Signaler

Silence radio, du mal à tourner la page... incompréhension.

Posez votre question Lise56 - Dernière réponse le 18 oct. 2016 à 20:28 par lekabilien

Bonjour à tous,

​Après une rupture incompréhensible, j'entreprends et je me tiens à un silence total depuis déjà 2 semaines.

​Petit briefing :

​J'étais avec un garçon depuis 3 mois, 12 ans d'écart entre nous (je suis la plus jeune), et en fait, j'ai vécu la rupture la plus "mystérieuse" et "incompréensible" de toutes.
​Alors, voilà, souvent, il me faisait des remarques comme quoi je le quitterais un jour pour plus jeune, etc. Assez jaloux (mais il ne l'assume pas, il vit dans une totale psychose qu'il s'est imaginé lui-même), j'avais beau remballé ceux qui venaient me draguer (vu la relation naissante), il restait bloqué dessus, comme si on lui portait atteinte à lui-même, alors que personnellement, je passais à autre chose. Il m'a déjà laissé sans nouvelles quelques fois, sans doute pour me "punir", comme par exemple, une fois je suis allée à San seb avec une copine, et floup, du jour au lendemain pas de nouvelles (alors que bon, j'avais des appels 2 fois par jour quand on ne se voyait pas qui durait vraiment longtemps). Un jour, je me suis retrouvée en soirée avec ma meilleure amie, et un ex petit ami (j'avais 16 à l'époque, ça a duré 6 mois, c'est plutôt "l'erreur de jeunesse" de base). Je lui dis, en disant que clairement je m'ennuyais, et que mon "ex" (si on peut appeler ça comme ça), je pouvais définitivement plus le voir (pas en raison de notre relation, mais juste on est absolument pas compatible pour s'entendre). Dès ce jour, il s'est enfermé dans une psychose impossible. Comme si, c'était fait contre lui et rien d'autre. Alors, que j'ai juste été honnête (car je déteste mentir) sans arrière penser, et comme on s'était pas vu depuis 1 semaine, simplement il me manquait. Il est reparti sur les histoires avec d'autres garçons (que j'avais renvoyé sur les roses, et encore, c'était pas vraiment des aguichements, mais plus des tests - les mecs de l'été quoi, la même rengaine !). Puis, c'est mis à me dire qu'il était triste, qu'il avait besoin de temps. Puis... Silence. On devait se voir... Silence. Bref, je suis passée de tout à rien, de 2 appels par jours, à rien. Oui, ce qu'il faut savoir, c'est qu'il a 2 enfants, et que je voulais pas aller trop vite (lui non plus), et donc il est arrivé qu'on ne se voit pas pendant 1 semaine. Dès qu'on ne se voyait pas plus d'une journée, les appels duraient des heures, et minimum 2 fois par jour. Ne parlons pas de facebook, toujours a aimé mes photos ou autre ... bref insignifiant ça.

​Un jour, je pars à une petite soirée concert organisé. Puis je le croise. Je décide de partir, le bordel duré déjà depuis 1 mois à pas savoir ou se diriger (j'ai lancé le message de rupture, sans réponse après son silence). Le lendemain, je reçois un message "t'es partie à cause de moi...". Je lui ai dit "Oui, je passais une bonne soirée. Je n'allais pas me la gâcher volontairement, même si je voulais voir N (notre copine en commun)". En ajoutant, "de toute manière, une fille autonome, indépendante et qui demande rien à personne, encore moins potiche et casanière, et qui voit plus loin que son nez, n'est pas pour toi". S'en suit un appel. Pour la première fois, j'ai haussé le ton, montrant mon mécontentement. S'en est suivi comme quoi c'est moi qui l'avait quitté (j'ai quand même dit : comme si c'était normal de laisser sa copine sans nouvelle plus de 2 semaines !). Il a reconnu avoir merdé, mais fait rien pour arranger la chose. On pose un RDV pour se voir la semaine qui suit. Bizarrement, "rage de dents" sur le coup je ne l'ai pas cru, ça faisait trop pour moi, je voulais une explication en face à face, que je n'ai jamais eu. Que par messages (oui 35 ans, c'est beau). Je repars dans ma "crise" disant que ça devient irrespectueux et fatiguant. Il ose me sortir que la première fois qu'il m'a vu (à une finale ou il m'a regardé de manière insistante comme s'il avait vu Dieu descendre sur terre!) c'était "fort". Comment osé dire ça ? Qu'est-ce que s'est quand s'est pas fort avec la fille alors ? Il allait me faire croire qu'il a eu le coup de foudre ? Ah ! C'est peut être pour ça qu'il gâche tout alors ! Bref. Je décide de nexter un peu, puis je le recroise par hasard, alors que j'avais prévu de voir quelqu'un d'autre (oui, soignons le mal par le mal !). Message vocal, le garçon ivre entrain de bader lourdement disant qu'il m'appréciait beaucoup, me parlant comme quoi j'avais besoin de mes amis et pas lui, que j'étais quelqu'un de génial etc. A rien n'y comprendre ! Je suis tellement génial que... ben on sait pas quoi hein. Ensuite, le week end qui suit, en parlant avec un ami en commun (qui est plutôt le mien), j'en discute. Il me dit qu'il avait vraiment sa rage de dents, et que ça le travaillait cette histoire. Je lui ai demandé pourquoi (quand même). Mon ami m'a dit qu'en allant à leurs voitures respectives, LUI (mon ex) lui en a parlé de lui-même et que ça le travaillait beaucoup. Ouais très bien mais bon ! Mon ami a eu la conscience de lui dire qu'il était jaloux, et qu'au lieu de laisser les conneries des autres (des personnes qui l'entourent lui surtout) pourrir notre relation, il ferait mieux d'écouter son coeur. Rien n'a faire, c'est une mûle ! Il est dans sa psychose totale.

