J’ai du mal avec le faite que mon mari me touche

Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 30 novembre 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
2 décembre 2021
-
Messages postés
125719
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 janvier 2022
-

Bonjour je me présente j'ai 19 ans je suis marier et je suis maman d'un enfant de 1 an , sa fait 3 ans que je suis avec mon compagnon . Il y a quelque année j'ai vécu un viol . Et depuis c'est très dur pour moi , qu'un homme me touche . Quand au début je me suis mis avec mon conjoint j'avais 15 ans presque 16 . Je ne voulais pas qu'il me touche puis après j'essayais de faire des efforts et c'était mieux ont as mis du temps avant d'arriver à avoir un premier rapport car des qu'on essayais mon corps se bloquait donc on ne pouvais pas le faire . Puis après c'était mieux . Mais maintenant sa recommence des qu'il me touche je pousse sa main ou j'ai envie de pleurer sa me stress je sais plus quoi faire même moi le toucher j'y arrive pas . Cette situation est t'es dur . Que dois je faire ? 

A voir également:

3 réponses

Messages postés
3823
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 janvier 2022
757

Bonjour,

 

As-tu déjà consulté un psychiatre ou un psychologue ?

Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 30 novembre 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
2 décembre 2021

Oui durant mes hospitalisation sinon non 

Messages postés
3823
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 janvier 2022
757

Et du coup ça ne t'as pas aidé pour le problème que tu nous exposes ?

Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 30 novembre 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
2 décembre 2021
>
Messages postés
3823
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 janvier 2022

Non en faite y'a des moment où j'ai tout va bien et dès période où juste une caresse ou un câlin me dérange je me met à pleurer et le repousser et crier 

Messages postés
3823
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 janvier 2022
757 >
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 30 novembre 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
2 décembre 2021

Je reformule : tu sembles avoir eu recours à un psychiatre lors d'une période de crise intense (je le suppose par l'hospitalisation que tu évoques). Mais tu continues à souffrir après, pourquoi ne pas persister dans les soins ?

Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 30 novembre 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
2 décembre 2021
>
Messages postés
3823
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 janvier 2022

Parce que je me dit que si sa a foirer une fois pourquoi sa marcherai là et que j'essayer de prendre rdv et que je n'en trouve pas avant début février c'est pourquoi je demandais conseil ici 

Messages postés
3823
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
25 janvier 2022
757 >
Messages postés
4
Date d'inscription
mardi 30 novembre 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
2 décembre 2021

"je me dit que si sa a foirer une fois pourquoi sa marcherai là"

Les circonstances ne sont pas tout à fait les mêmes. J'imagine que dans le cadre d'une hospitalisation le priorité d'un psychiatre est de régler la crise (soigner le symptôme) car malheureusement, même pour ce genre d'urgences ils manquent de place et de temps.

Lors d'une période plus calme et face à un practicien qui peut te consacrer du temps, l'aide sera peut-être plus efficace ?

 

"je n'en trouve pas avant début février c'est pourquoi je demandais conseil ici"

Prends ces RDV. Il n'y a pas trop de mal à venir chercher de l'aide et du soutien ici, mais rien ne sera plus efficace qu'un professionnel formé.

Pour ma part, je ne vais pas pouvoir t'aider plus que cela, ces derniers conseils mis à part :

Tu es vulnérable, sois particulièrement attentive aux aides qu'on peut te proposer par ailleurs : si quelque-chose te "brosse dans le sens du poil" ne te laisse pas emporter par ton premier sentiment et renseignes-toi sérieusement dessus.

Je t'avertis aussi qu'en France la psychanalyse a encore une forte influence. Sois consciente que cette discipline n'est désormais plus une science : elle repose sur des dogmes formulés de telle manière qu'on ne puisse pas prouver qu'ils sont fondés ou non (exemple caricatural sans rapport avec la psychanalyse : va prouver qu'il n'y a pas en ce moment un être imperceptible (invisible, intouchable, silencieux, inodore,etc.) dans la pièce où tu te te trouves)

Sache de plus que pour se prétendre psychanalyste, il suffit d'avoir subi une psychanalyse. Veille donc à ce que le practicien ait bien une formation de psychologue ou de psychiatre.

Messages postés
125719
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 janvier 2022
211

Oui et je me permet de préciser que tu es tout simplement en souffrance d'un stress post traumatique et si tu n'as pas parlé de ce viol lors de ces entretiens, tu ne va pas avancer à ce niveau, à lire :

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2627783-syndrome-de-stress-post-traumatique-symptomes-traitement/

Quant à la psychanalyse on oublie et elle n'est absolument pas pratiquée en milieu hospitalier.

J'ajoute qu'elle est plus à l'heure actuelle une démarche philosophique personnelle qu'une thérapie car chère et très longue. Freud a inventé la psychanalyse car il n'existait à son époque aucun psychotrope et il a dit dans une biographie à la fin de sa vie : " je suis sur qu'avant la fin du siècle on guérira les névroses avec des médicaments " oui et non, la prise en charge psychothérapique a encore une grande importance.


--
J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte