Signaler

Comment dire à son chum pourqu j'ai pas envie de lui sans blessé

Posez votre question WhereIstheRain 1Messages postés dimanche 12 mars 2017Date d'inscription 12 mars 2017 Dernière intervention - Dernière réponse le 22 mars 2017 à 10:39 par lekabilien

Salut, 

Je suis dans un impasse qui m'affecte beaucoup, affecte notre couple et la vie de tous les jours. 

Je n'ai pas envie de faire l'amour à mon copain, je ne veux pas qu'il me touche pour enclencher l'acte sexuel. 

Ça remonte de loin ce blocage sexuel et émotionnel, maintenant c'est une histoire sans fin!

Tout d'abord, il buvait énormément et je ne supportais pas son odeur corporel, son haleine de fond de tonneau, je me sentais comme un trou d'une poupée gonflable...c'était horrible cette sensation de lourdeur de son corps qui faisait rien d'excitant. Je lui demandait de venir vite, je faisait semblant de venir pour qu'il en finisse au plus vite. Des fois je faisais la planche pour qu'il est un "turn off" et réalise qu'il n'avait rien d'attirant. Su contraire, je me sentais encore plus comme un trou, une chaudière que l'on vide les déchets dedans. Je lui parlais de son problème d'alcool au lieu mon dégout de faire l'amour avec. Car je me disais que s'il règle ce problème, ça ira mieux.

Après la naissance de ma fille(2 ans plus tard), je l'ai mis au pied du mur pour aille se faire traiter en désintoxication. Je l'ai mis dehors lorsqu'il a nié avoir un problème de boisson et que c'est moi qui a un problème. À ce moment, il se vidait une fois par mois des fois aux 2-3 mois. Ouf! Quel soulagement son départ, enfin je vais pouvoir me reprendre en main et recommencer à me sentir avoir envie d'une bèse! Non, non, j'étais trop asexuée, plus aucune envie, plus d'assurance en moi, plys rien ne se passait à ce niveau.

Depuis de fil en aiguille, il a été cherché de l'aide, m'a convaincu de son arrêt d'excès de consommation d'alcool, qu'il était prêt à tout pour ne pas perdre sa famille. De retour aux bercailles, juste l'idée du sexe me faisait passer des nuits réveiller à attendre qu'il soit bien endormi avant de me coucher. 

Là toutes les raisons sont devenues claires à mes yeux:

-Il est trop maigre

-Il ne me fait pas jouir

-Il est paresseux au lit

-Il lui faut une bière pour avoir envie

-Il aime qu'un trou pas la femme que je suis

-Il ne prend pas soin de lui

-Il ne cherche pas à me reconquérir 

-Il ne sait pas comment me faire sentir belle

-Il ne m'attire carrément pas secuellement

-Il a un petit pénis

-Il a trop de poils sur son corps

-Il, il, il.... 

Maintenant, je comprends que ce n'est seulement "Il", mais beaucoup de "Moi". 

Car j'ai commencé par aimer l'homme qu'il est(vu qu'il a tellement de qualités recherchées), je n'ai JAMAIS aimé faire du cul avec lui, car c'est tout ce que c'est. Même lorsqu'il me fait le cunnilingus je mouille à l'usure. Je n'ai jamais été attiré à le caresser, le sucer, lui faire l'amour qu'aujourd'hui c'est comme un "Do or Die". Laisse-le partir, recommence à apprivoiser ton clitoris et ta propre sexualité OU consulter, mettre cartes sur tables et m'efforcer de croire que c'est possible. 

 

Ça fait 6 ans que nous sommes ensembles, notre fille aura bientôt 5 ans et il me condamne de le castrer inconsciemment, vu que je ne veux plus ouvrir le trou qui lui donnait du plaisir de temps à autre. 

 

À L'AIDE!!!!CONSEILS, RÉFÉRENCES, n'importe quoi pour m'aider à ne pas devenir folle et le rendre fou, car il souffre énormément comme moi. 

Utile
+1
plus moins
Bonjour
Pour construire un couple il faut des sentiments. Pour reconstruire ce couple qui a été démoli, il faut qu'il reste une certaine base sur laquelle reconstruire. Dans ton histoire je ne vois rien de positif a te lire sur quoi reconstruire.
Ta déchéance personnelle tu l'as laissé descendre si bas qu'il faut d'abord commencer par la avant ton couple. Ta façon de te raconter a te lire, tu n'as plus aucune fierté personnel, tu n'es plus rien, tu as perdu cette chose qui fait la femme qui veut exister en tant que telle.
Quand a ton homme, pourras-tu encore avoir envie de cette homme que tu décris ainsi ? D'ailleurs, tu décris l'histoire mais tu l'aimes ? Il t'aime ? Dans ton long texte il n'y a pas de plage pour écrire cela, cela en veut dire beaucoup de mon point de vu.
Ce que je veux dire de tout ça, a mon avis la chance de reconstruire ton couple sans qu'il n'en reste de traces qui puissent vous nuire est très petite. Tu as laissé aller trop loin ou tu as exagéré tes propos.
AMOUR. AIMER. SENTIMENTS. Existent-ils un minimum encore entre vous ?
Considération de soi et de l'autre. Existe t-il encore un respect mutuel et surtout de soi même, sans cela les carottes ont dépassées la cuisson.
Mais il y a un enfant au milieu de tout ça alors, rien que pour lui pour commencer, il faut essayer de sauver ce qui peut l'être. Qui sait ce que l'être humain est capable de surmonter.
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
WhereIstheRain- 21 mars 2017 à 22:28

Salut, 

tu as apporté beaucoup de points de raisonnement important dans ta réponse, je t'en remercie. 

Il est difficile et vrai de dire que j'essaie de conjuger avec cette estime et confiance en moi depuis cete relation. Reconstruire, je n'y crois plus. 

L'amour et sentiments, il y en a certe... car je ne crois pas qu'aucune de nous aurait resté tout ce temps ensemble, même avec un enfant ou pas. Comme je l'ai dit dans mon autre texte, il a des qualités recherchées, mais n'est pas cet homme qui nous fait ressentir femme, ni émotionnel au point de ressentir les besoins de l'autre être, pas de tacte et moins un as du sexe. 

Au fait, au plus simple est de trouver une façon adulte, respectueuse et diplomate de se quitter en de bons termes pour notre petite fille, repartir une nouvelle relation de parents sans être amants.  

 

Merci Lekabilien!

 

Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour
Oui, je pense en effet sur la lecture de ton premier post que le plus sage est de se séparer en essayant de garder le contact et l'entente nécessaire pour le bien-être de votre enfant, car le reste me parait pratiquement impossible a renouer. Rien ne sert de s'accrocher lorsqu'on a la conviction que ce n'est que retarder l'échéance, et plus ça traine, plus les choses deviennent compliquées et la séparations plus préjudiciables a tout les 2 et, l'enfant en pâtira encore plus.
J'ai comme le sentiment que ta décision était déjà prise depuis un moment mais tu n'osais pas faire le pas qui lance la machine, il est vrai ce n'est pas si simple. Tu cherchais peut-être un coup de pouce dans ce sens, saches que seule toi pourras être dans le vrai quelque soit ta décision car c'est ta vie.
Vu d l'extérieur personnellement je ne te donne que mes impréssions, mon ressentit sur tes écrits, toi tu vies tout ça.
Donc prends ta vie en main après reflexion, après avoir relu tes propos car mes réponses sont données en fonctions de ce que je lis, donc relies tout en fait. Il est clair que sur tes propos s'il sont maintenus, alors oui, mieux vaut prendre un autre chemin pour te reconstruire, reconstruire un couple, la vie est bien trop courte pour la se laisser vivre dans l'ombre de cette vie, il faut vivre plainement.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !