partir''. Je vais soigner ma déprime car j'ai pas envie d'être manipuler. Et si aujourd'hui j'ai des idées noir, je ne suis Pas la seul responsable.
Une séparation n'est pas envisageable, d'une part je l'aime trop, de deux, cela voudrais dire qu'il décide une fois de plus se qu'il souhaite et donc de ma vie.
Utile
+0
plus moins
Bonjour
Oui il faut poser des questions simples et claires, et avoir des répondes aussi simples et claires, c'est ainsi que vous 2 saurez ce que chacun veut vraiment. Si les questions posées sont évacuées, ignorées ou obtiennent des demi-réponses, rien ne peut vous faire avancer, d'un coté ou de l'autre, se retrouver ou se séparer. Il ne faut pas fuir la discussion, c'est la base de la compréhension de toute chose, s'il l'un fuit, c'est sans espoir. Alors oui dans ce cas la il faut savoir y mettre fin soi même, et j'ai comme l'impression que la fuite de monsieur, rester évasif, sans engagement et dire en quelque sort que tu dis n'importe quoi, se suffire a ça, veut peut être dire "on arrête les frais".
Quand on tient a son couple, on s'engage a trouver des solutions pour recoller les morceaux quand cela commence a se désagréger. Y'a-t-il encore des sentiments ? Voila la première question que doit se poser un couple, si l'un n'a plus de sentiments, ce sera très compliqué de recoller les morceaux.
Mais la vie ne s'arrête pas la, il y a les enfants, et après un passage a vide, fermeture des blessures la vie continue et même de plus belle, car on apprécie encore mieux dorénavant ce que l'on a, le couple on y donne un sens encore plus puissant. Alors pas de bétises, l'amour se retrouve, il faut juste passer un cape.

Beva# 13Messages postés mardi 6 septembre 2016Date d'inscription 8 septembre 2016 Dernière intervention - 7 sept. 2016 à 13:45
Merci pour vos réponses,
Oui nous en avons eu des discussions. Rien à faire, c'est un mur de béton, il est froid et ne veux surtout pas montré de sentiments envers moi.
Quand je lui demande pourquoi il a voulu faire un deuxième enfant, alors qu'il savait très bien que j'en voulais plus et que j'allais mal le vivre. Il me dit, qu'il a toujours eu envie d'avoir des enfants, que si c'était pas avec moi saurai était avec une autre.
J'ai l'impression d'avoir été son utérus, rien de plus.
Je lui est fait des enfants par amour, mais lui non apparemment. Ou bien, je me trompe. Fait t'ont des enfants par envie?
Mes idées noir me viennent car c'est le seule moyen qui me permet de prendre une décision pour moi.
Utile
+0
plus moins
Bah voyons !!! C'est la seule décision que tu peux prendre pour toi.... Et le quitter au pire ???? C'est moins radical non !!
Contre un mur de béton il n'y a pas 36 solutions, rester devant et ne rien faire ou le dynamiter pour le franchir. S'il ne veut pas discuter clairement, s'il se montre ferme dans ces choix qui ne te conviennent pas du tout, tu reprends ta vie en mains et ses enfants sont les tient aussi. Lui qui veux des enfants, il les verra moins et par sa faute. Un couple c'est un engagement réciproque l'un envers l'autre, si l'un se decharge, ne joue pas son rôle et veux juste se la couler douce avec le meilleur mais pas le pire, ce n'est pas la peine de continuer.
Il faut le mettre au pied du mur, mais en mesurant toi même et acceptant les conséquences, "ou on trouve une solutions satisfaisante réelle et durable a notre couple ou je te quitte". Mais le faire si tu es décidée réellement a partir s'il ne veux rien entendre, mais quelle vie si tu restes malgré le maintient de ce mur en béton ?
Beva# 13Messages postés mardi 6 septembre 2016Date d'inscription 8 septembre 2016 Dernière intervention - 7 sept. 2016 à 14:16
En me séparant de lui, il aura donc tout gagné dans l'histoire. Il sait qu'il m'a détruit en voulant absolument me faire un deuxième enfant. Là c'est terminé, et il sait qu'il ne pourra plus me convaincre a nouveau d'avoir un enfant ( car il en veux plein, d'enfants). Donc j'en conclu, qu'il souhaite me pousser à ce que'' je'' le quitte ( pour pas passer pour un connard, sûrement) pour refaire sa vie peu être avec une femme qui veux plein d'enfants. Non??
Et moi dans histoire, je serais dans une vie que je n'est pas désiré encore une fois.
roudoudou22 8627Messages postés vendredi 11 janvier 2013Date d'inscription 17 juillet 2017 Dernière intervention - 7 sept. 2016 à 14:30
Il aura tout gagné ?


Bien sûr que non, car alors il perdra ses enfants auxquels, apparemment il tient beaucoup.
Beva# 13Messages postés mardi 6 septembre 2016Date d'inscription 8 septembre 2016 Dernière intervention - 7 sept. 2016 à 14:54
Si je le quitte vous pensez que j'aurais la garde exclusif des enfants ? Je pensais que sa se faiser plus et que les juge privilégié les garde alternée.
Je pense pas être capable, aujourd'hui d'envisager cela pour mes enfants. J'ai 30 ans aujourd'hui, et je porte le nom d'un homme que je connais pas et qui ne souhaite pas me connaître. Enlever les enfants à leur père se n'est pas possible!
Par ailleurs à se sujet, j'avais parlé à mon conjoint mon désir pour le mariage depuis longtemps. cela me permettrait d'avoir un sens à mon existence et d'avoir un nom qui me correspond. Mais mes désir ne sont pas les siens et aujourd'hui se n'est plus le sujet.

Je vous remercie encore pour votre écoute et votre aide.
Utile
+0
plus moins
Non il n'aura rien gagné comme dit par roudoudou, il perdra la présence de ses enfants, et toi, qui n'en voulais pas a la base, tu auras 2 amours car c'est bien de l'amour les enfants.
Il aura des regrets bien plus tard, mais la ce sera son problème, toi, penses a toi, a tes enfants, tu peux refaire ta vie et avec ce que tu as comme homme, tu ne peux qu'avoir mieux.
Ne penses pas de façon négatif le fait de son comportement, je veux dire, tu ne t'es pas laissée avoir, tu as crue a l'amour et c'est comme ça qu'il faut prendre les choses. C'est lui qui se trompes pas toi, alors dans ce passage difficile d'un couple qui est sur le point de rompre peut être, le seul regret que tu puisses avoir, c'est que ton couple ne va plus, mais malheureusement c'est courant, le reste tu n'y es pas responsable.
Utile
+0
plus moins
Il n'est pas souhaitable que les enfants soient couper d'un de leurs parents, eux ont besoin des 2. Donc le but n'est pas de le lui enlever mais de refaire ta vie est être heureuse. Il aura des droits mais aussi des devoirs enfants vos enfants, et toi 30 ans tu as bien le temps de découvrir le grand amour. A priori sur ce que tu écris ci dessus, vous n'avez pas la même vision du couple, le sens des choses qui peuvent paraitre futile a l'un, importante pour l'autre.
Les enfants ne les mets pas au centre de vos differents, seulement lui qui dit aimer les enfants, il se rendra peut être compte qu'en fin de compte il a eu tout faut, avec le recule.

Beva# 13Messages postés mardi 6 septembre 2016Date d'inscription 8 septembre 2016 Dernière intervention - 7 sept. 2016 à 16:15
Mmmm... Ouai. Je n'arrive pas à envisager l'avenir comme cela. Ils y a des gens pour qui c'est facile d'avoir plusieurs vie dans une vie. L'amour je l'ai, et je veux le garder. Je ne veux pas faire vivre à mes enfants, se que j'ai vécu étant enfant. Je leurs imposerait forcément nos problèmes, vu que l'on sera séparé et qu'il devra les garder à un moment donné. De plus, si je refais ma vie avec un autre homme, mes enfants auront un beau père, comme je l'ai eu. Sans compter que se nouvelle homme voudra peu être des enfants avec moi. Et après, je fais quoi, je me resépare? Je ne vois pas de positif la dedans.
Utile
+0
plus moins
Tu vois tout de façon négative car tu as eue donc une enfance pas satisfaisante. Les couples mixtes de nos jours sont legions. Mon couple est dans ce cas comme beaucoup d'autres, et les enfants sont plus heureux que de voir leur parents ensembles mais bien tristes car rien ne va plus.
En fait c'est la répétition de ton passé qui te fait peur, qu'il soit réservé aussi a tes enfants, mais de ton enfance ce sont tes parents qui maitrisaient, pour tes enfants c'est toi qui maitrises. Ils auront une vie avec papa, une autre avec maman, a toi de faire tout ce qu'il faut faire en tant que mère, leur père fera ce qu'il lui incombera de faire, mais ça c'est lui qui décide.
Tu peux parfaitement rencontrer un homme avec enfant, chacun les siens de l'amour il y en a pour tout le monde, c'est une source intarissable l'amour, il faut juste être clair tout les 2 avant d'aller plus loin, c'est les enfants j'ai donnée il ne faut surtout pas en redemander.
Utile
+0
plus moins
re

je reviens sur certaine phrase que vous avez écrit

vous dites "L'amour je l'ai, et je veux le garder."
l'amour dans un cpl ça se vit a deux, et a première vue c’est pas le cas.
j'ai plus l'impression que vous fantasmez sur une vie de cpl que vous n'avez plus et que vous aimeriez retrouver, mais il n'a pas l'air de voir ça comme vous !

