Je me suis comportée comme une merde avec mon ex

Utilisateur anonyme - 15 août 2022 à 19:48
Arkana0 Messages postés 4291 Date d'inscription mercredi 11 février 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 3 octobre 2022 - 16 août 2022 à 10:23

Bonjour

J'écris ici car j'ai besoin de m'exprimer. Je me sens perdue, conne, une merde, une grosse merde, je me sens extrêmement nulle, méchante... J'ai été hyper conne avec mon ex.

En résumé : nous étions ensemble pdt 1 an et demi mais la relation s'est terminée pour diverses raisons. Je l'aime encore, mais lui non. J'accepte le fait qu'il ne m'aime plus. Les sentiments ne se contrôlent pas. Mais il m'a laissé espérer tant de choses... j'ai été prise pour une conne, très blessée, j'ai cette sensation d'avoir été trahie.

Par message il m'a reproché certaines choses et je n'ai pas apprécié du tout. On devait se voir pdt la rupture mais au final il était toujours indécis et il m'a planté.

On s'est vus chez lui pour discuter. Au début c'était à peu près calme. Ensuite, il m'a parlé de quelque chose et j'ai compris qu'il n'avait encore une fois pas été sincère, là j'ai clairement pété un câble. Je ne me suis pas reconnue. Jamais je n'aurai dû réagir ainsi, jamais. J'ai eu des propos très blessants, j'ai failli le gifler et lui donner un coup de pieds dans les c*******.

Il y a eu bousculade (on s'est poussés, sans mal), j'ai balancé 2-3 objets sans casse, on a beaucoup pleuré tous les deux, on a été prendre l'air et on a réussi à se calmer.

Je suis choquée de la scène. J'ai voulu qu'il souffre comme il a pu me faire souffrir en lui disant des mots blessants. Je lui ai dit certaines choses que je ne pensais même pas. 

Je n'accepte pas ce qu'il a fait. C'est moi la plus conne dans l'histoire, j'aurai dû réagir avant.

Je regrette tellement ce qu'il s'est passé chez lui, j'ai honte, si honte... J'ai gueulé comme je n'ai jamais gueulé après quelqu'un. Je suis une personne calme, réservée, parfois même timide, mais là j'ai explosé.

Est-ce que ce genre de situation est déjà arrivée à l'un(e) d'entre vous ici ? 

J'aimerais bien avoir des avis, conseils ou témoignages s'il vous plaît. Et merci de ne pas me juger.

2 réponses

Andy31200 Messages postés 135447 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 4 octobre 2022 266
16 août 2022 à 09:00

Bonjour,

Pas question de jugement sur ce forum et le seul conseil que je puis te donner c'est d'engager une discussion dans le calme et la sérénité où tu pourrais t'excuser


J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

0
Arkana0 Messages postés 4291 Date d'inscription mercredi 11 février 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 3 octobre 2022 862
16 août 2022 à 10:23

Bonjour,

Je suis moi-même passé par quelque-chose qui me paraît proche, aussi permets-moi de te le partager :

Ça s'est passé lorsque ma première relation "sérieuse" (elle a durée à peu près 3 mois, nous avions tous deux aux alentours de 18 ans) s'est terminée : c'est elle qui m'a largué et je l'ai très mal pris. Au bout de plusieurs semaines j'avais comme une noirceur qui n'avait cessé de grandir en moi et j'ai craqué : je lui ai envoyé un message incendiaire (nous étions en relation à distance, donc pas trop d'occasions de se le dire face à face et partant de là, le message était bien plus facile que l'appel). je ne sais plus trop ce que j'ai pu lui écrire, mais c'était plutôt horrible et pour le coup, rien à voir avec mon "moi ordinaire". Elle m'a d'ailleurs rappelé et passé un véritable savon. A ce stade, il était clair qu'il ne serait plus question de rattraper quoi que ce soit dans cette relation... et si c'était à refaire, je le referais malgré tout, car j'avais besoin de sortir cette noirceur et cette douleur, et mieux valait que ça sorte comme ça que pas du tout. Et ça m'a permis de passer à autre-chose.

Plusieurs années plus tard, nous avons eu l'occasion de nous recontacter : j'ai cru la voir passer dans le métro à Paris (j'étais venu y habiter, elle était francilienne, donc très plausible). Nous avons pu rediscuter de ce passage et il en est ressorti que nous étions tous les deux passés à autre-chose, donc sans rancune de son côté.

Bref, j'ai explosé moi aussi, pour des raisons qui, au final relevaient plus de moi : grand manque de confiance en moi, fierté mal placée,...

"Je regrette tellement ce qu'il s'est passé chez lui, j'ai honte, si honte... J'ai gueulé comme je n'ai jamais gueulé après quelqu'un. Je suis une personne calme, réservée, parfois même timide, mais là j'ai explosé."

La seule chose que j'aurais à en dire, c'est qu'il est toujours intéressant de s'interroger sur ce qui t'as amenée à cette situation et qu'est-ce que tu pourrais faire pour que ça ne se reproduise plus, dans la limite du raisonnable.


0