Signaler

Impuissance et éjaculation précoce! que faire?

Posez votre question naiade - Dernière réponse le 21 déc. 2016 à 10:52 par laplageopale
Bonjour à tous!
Je viens chercher quelques conseils auprès de vous, mon conjoint souffre d'impuissance et d'éjaculation précoce. Il n'est pas en mesure d'avoir une érection de qualité... qui dure...
Nous n’avons jusqu'à présent jamais pu en parler, jusqu’à hier :)
après plusieurs mois d'abstinence (ce qui n'arrange rien au problème je pense) j'ai tenté un rapprochement... en vain, son érection n'a pas tenue, il n'y a pas eu de pénétration et il a éjaculé sans contrôle.
Frustration à part, cette situation m'a permis d'ouvrir le dialogue plus fermement...
Les choses étant ce qu'elles sont inutile de vous préciser qu'il est difficile pour lui d'en parler, et de reconnaitre simplement le problème... Je pense que c'est purement psychologique et là ça complique tout :/
C'est un jeune trentenaire en bonne santé, sportif, très petit fumeur, qui est complètement hermétique à l'idée de consulter un quelconque médecin. Ça viendra j’espère, je n'ai peut être pas bonne méthode pour amener l'idée je suis donc preneuse de tous conseils.
Dans la conversation que nous avons eu hier, j'ai chercher à comprendre un peu.. il semblerait qu'il n'ai pas de désirs et refoule son manque de libido sur une certaine fatigue...
Le comble c'est que depuis que nous sommes ensembles il ne s'est jamais masturbé! cela me parait anormal.. après je ne suis pas un homme. J'ai essayé de creuser la piste de ses désirs, fantasmes (peut être que je ne m'y prend pas bien avec lui) n'étant pas farouche je voulais bien lui faire comprendre qu'il pouvait m'en faire part... rien!
La conclusion que j'en ai tiré c'est qu'il se met trop de pression, avec cette angoisse de ne pas avoir d’érection, de venir trop vite... et de ne pas assurer! Que faire pour bien faire à mon niveau?
Merci d'avance pour vos réponses.
Afficher la suite 
Utile
+0
plus moins
Bonjour naiade
Ton comportement avec ton homme est remarquable, c'est la bonne attitude a avoir pour ne pas aggraver la situation, néanmoins, il faut ne pas rester dans ce statu-quo, car tôt ou tard, cela nuira encore plus a votre couple et cela peu mal tourner.
Donc toujours délicatement mais fermement, lui dire que si rien n'est fait, le couple ne tiendra pas forcément.
S'il t'aime vraiment comme tu semble l'aimer, s'il tient a toi, a votre couple alors il faut absolument consulter un médecin. Ou est le mal. Cela peu parfaitement être anodin et sera réglé assez rapidement, comme nécessiter des moyens médicaux plus poussés mais tout problèmes a sa solution, il suffit de taper aux bonnes portes, et la...allo docteur.
Bonne chance
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Merci Lekabilien pour ton retour.
Je risque de ramer encore un long moment avant de pouvoir frapper à une porte...
A moins de le confronter plus fréquemment au problème, mais il me faudra m'assoir sur ma frustration...
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Il est réticent car il a honte, ou est la honte que de ce soigner ? Cela relève du problème médical, il n'a rien a perdre tout a gagner.
Que vaut pour lui votre couple ?
Ne faut-il pas tout faire pour être heureux ?
Se faire confiance, s'épauler, rester unie et affronter ensemble les difficultés, dont celle la.
Il ne doit pas prendre les choses mal, il a des difficultés, comme toute difficulté il faut l'affronter et non se laisser aller et déclarer forfait sans avoir entrepris quoi que ce soit.
Dis toi bien ceci, plus il attendra, plus la frustration le bloquera davantage et plus il aura du mal a faire ce qu'il peut aujourd'hui et cela tu t'en doutes bien mets en péril votre couple.
Veut-il prendre le risque de te perdre en vouloir s'entêter ? C'est cela qui vous attend.
Est-il au courant de ta démarche ici ?
Peut-il venir se rendre compte de lui même que son cas n'est pas isolé, et qu'il faut de soigner et pas a rougir de cela ?
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Il a honte c'est indéniable, quil soit gêné de mettre à nue son intimité je peux le comprendre. Mais c'est pourtant la seule solution et je ne sais pas comment le lui faire entendre...
Je pense très sincèrement qu'il tient à moi autant que je tiens à lui, cependant, il préfère faire l'autruche et dédramatiser la situation. Se cacher derrière une fausse fatigue qui perdure.
C'est déjà un premier grand pas qu'il ait reconnu, même qu'à demi mot le problème. Je lui ai bien sur fais part de l'issue inévitable à laquelle notre relation allait se heurter si il n'entreprenait rien de son côté. Peut être pas de manière aussi pertinente que toi. Mais il compte sur moi pour régler le problème.... Alors je peux l'écouter, l'épauler, être patiente et faire preuve d'empathie mais je ne suis pas médecin. Et l'idée d'être simplement une femme épanouie risque de me rattraper.. Pour finir je pense qu'il a dû faire des passages furtif sur ce genre de forum et, doit bien savoir qu'il n'est pas un cas isolé mais tout ça reste trop tabou pour lui j'ai l'impression.
Quant à ma démarche ici, il n'en sait rien pour l'instant.. Elle n'était pas vraiment prémédité.. Peut être devrais-je lui en parler?
Merci pour ton intérêt.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Tu sais peut être sa réaction tu le connais, il est vrai que s'il acceptait de discuter lui même de cela, c'est déjà un grand pas. C'est anonyme. Mais il est vrai aussi que la solution final ce sera la consultation médical, s'il vient ici pour ne pas aller plus loin cela ne lui apportera que nos conseils, et cela ne suffit pas.
Son problème peut être d'ordres psychologique qu'hormonales a la base, mais aujourd'hui les 2 sont forcément imbrigués. Quelques choses le bloquait depuis longtemps déjà sur ce que tu écris, la perdre de confiance accentue cela, et plus le temps passera, moins il aura confiance en lui, plus sa libido baissera et ainsi de suite, ça n'ira qu'en s'aggravant.
Des fois il suffit de peu de soutient psychologique ou même seulement par son médecin traitant qui lui conseillera une hygiène de vie adaptée et peut être un traitement et cela fera ses effets rapidement.
Mais il faut qu'il se prend en main, qu'il se réveille. Il fait une montagne d'une chose qui peut être réglée aisement.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour Naiade,
Je viens de lire vos messages avec beaucoup de serieux.
Je vais vous donner mon avis d'homme.
Le probleme que l.on retrouve dans ces cas là, c'est l'espacement des rapports sexuels alors que vous devriez les rapprocher. Essayer par exemple, tous les jours ou tous les deux jours pendant une semaine.
C'est l'exitation trop forte que vous provoquez chez votre compagnon, qui entraine l'ejaculation precoce. Votre compagnon n'arrive pas a controler celle-ci.
Si vous rapprocher les rapports, vous attenuerez cette exitation donc il gerera mieux son ejaculation.
Ce qui est important, c'est de lui faire reprendre confiance en lui.
Il existe aussi des exercices qui consistent a retarder l'ejaculation (respiration, pression a la base de laverge juste avant l'ejaculation, ect) , a voir sur internet.
Ce que vous pouvez essayer aussi, c'est apres son ejaculation( 1 heure ou deux ou plus suivant les hommes), c'est de remettre le couvert, l'exitation est completement retombée, et a vous de le stimuler avec vos caresses, votre bouche pour faire revenir l'erection et je pense qu'il peux tenir plus longtemps.
Pour limiter aussi la sensibilité du gland, n'hesiter pas a utiliser le preservatif.
Ce qui est important aussi, c'est la discussion au sein du couple, et l'amour que vous lui apporterez. Plus vous en parlerez, plus vous dédramatiserez le problème et plus il reprendra confiance en lui.je reste a votre disposition .
laplageopale- 21 déc. 2016 à 10:52

Bonjour, Voilà une question qui interroge le couple et qui génère de la culpabilité. Ce qui gêne votre partenaire, c'est que vous essayez de l'aider. Il a besoin de trouver une confiance et un peu de paix par rapport à ce problème . Tout ce que vous ferez pour l'aider ne fera qu'aggraver son sentiment d'impuissance psychologique. Vous pouvez l'aider autrement en faisant l'amour sans pénétration, en faisant des préliminaires à votre fantaisie à tous les deux. Évacuez le problème dans votre tête, la pénétration et l'erection ne sont pas forcément au menu...plus vous vous acharnerez sur le problème , plus il deviendra aigu...et  vous tournez en rond sans solution. Ne plus penser à l'erection et encore moins à contrôler l'éjaculation permet de faire tomber la pression et de retrouver le plaisir des sensations de la peau et des mots d'amour. L'attachement deviendra entre vous 2 plus sécure et permettra dans un deuxième temps de retrouver la confiance...d'autant plus que ce n'est plus pour l'instant le but recherché . Pas de questions, pas d'impatience, si cela peut être pratiqué pendant plusieurs semaines, vous avez toutes les chances de retrouver un fonctionnement masculin que vous attendez. Évidemment un psychologue ou un sexologue seraient un plus, allez y à deux ou allez y seule pour des conseils. Tout pour faire retomber la pression, ce n'est pas une performance sportive, c'est le plaisir qu'on veut à l'autre et à soi! Pas de panique donc! Cool!!

Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !