Aucune envie sexuel à part avec moi même, Éclairez-moi !

Kiss_24 - Modifié le 20 déc. 2022 à 00:39
Arkana0 Messages postés 4391 Date d'inscription mercredi 11 février 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 31 janvier 2023 - 20 déc. 2022 à 15:39

Bonjour, j’ai 19ans et c’est bien la première fois que je viens poser une question dans un forum. Mais c’est une question que j’ai besoin de poser et j’espère qu’on pourra m’aider à voir plus clair. J’ai eu plusieurs relations sexuel et j’ai toujours apprécié. Mais disons que ça fait presque 1an que je n’ai pas eu de relation sexuel et ça ne me manques pas du tout. Pourtant, à chaque fois que je vais en soirée ou que je parle à un garçon qui peut me plaire, et bien l’idée de coucher me freine. Ce qui me perturbe le plus est le fait que lors de mes derniers rapport sexuel, j’ai bien pensé à un moment être asexuel. Puisque qu’avec mon copain de l’époque je n’avais aucune envie, pourtant il m’attirait physiquement. J’ai donc pensé être asexuel mais ça ne colle pas puisque j’aime me faire du bien seule... alors je ne comprends pas. Être asexuel ce n’est pas avoir aucune envie sexuel du tout ? Alors je me pose la question, l’envie d’avoir un rapport avec quelqu’un ne m’attire pas du tout mais j’aime le faire seule. Pour être plus claire, ça m’embête puisque j’aimerais avoir cette envie de faire l’amour à quelqu’un qui me plaît ! Pouvez-vous m’éclaircir sur mon problème ?

1 réponse

Arkana0 Messages postés 4391 Date d'inscription mercredi 11 février 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 31 janvier 2023 895
20 déc. 2022 à 15:39

Bonjour,

J’ai donc pensé être asexuel mais ça ne colle pas puisque j’aime me faire du bien seule... alors je ne comprends pas. Être asexuel ce n’est pas avoir aucune envie sexuel du tout ?

Le seul intérêt d'une "étiquette" c'est de permettre aux autres de comprendre rapidement la situation.

Pouvez-vous m’éclaircir sur mon problème ?

Il faut d'abord se poser la question d'un point de vue médical : est-ce un effet secondaire si tu as recours à une contraception hormonale par exemple ?

Une fois cet aspect-là écarté, peut-on vraiment parler de problème ? Des centaines de milliers d'asexuels arrivent à vivre très heureux. Il faut accepter de vivre en dehors de la norme sur ce point et c'est beaucoup plus facile qu'il n'y paraît.

Indéniablement, cela te compliquera le fait de te mettre dans un couple stable, mais pose-toi sérieusement la question de pourquoi c'est important et s'il n'y a pas pour chacune de tes objections une alternative qui existe mais qui est simplement moins "normale".


0