Je ne veux plus faire l'amour...

Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 5 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mai 2019
- - Dernière réponse : Sourisverte2
Messages postés
30767
Date d'inscription
jeudi 12 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 mai 2019
- 6 mai 2019 à 12:26

Bonjour, 
Voilà j'explique le contexte, j'ai actuellement 24 et cela fait bientôt 6 ans que je suis avec mon conjoint. 
Au début de notre relation tout allait parfaitement bien niveau intime, il est l'homme avec qui j'ai fait ma 1ère fois, mais au bout de 2 ans de relation j'ai commencé a perdre petit à petit mon envie d'avoir des relations intimes... 
Hors aujourd'hui cela fait maintenant plus de 2 ans que l'on se dispute constamment pour cela... j'ai déjà été consulté une sexologue sans trop de réponse de sa part, juste que je dois me forcer à la faire... 
Aujourd'hui je ne ressent vraiment plus de désir, ont peux rester 2 mois sans rien faire au désespoir de mon conjoint qui lui est l'opposé de moi, très demandeur... 
J'en suis venue à me demander si le mieux pour lui serai que l'on ce sépare pour qu'il puisse ce trouver une autre fille qui saura le combler mais je n'arrive pas a me faire a l'idée de le perdre... je tiens trop a lui, mais ces disputes et tensions constantes sont très difficiles à supporter au fil des jours, mois... 
Je ne sais pas comment faire aujourd'hui pour arranger mon couple... 
(Précision : je n'éprouve pas d'envie pour d'autres hommes, ni même de fantasme, de plus j'ai toujours apprécié l'acte quand ont le faisait avec mon conjoint et même quand il me cherche, je ne veux que le repousser et cela m'énerve même)

Afficher la suite 

Votre réponse

3 réponses

Messages postés
15390
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 mai 2019
1274
0
Merci

Bonsoir Lenia

Un couple c'est un engagement de soi. Le sexe fait parti intégrante et est très important pour la pérennité du couple. Et le sexe, la sexualité du couple ça s'entretient.

2 ans de bonheur, enfin.., de sexualité "normale", et 4 ans de non désir donc, qui bien entendu s'est installé petit à petit.

T'es tu demandée pourquoi ? As tu essayé de comprendre ou enfin de compte comme cela ne te génait pas personnellement, tu n'as pas trop chercher ?

Comment se comporte ton homme quotidiennement sans parler des faits qui nous préoccupent ?

Que faites vous en faite comme "activité", vos attentions l'un envers l'autre ?

Et puis toi, quelque chose te préoccupe t-il ? Travailles-tu trop, donc fatigue qui dure ? As-tu dans la tête quelque chose qui occupe ton attention au quotidien...?

Ou, lassitude car tu n'as n'as jamais connue autre chose que ce que tu as connue avec ton homme, qu'il ne te fait plus réver, et ce fait à "tué" ta libido par manque d'intérêt à la sexualité.

Non, se forcer n'est vraiment pas une bonne chose à faire, le faire pour faire plaisir  parce qu'on a envie de faire plaisir oui, se forcer non, il y a une différence.

La vie de couple et sa sexualité est aussi stimulée, entretenue par un dialogue, une complicité qui a mon avis ne doit pas beaucoup exister entre vous.

Il se peut aussi que ton homme ne soit pas non plus attentif à tes désirs, il y a quelque temps en arrière déjà. Mais quoi qu'il en soit, tu dois chercher en toi une possible cause à l'extinction totale de désir. Si tu avais des envies en dehors de ton homme, avec un autre homme on pourrait émettre quelques hypothèses, mais ne pas avoir du tout du désir, je pense que tu devrais voir où revoir cela avec ton médecin traitant. Faire un bilan et si nécessaire revoir un autre sexologue. 

Mais réfléchies quand même a tout ce qui est dit plus haut aussi, si ta vie, votre vie est menée comme celle d'un couple qui fait quelque chose pour faire vivre son couple, ou, vous vous êtes endormi tranquillement en espérant que la vie coule joyeusement toute seule. 

 

Lenia_2323
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 5 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mai 2019
-

Bonsoir,

Je te remercie d'abord d'avoir pris le temps de répondre à mon problème.

Pour répondre à plusieurs de tes questions : 

Pour ce qui est de la préoccupation, c'est vrai que au début, quand j'ai commencé a être moins demandeuse, nous nous en somme pas vraiment préoccupé, mais au fil du temps, si malgré que personnellement je ne ressentais pas le manque, cela me rendais triste pour mon conjoint, j'ai chercher des solutions pour y remédier mais en vain.

Après pour ce qui est de mon homme, c'est vrai que j'aurai beaucoup à lui reprocher, mais malgré tout, je l'accepte comme il est. 

Dans ma vie personnelle il y a eu des rebondissements assez important et négatifs qui m'ont miné le moral, mais je ne pense pas que cela sois en lien car j'avais déjà commencé à perdre cette "appétit" bien avant, après je ne dis pas que cela n'a pas rajouter une couche, mais je relève assez facilement la tête. 

Pour la lassitude je ne sais pas, comme tu as dis, je n'ai pas connu d'autres hommes dans ma vie, mais je n'en ressent pas le besoin, que ce soit en amour ou en intime je ne regarde pas ailleurs, je suis plutôt assez vieilles filles pour ce qui est de l'amour alors je refuse de regarder un autre homme que mon conjoint.

Après pour ce qui est de la complicité, bien au contraire, nous sommes vraiment complices, je n'ai pas à me plaindre pour cela.

Pour ce qui est de l'attention que me porte mon conjoint, je n'ai jamais eu trop à me plaindre, c'est vrai qu'il est plutôt solitaire et renfermé mais il sait être très pot de colle aussi.

Je ne sais pas si j'ai bien résumé et si c'est détails supplémentaires peuvent t'aider à mieux comprendre la situation actuelle, je peux aussi si besoin confiée que je n'ai pas eu cette "période" d'attirance physique à l'adolescence (il paraît qu'il y a sa) je n'ai ressentie ces envies que quand je me suis mise avec lui.

J'ai déjà vu avec ma gynécologue et passé des test à l'hôpital mais tout va parfaitement bien. 

Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
30767
Date d'inscription
jeudi 12 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 mai 2019
46
0
Merci

Bonjour 

 

Tu as quoi comme contraception ?

 

;)


--
On a toujours tort d'essayer d'avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu'ils n'ont pas tort ! (Raymond Devos)

 

Lenia_2323
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 5 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mai 2019
-

Bonjour,

Je suis sous pilule, nous y avons déjà pensé, mais j'avais déjà la pilule quand je l'ai rencontré sans que cela n'aille impacté mes envies, bien au contraire au début de notre relation j'étais plutôt demandeuse...  

J'ai aussi vu avec ma gynécologue au cas où, si celle-ci pouvait influencer ou si je ne la supporter pas et non elle n'a pas d'impact.

Sourisverte2
Messages postés
30767
Date d'inscription
jeudi 12 avril 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
12 mai 2019
46 > Lenia_2323
Messages postés
4
Date d'inscription
dimanche 5 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
6 mai 2019
-

le problème c'est que tu peux pas vraiment te fier au début de votre relation... car tout début de relation est forcément génial car c'est le début... ensuite la routine reprend sa place... et c'est là que les effets "négatifs" se font sentir...

il est tout à fait possible que le psycho est masqué un effet secondaire qui existait déjà bien avant... lis ta notice, c'est écrit noir sur blanc que oui elle peut avoir un impact sur la libido... après faudrait faire le test de la stopper pour voir si ça fait une différence... mais faut compter 3-6 mois d'arrêt avant d'espérer voir une amélioration... (si ça vient de ça).

 

je dis pas que la pilule est responsable de tous les maux... votre rythme de vie et les soucis de votre couple y sont liés aussi... mais ça se rajoute aussi.

Commenter la réponse de Sourisverte2
Messages postés
15390
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
12 mai 2019
1274
0
Merci

Bonjour Lenia

Donc tu as mis du temps à réagir. Que ton homme tu l'acceptes comme il est mais que tu as beaucoup à lui reprocher. La sensibilité, la sexualité de la femme, est beaucoup basée sur un facteur très important, un bien-être en soi. Ce bien-être ne semble pas acquis dans ton couple, il est probablement l'une des causes essentielles aux déboires qui minent tes désirs.

Tu rajoutes tes problèmes personnels à rebondissement et cela couronne et enfoncé le tout. 

Je vais schématiser pour faire simple, un homme voit une paire de fesse est il démarre au quart de tour, la femme c'est plutôt la flatterie, la séduction, l'attention, qui la fera mettre en condition.

La lassitude possiblement liée à un manque de "vécu", avoir connu autre chose, réver fantasmer. Cela fait parti intégrante d'une bonne sexualité. On fait tous des rêves, on a tous des fantasmes, c'est cela aussi qui nous pousse à vouloir plus, donc vouloir séduire être séduit (e), et garde notre libido "en forme"

Solitaire et renfermé et tu parles de complicité, cela est plutôt ambiguë pour moi. Complicité c'est beaucoup échanger, aimer échanger, être présent.

Parlez vous librement de sexe, sans aucun tabou ?

Échangez vous avant ou pendant de ce que l'un et l'autre voudrait, position, pratique, ou il y a des choses, domaines qui ne sont jamais aborder ?

A mon avis, tu as suffisamment cité de choses négatives qui pourraient largement expliquer ce manque de désir sexuel. Mentalement c'est lourd, cela, comme je le dis plus haut, ne fait pas de toi une femme "joyeuse", pour ne pas citer tout les termes qui peuvent mettre une femme en condition d'avoir envie, de réveiller son corps, de le mettre en condition d'excitation prêt à l'acte avec un grand plaisir.

Question un peu indiscrète mais, ton homme te faisait-il arriver à l'orgasme toujours ou du moins souvent ? Cela aussi peu avoir son importance

De toute façon je pense que vous devriez sortir de votre routine de vie actuelle et changer certaines choses pour vous renouveler. Cela ne veut pas dire pour ton homme avoir tout de suite ce qu'il veut, il doit aussi faire des efforts, te laisser respirer, ne pas être demandeur mais faire quelque chose, des activités ensemble, à vous de voir quoi, c'est une bonne manière de vous impliquer ensemble, de rire ensemble, c'est l'une des meilleures façon d'éveiller tes sens. 

Je pense aussi que tu as beaucoup à dire, à évacuer de ces rebondissements diverses de ta vie personnelle néfaste qui probablement, s'ils ne sont pas le facteur déclencheur, sont en tout cas un élément supplémentaire qui a plomber ta sexualité. 

Donc psy et un renouvellement quelque peu de la vie que vous menez ton homme et toi. 

Essayer de développer des activités que vous ferez ensemble, cela serait vraiment une três bonne chose. 

Parlez vous. Montres lui que tu veux redevenir cette femme d'il y a 4 ans en arrière, mais que tu as besoin de lui, de soutient, pas forcément de ses demandes de sexe. Il souffre de manque, tu souffres de non désir, vous devez mener le combat ensemble si vous vous aimez vraiment. Peut-être lui faire plaisir de temps en temps, à toi de gérer quand ce ne te sois pas compliqué, que tu veuilles lui faire plaisir car tu le comprends. À lui de faire des efforts et de savoir attendre. C'est comme cela que tu retrouveras le désir, c'est par la compréhension mutuelle, et des "sacrifices" consentis par amour, si on peu dire ça comme ça. 

Commenter la réponse de lekabilien