Je n'arrive pas à envisager l'avenir comme cela. Ils y a des gens pour qui c'est facile d'avoir plusieurs vie dans une vie.
je pense qu'une séparation et refaire sa vie pour personne c'est facile, mais c'est surement bien plus facile que de se dire qu'il va falloir vivre dans votre cas peut être encore 40 a avec un boulet !

je veux le garder. Je ne veux pas faire vivre à mes enfants, se que j'ai vécu étant enfant

pourquoi l'avez vous mal vécu ?
vos parents étaient en guerre l'un contre l'autre ?
ils vous faisait subir leur séparation et leurs problèmes ?
il ne tient qu'a vous de ne pas faire comme eux, je connais des enfants de parents divorcés et qui vivent très bien un coup chez le père et un coup chez la mère

si je refais ma vie avec un autre homme, mes enfants auront un beau père, comme je l'ai eu

tout les beau père ou belle mère ne sont pas des tyrans !!!!

volontairement sans vouloir vous offenser, j'ai été percutant dans mes réponses pour vous faire prendre conscience de la situation dans lequel vous êtes.

pour clore mon explication, j'irai vous dire, qu'il y a des centaines de personnes prêtent a vous aider, a vous tendre la main par des conseils des avis et peut être près de chez vous par plus d'aide.
mais si vous n'avez pas envie de vous sortir les "pouces du cul et vous essuyez les doigts", pour montrer que vous voulez vous en sortir, toutes ces discutions sont alors que du vent et les aident disparaitront !

je vous souhaite que vous en sortiez, que vous viviez une vie heureuse d'une manière ou d'une autre, mais il faut que vous vous en donniez les moyens, mais si cela est dure
Utile
+0
plus moins
Bonsoir Beva#,

Ta situation n'est pas simple et pourtant, il semble dans tes écrits, que tu n'es ni respectée et ni considérée..
Tu avais le droit de ne pas être maman.
Le comportement de ton compagnon ainsi que ses réflexions relatés ici, ne sont pas prometteurs d'une vie future épanouie avec lui (c'est le moins qu'on puisse dire).
As-tu pu parler de cela, avec ton médecin ? Tu parles de dépression.
As-tu un suivi psychologique avec un psy, afin de te faire aider par un professionnel de la santé ?
Un traitement a-t-il été mis en place ?

Tu as des proches, de la famille, des amis, éventuellement des collègues, sur qui tu pourrais compter en cas de besoin ?
Beva# 13Messages postés mardi 6 septembre 2016Date d'inscription 8 septembre 2016 Dernière intervention - 8 sept. 2016 à 10:07
Bonjour,
Je tiens encore une fois à vous remercier, vos réponses me sont précieuse, et je ne les prends pas à la légère. J'essaie de peser, le pour et le contre. Et essayer d'arranger la situation avant dévisager la méthode radical.
Oui j'ai fais une dépression prénatal pour mon deuxième enfants, j'étais sous atarax et mon médecin m'avait programmer une césarienne 1moi à l'avance. Mais mon enfant est t'arriver naturellement 2 jour avant la date prévu de la césarienne.
Après l'accouchement tous ces bien passé, mais depuis deux mois, tous va mal.
J'ai des amies, je leurs en parlent, elle me disent que c'est l'accouchement, de dépression post accouchement, hormonal, etc...
Je veux bien le croire. J'ai pris rdv avec un psychologue.
Se que j'aimerais comprendre, c'est le comportement de mon compagnon envers moi, que c'est il passer ? Je sais que mon comportement ne nous a pas aider, et je vais me soigner pour ça. Il vaut que j'arrive à accepter, et digérer ma grossesse. il me délaise, et je n'est pas de
reconnaissance. J'aimerais au moins ça.
Même si j'ai fais cette enfants, sous la pression, mais aussi et surtout par amour , il avait comme même à l'époque de l'intérêt pour moi, et j'avais se sentiments qu'il m'aimait, par son regard, ces gestes et ces paroles.
Aujourd'hui se n'est plus le cas, et je n'arrive pas à le faire parler.

Merci pour vos réponses, sa m'aide beaucoup.
imagine7 9313Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscription ModérateurStatut 16 juillet 2017 Dernière intervention - 8 sept. 2016 à 10:39
Bonjour Beva#,

Un psychologue peut t'apporter une aide non médicale. Lorsqu'il y a dépression avec à la source divers sentiments néfastes, un soutien psychologique médical serait sans doute plus approprié dans ta situation. Cela te permettrait d'avancer dans un travail personnel.
Il s'agit donc de prendre rendez-vous avec un psychiatre (médecin). Tu peux t'adresser auparavant à ton médecin traitant qui te conseillera au mieux, dans cette recherche.
Les amies, les proches sont trop impliqués et ne peuvent avoir un avis neutre.
C'est pourquoi, le professionnel de santé est neutre et sans jugement.
Tu vois ta famille ? Est-elle au courant de tout cela ?
Tu as un travail qui te plait ? Tu réussis à épargner ?
Décide-toi, tu es maître de ton avenir.
Tourne la page de cette tranche de vie. Mieux encore, change de livre.
Utile
+0
plus moins
Bonjour Beva#
C'est une bonne chose ce rdv avec un psy, tu as besoin de te restructurer, te remettre les idées bien en place.
Pour vivre heureuse il faut que tu te sentes utile, que tu existes totalement a coté de ton homme, que tu comptes a part entière, que tu te sentes aimée, intéressante, sans cela tu ne seras que l'ombre de toi même.
L'amour c'est ce qui nous tient lorsque une chose ne va pas bien dans notre vie, mais lorsque cet amour est la chose qui ne va pas bien, il faut absolument le résoudre quelque soit la manière, l'issue, le résoudre ou le trouver ailleurs, car on ne peut vivre longtemps sans amour.
Alors oui, soignes toi, remets tes idées en place avec ton psy, réfléchis a tout ce qui dis dans ce post, ensuite ton ressenti sur ton couple actuel, ta vie au milieu de ça, tu saura si cette vie, ce couple vaut la peine de poursuivre ou se créer une autre vie un autre couple ou tu existera et ou tu t'épanouiras.
Ce qui comptes pour le moment, c'est ta personne, tes enfants, ta santé. La réflexion te fera prendre ensuite la bonne décision si pas d'amélioration dans ton couple.
imagine7 9313Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscription ModérateurStatut 16 juillet 2017 Dernière intervention - 8 sept. 2016 à 11:00
Entièrement du même avis que toi, lekabilien.

@ Beva#
Tu es la personne la plus importante dans TA vie.
Beva# 13Messages postés mardi 6 septembre 2016Date d'inscription 8 septembre 2016 Dernière intervention - 8 sept. 2016 à 11:55
Merci pour tout vos conseils,
Je vais en reparler à mon médecin. Ma famille est bien évidemment au courant, tout mon entourage également. Les gens ne comprennent pas forcément, car pour eux, je viens d'avoir un enfant, donc je suis forcément bien heureux... '' peu être un coup de fatigue '', '' le surmenage '', '' c'est pas facile pour tous le monde quand on a un bébé '', '' sa va passer, je suis passer par la'' '' se n'est pas facile pour ton homme, il te voit mal tout le temps, il te laisse te remettre ''... voilà se que l'on me dit.
Non je n'est pas de travail et oui j'aimerais faire quelques chose.
imagine7 9313Messages postés samedi 12 mai 2012Date d'inscription ModérateurStatut 16 juillet 2017 Dernière intervention - 8 sept. 2016 à 12:07
J'étais persuadée que tu travaillais.
lekabilien 8995Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscription ContributeurStatut 16 juillet 2017 Dernière intervention - 8 sept. 2016 à 12:28
Bonjour imagine7
Je le pensais aussi.
Une des raisons sans doute que monsieur fait le "dur", sachant sa compagne est dépendante. Ce n'est pas cela l'amour du tout.
On pense tenir fermement quelque chose, le jour ou elle nous glisse entre les mains on s'aperçoit que ce n'était pas utile de serrer si fort, ce n'était pas avec ses mains qu'il fallait tenir.
Beva# 13Messages postés mardi 6 septembre 2016Date d'inscription 8 septembre 2016 Dernière intervention - 8 sept. 2016 à 12:18
J'avais un boulot avant d'être enceinte, j'ai été licencié durant ma grossesse. Je n'est pas de mode de garde et nous avons pas les moyens d'en avoir.
Et quand mon première enfants était petit, s'était pareil, j'ai pas pu retrouver du travail après car les horaires et le mode de garde n'était pas au rendez-vous. J'avais envisager de travailler les week-ends et le soir, mais mon conjoint n'apprécie pas. Du coup je n'est pas travailler, j'ai repris quand mon enfant à pris l'école
Je redoutais ma deuxième grossesse aussi à cause de cela, mon conjoint m'avait promis que sa ne se passera pas pareil et au final tout est pareil.
Utile
+0
plus moins
Bien sur l'entourage, nous ici de loin on peut dire beaucoup de chose, mais l'histoire d'un couple vue de l'interieur, seulement 2 personnes la connaissent , les autres, nous, l'imaginons. Donc tout est conseil, mais la vérité c'est toi qui la détient car tu la vies.
Faire quelques choses serait positif bien sur, mais 2 bambins c'est déjà une occupation. Travailler, remets toi d'abord d'aplomb, ensuite tu pourras y penser aux possibilités, car les bambins ont besoins d'être gardés, ce temps viendra ou tu pourra plus facilement les mettre dans une crèche, restera a trouver un emploi. En soit, ce serait une excellente chose, car, tu ne dépendrais de personne et tu auras plus d'estime de toi, tu seras plus rayonnante forcément. Tu auras une vie plus animée mais plus interessante.
Bonne réflexion en tout cas a poursuivre sans se presser.