​Donc voilà, je comprends pas trop comment on peut dire qu'on apprécie autant une personne, qu'on l'adore même pour la quitter parce que... tu sais pas vraiment quoi. J'ai fait des pieds et des mains pour discuter face à face. Je crois pas qu'il assume ou qu'il sache ce qu'il veule ou ... je sais toujours pas ! Je me suis excusée quand même de ne pas l'avoir cru pour la rage de dents. Et depuis, j'ai fait un silence. Je l'ai débloqué de facebook (parce qu'il pensait que je l'avais bloqué pour pas qu'il regarde ce que je faisais, mais c'était surtout pour me protéger) afin de lui montrer que. Et là, c'est la troisième semaine que j'entame. J'ai un peu du mal, je me suis faite mes raisons, mais j'appréciais beaucoup cette personne. Qui plus est, il parlait clairement de moi à ses amis comme étant LA première copine officielle après sa rupture avec son ex (avec qui il a eu des enfants), l'a dit à son ex pour dire qu'il avait à nouveau quelqu'un après elle. Il m'avait aussi dit qu'après moi, il n'y aura personne (surtout sous entendu, je voulais te rendre jalouse avec d'autres filles, alors que les autres filles je m'en fou). Oui car dès que je vais quelque part, et qu'il est là, il me regarde comme pas 2. Maintenant, j'évite comme ça j'ai plus de problème. Après je me demande si la relation est pas toxique. J'ai lu trop de trucs sur les PN et j'en passe ! Après je sais pas, il avait quand même les "signes" d'un mec qui commençait à s'attacher, comme autre exemple que les appels, quand on allait quelque part avec des amis, il n'y en avait que pour moi, jamais il me lachait du regard (et d'autres). Enfin je capte pas trop le délire, et j'aime bien poser des solutions sur les problèmes pour me les sortir de la tête (Oui c'est absurde, mais je suis trop entière !). Alors est-ce que dans ce contexte, me SR va servir à quelque chose ? Ou est-ce que la situation est compliquée de trop ? Ou je sais pas ! Pour moi tout ça c'est ridicule de A à Z. En fait, tout faire pour avoir la personne qu'on désire soi-disant, et sur qui ont à eu le coup de coeur à la première rencontre, pour en arriver à une situation pareille ? Mais c'est quoi le truc ? C'est juste l'envie de me posséder comme une chose ? C'est une situation crée par un fou ou un pommé ? Ca reviens à la charge ses choses là ?

​Help!!

Utile
+0
plus moins
Bonjour Lise56
Maintiens le silence radio et vies ta vie.
Ce que tu décris me fait penser a une petite gueguerre de gamins pour des 3 fois rien, a ce stade ça ne peut vous mener a quelque chose de sérieux et durable.
Quand on veut vraiment construire un couple, quand on tient vraiment l'un a l'autre, on aplanit les problèmes ou malentendus, mais quand on fuit dans tout les sens et attendre que cela passe, alors la réciprocité de l'amour n'est pas vraiment la de la part de l'un ou de l'autre.
On ne fait pas n'importe quoi pour attirer l'attention de la personne qu'on est supposé aimé, car cela peut au contraire provoquer la rupture définitive, a moins en fait qu'on s'en fiche un peu, dans ce cas la, il n'y a pas d'amour, juste de la compagnie.
Lise56- 18 oct. 2016 à 18:44

Merci! Il m'avait déjà fait des silences quand on était ensemble pour rien, sans raison... Comme s'il voulait me punir de quelque chose. Et encore une fois "La rupture" que j'ai fait formellement a été faite par son silence car les jeux malsains comme cela, trop pour moi... 

aujourdhui je me dis que j'avais besoin de compagnie parce que je ressens pas de tristesse ni de manque. Je pense sans cesse à lui par contre, comme si j'étais obsédée, bloquée. Quant à lui je ne sais pas où il a voulu en venir, s'il a voulu avoir une possession malsaine sur moi, s'il a pas refouler ses sentiments par peur de souffrir (c'était d'autres peurs récurrente chez lui + mon âge - 1 mois auparavant La rupture il m'avait dit clairement qu'il commençait à s'attacher). Bref j'ai fait de mon mieux pour ne pas alimenter ses vices ou sa psychose, rien n'entendre. Je ne rentre pas en guerre avec un sourd!

Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Pour ne plus penser a lui il faut avoir un autre homme dans ta vie, ainsi tu combleras le vide laissé. Bien sur ne pas sauté sur tout ce qui bouge, fais attention a découvrir un minimum la personne pour "lacher" les sentiments, maitriser autant que possible, avant de s'attacher.
Il faut savoir déjà ce que tu veux et ne veux pas d'un homme, et s'y tenir pour mettre les chances de ton coté.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !