Il m'a forcé ? J'ai eu le droit de dire non?

Signaler
Messages postés
2
Date d'inscription
samedi 13 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
13 février 2021
-
Messages postés
3182
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 février 2021
-

Bonjour, 
Désolée de vous déranger, il y a sûrement des sujets plus importants que mon histoire mais j'avoue avoir besoin de réponses...
Je suis actuellement en couple depuis plus d'un an. Une relation plutôt saine ou on vit le parfait amour. 
J'ai un passé sentimentale legé et lourd à la fois. Je m'explique : a 17 ans ( j'en ai 20) j'ai commencé une relation avec mon ex, qui a duré presque 2 ans. Garçon en premier temps romantique et qui respecte la femme, le seul de tous ceux que je connaissais qui pensait comme moi et avec qui j'arrivais a alligner 2 mots. Ca a été mon premier copain, ma première fois et peut être le premier amour? Je ne sais pas. Le fait est que le temps a passé et que au fur et à mesure des moi il a radicalement changé. Il s'en fichait de moi, me laissai seule dans la rue a la sortie de boite rentrer a pied a 4h de marche ( lui vivant juste a côté de la où nous étions sortis), plus de romantisme et beaucoup beaucoup de mensonge. Mais ce que je veux vraiment dire c'est ce qui se passe la nuit... j'ai l'impression de faire ma victime et je déteste ça mais j'ai besoin d'avis et je dois raconter ça d'abord... ca allait pas du tout. Il me forçait quand je ne voulais pas le faire, jusqu'à me faire la tête ou du chantage. C'etait de ma faute. Meme si ca mère était dans la pièce a cote ca ne le gênait pas. Il me faisait mal quasiment a chaque fois, pas de préliminaire ni rien pour moi. Je disais au début que je n'aimais pas ou qu'il me faisait mal. Il s'excuse mais recommence 5 mn après. Et puis avec le temps je pleurais parfois et il ne s'en apercevait même pas. Impossible de le repousser, 1m89 contre 1m60 autant vous dire que je n'avais pas la force pour. S'en ai rajouté beaucoup de critique physique etc. Ca c'est finit quand j'ai appris une de ses tromperies. Presque 2 ans plus tard je rencontee mon copain actuelle. Entre eux il n'y a eu personne, 1 flirt qui s'est vite terminé quand j'ai compris que ca voulait plus que ce que je voulais donner. Je pense que ma première relation m'a un peu marqué. Mon copain est très gentil et compréhensif mais j'ai remarqué chez lui aussi des tendance à forcer la main. Pas trop. Rien a voir avec mon ex. Mais il m'arrive de dire non et que pourtant il insiste. Je suis le ge re de fille a abandonner et dire OK... aujourd'hui on s'est disputé. Un truc idiot en soit mais je mets énormément de temps a redescendre de ma colère. Il a essayé de m'embrasser et je n'en avais pas envi. Pour une fois je m'y suis tenue et j'ai dis non. Il a essayé quand meme plusieurs fois meme après avoir clairement dit que je ne voulais pas. En soit ce n'est qu'un bisou.. mais je me suis sentie étouffée. Et quand j'ai refusé il s'est mis en retrait, énervé et a dis " t'es vraiment pas sympa". C'est bête mais cette phrase manque vraiment touchée. Comme si je n'avais pas le droit de dire non ? Juste parce qu'il a fait l'effort de revenir vers moi en premier ? J'aurais du lui dire oui? J'ai mal reagis ? J'ai l'impression que mon corps ne m'appartient pas. Et pourtant je me trouve idiote de ressentir ça pour un simple bisou. Je dois m'excuser? J'avoue être perdu, si quelqu'un peut me dire ce que j'aurais du faire. Peut être que j'ai reagis comme une enfant. Pour moi c'était plus un souvenir de mon ancienne relation  le même sentiment. Et pourtant ce n'est qu'un bisou et il est mon copain.... je me suis levée et j'ai dormi dans le lit de la chambre d'ami. Reaction idiote et immature selon lui. Il ne comprends pas ma réaction. Meme si je m'explique. Il est soulé et trouve ça ridicule. J'avais juste pas envie de le sentir près de moi. Et de pouvoir pleurer tranquillement si j'en avais envi. C'est bête n'est ce pas? Vraiment, ne pas dormir ensemble pour ça. Maintenant je culpabilise.

1 réponse

Messages postés
3182
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
15 février 2021
541

Bonjour,

 

"Peut être que j'ai reagis comme une enfant"

"Reaction idiote et immature selon lui."

C'est peut-être vrai, n'empêche que si tu n'as pas envie, tu n'as pas envie et il faut le respecter, sinon on arrive dans le registre du viol.