Beva# 13Messages postés mardi 6 septembre 2016Date d'inscription 8 septembre 2016 Dernière intervention - 8 sept. 2016 à 12:27
Tu as raison lekabilien, sa me ferait du bien de travailler, au moins je fais quelques chose pour moi.
Vers chez moi, il est difficile de trouver un mode de garde. Mais quitte à être perdant, je m'en fou. Reste maintenant à convaincre mon conjoint.
stf_frmu 25725Messages postés mercredi 22 février 2012Date d'inscription ModérateurStatut 16 juillet 2017 Dernière intervention - 8 sept. 2016 à 23:03
bsr

mais pour moi aussi, vous travaillez !
et j'ai même l'impression que vos messages sont fait durant vos heures de travail...
Beva#- 9 sept. 2016 à 15:50
Qu'est ce qui vous fait dire ça ? Je suis sans travail depuis février 2016.
Vous voulez des preuves ?
N'importe quoi!! Je viens la pour avoir de l'aide et du soutien.
Beva#- 9 sept. 2016 à 16:01
Surtout que mon boulot est dans le sanitaire, je suis loin d'être derrière un ordinateur. D'ailleurs j'en ai même pas chez moi.
La n'est pas la question, que j'ai du boulot ou pas, son comportement n'explique pas cela.
Le travail pourrais éventuellement me sentir mieux et moins déprimé.
stf_frmu 25725Messages postés mercredi 22 février 2012Date d'inscription ModérateurStatut 16 juillet 2017 Dernière intervention - 9 sept. 2016 à 18:37
bjr

que vous ayez un travail ou pas, j'irai dire que le probleme n'est pas la ...
maintenant sur votre probleme, je crois en tout cas pour ma aprt que tout a été dit !
Utile
+0
plus moins
Le convaincre ou t'imposer, c'est ton droit d'exister, il serait peut être temps de lui mettre la pression toi aussi pour que tu saches s'il tient a toi vraiment, s'il est prêt a changer, s'il accepte tes idées pour que tu existes vraiment ou il veux te garder en cage.
Beva# 13Messages postés mardi 6 septembre 2016Date d'inscription 8 septembre 2016 Dernière intervention - 8 sept. 2016 à 12:46
Oui c'est sûr, je ne voyais pas les choses comme ça, mais plus dans le sens où comme c'est moi la mère, c'était à moi de l'ai garder et que javais peur de ne pas avoir fait mon rôle. J'aime mes enfants, mais je suis loin d'apprécier, d'être avec le dernier( comme pour le premier) à la maison, à faire du maternage et l'entretien de la maison, etc... C'est chouette, à petite doses, je pense. Sa me ressemble pas et je suis pas ça.
Utile
+0
plus moins
De nos jours, il n'y a plus vraiment de "femme au foyer" sauf si elle le veut et par necessité, je veux dire, les 2 doivent faire ce travail ménager quotidien si la femme travaille bien sur, sinon c'est a celle celui qui reste a la maison qui fait ce travail et c'est normal en soit. Mais le fait de rester a la maison et d'occuper des enfants et de tout le reste est un travail aussi, ce n'est pas dévalorisant loin de la. Mais il est vrai aussi que lorsque le couple bas de l'aile, celui celle qui ne travaille pas est un peu piégé.
Utile
+0
plus moins
Bonsoir,

Avis et conseils ont été donnés par rapport à tout ce qui a été décrit.
Vu l'impossibilité de vérifier la véracité des déclarations de Beva# et, afin d'éviter toute dérive ou interprétation douteuse ou erronée, cette discussion va être fermée.

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !