Entente compliquée en famille recomposée

AnthoMath - 4 déc. 2017 à 10:12 - Dernière réponse : lekabilien 10654 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention
- 5 déc. 2017 à 15:26

Bonjour 
Vivant avec le fils aîné] de mon conjoint (19 ans), le mien (16) et notre petit bout (1). Tout se passait bien au début il y a 3 ans et aujourd'hui c'est un éclatement depuis 2 ans conjoint en dépression, aucune communication dans le couple et il ne dit jamais rien à son fils quand il abuse (tél ++, excuse : c'est pour bosser) car sin fils est très bon à l'école ... chambre non rangée quasi aucune aide sur les tâches ménagères, quant au mien il a régulièrement droit à des remarques assez virulentes quand quelque chose traine, qu'il oublie une lumière....par contre il n'est jamais remercié par BP quand il fait quelque chose de bien. Que faire ? Même quand son fils me parle mal c'est moi qui suis obligée de le remettre en place et quand le mien se comporte mal avec mon compagnon c'est déjà moi qui lui fais la morale. J'ai l'impression de passer mon temps à être et à me faire passer pour l'empecheuse de tourner en rond. ???

Afficher la suite 

5 réponses

Répondre au sujet
lekabilien 10654 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - Modifié par lekabilien le 4/12/2017 à 11:06
0
Utile

Bonjour AnthoMath
Ton homme fait une dépression, diagnostiquée ?
Consulte t-il ?
S'il est dépressif et qu'il ne se soigne pas, tu auras du mal a lui faire comprendre qu'il doit re-canaliser son fils, puisque qu'il ne sera pas vraiment réceptif et rationnel, il ne serait pas dans un état suffisamment "posé", pour réfléchir, analyser, et dicter quoi que ce soit, il ne fera qu'aggraver la situation. Donc, d'abord lui même consulter, et toi faire ce que tu peux faire et être patiente, a condition que ton homme réagisse.
Posté depuis CCM Live forum pour iPhone/iPad

Commenter la réponse de lekabilien
0
Utile

Bonjour lekabilien

Merci beaucoup pour ta réponse. Oui diagnostiqué suivi ++ ces derniers mois car son 1er psy reste 10 min avec et hop tiroir caisse !! Mon conjoint étant très peu causant...pas terrible comme thérapie il est sous antidépresseurs, est aussi suivi pour addiction car avait sombré dans l'A suite à une situation extrêmement compliquée divorce qui dure depuis ...3 ans entre autre... plus de boulot démission forcée ...etc son plus grand fils qui vit avec nous a souffert beaucoup aussi je le conçois mais moi j'ai passé les 2 dernières années entre boulot, soutien à mon conjoint, à son fils (il se confiait plus à moi qu'à son père .. sûrement poyr éviter de le faire plus souffrir encore)au mien (qui me rejette depuis longtemps déjà petit même s'il vit avec moi depuis 3 ans) et s'occuper aussi de notre petit bout...je sature de voir que tout avance (c'est sûr) mais doucement et je pense que ma forme physique et psychologique a été mise à rude épreuve et là j'arrive à saturation de manque d'épaule sur qui un peu me reposer. 

Commenter la réponse de AnthoMath
lekabilien 10654 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - Modifié par lekabilien le 4/12/2017 à 11:50
0
Utile

Je pense que les seuls aide que tu puisse avoir seraient de ton fils et fils de ton homme, sur ce que tu dis de lui, son état, il est "hors sujet" si tu permets cette expression.
L'associer a des discussions oui, attendre quelque chose de lui ce serait illusoire voir, s'il réagit, si c'est de façon adéquat.
La discussion serait souhaitée entre ton fils son fils et toi. Justement mettre en avant le fait que "papa" a besoin de sérénité pour se soigner et chacun doit faire des efforts.
Sinon il faut être très claire, celui qui ne fait rien n'aura rien, même a manger il se préparera ses repas lui même.
Posté depuis CCM Live forum pour iPhone/iPad

Commenter la réponse de lekabilien
0
Utile

En plus dans cette famille tous les sujets "tabous" sont évités. Mes beaux parents viennent d'apprendre, par une connaissance commune de mon conjoint et ses parents, qu'il consultait un psy car la personne en question était dans la salle d'attente avec lui ...ce qui l'a bien énervé mais au moins sa mère en a un peu discuté avec car ellz même dépressive depuis longtemps...

Il fait bcp d'efforts et accepte des rdv psy addicto...ce dont je lui suis reconnaissante mais il est difficile de le voir si diminué psychologiquement et si indécis voire désintéressé de quasi tout. J'essaie de le "booster" mais entre compassion et énervement... à parfois le secouer verbalement c'est difficile de trouver la bonne attitude. Il ne parle quasi pas nee m'informe de rien...

 

Commenter la réponse de AnthoMath
lekabilien 10654 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 11 décembre 2017 Dernière intervention - 5 déc. 2017 à 15:26
0
Utile
Bonjour
Les problèmes de santé ne se divulgue pas souvent même en famille géneralement, mais dans le couple il faut en parler c'est important. C'est en parlant qu'on arrive peu a peu a se comprendre, a expliquer, et a faire, et avoir confiance.
Il faudrait qu'il s'ouvre a toi, mais pour lui ce n'est pas si simple.
Pourquoi ne lui proposer de l'accompagner lors de séance avec son psy ? Ce sera un début de a 3 ensuite cela peut l'ouvrir a toi naturellement, d'autant, que toi même cela te pèse, tu en as aussi besoin.
Commenter la réponse de lekabilien