Je ne veux pas qu'on me fasse l'amour

Mgn93 3 Messages postés dimanche 29 janvier 2017Date d'inscription 2 mai 2018 Dernière intervention - 2 mai 2018 à 12:26 - Dernière réponse : lekabilien 13116 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 12 novembre 2018 Dernière intervention
- 3 mai 2018 à 21:39

Bonjour,

 

Voila, je suis une femme de 20 ans, j'ai eu quelques expériences avec des hommes mais aime les femmes. Je n'ai jamais sur tenir de longue relation, ayant comme principal problème ma sexualité.

Je n'ai en soit aucun problème avec le sexe en général, je pense même avoir été précose sur le sujet (de par le partage d'expérience avec des amies). En effet, j'ai commencé à me masturber à 9 ans, si ce n'est pas moins, peu de temps apres je découvrais mon homosexualité. A 13 ans, j'avais ma première expérience avec un garcon mais dès ce moment là ma problématique se faisait sentir mais elle ne m'inquiètait pas car pour moi j'étais encore trop jeune. A 16 ans, je faisais l'amour pour la première fois avec une fille. Le moment était génial surtout que c'était mon première amour bien que nous n'étions pas en couple. Elle était mal à droite et un peu gênée donc je me suis principalement "occupée" d'elle et cela m'allait très bien, car mon problème est que j'ai un problème avec la pénétration. J'adore faire l'amour, mais je déteste qu'on me fasse l'amour, c'est à dire que j'adore faire plaisir à ma partenaire mais au dela de cela c'est tout. En couple, les personnes avec qui j'ai été ne concevaient pas cela, ainsi au début cela se passait bien mais à force c'etait frustrant pour mes partenaires. Je veux bien comprendre mais c'est insupportable pour moi. Pourtant, la sexualité est de loin un sujet qui me gêne, j'adore mettre du piment dans l'acte et donner du plaisir, aucun problème avec la fréquence des rapports ect. Mais je ne prend pas de plaisir des que la personne essaye de me doiter, je suis même gênée, seul le cunnilingus est tolérable. Dès que cela aborde la pénétration je n'y arrive pas.

Par conséquent, je me limite à des plans culs, car tant qu'elles prennent leur pied (et dans un sens moi aussi car cela me suffit) cela leur pose pas de problème que j'ai du mal avec la pénétration.

Mais, plus je réfléchie et plus je commence à me sentir incomprise et seule. Et déèspère à trouver quelqu'un qui me comprenne. Aujourd'hui, je me prive avec certaines filles avec qui je pourrais potentiellement vivre une belle histoire car maintenant je me sens "compléxée" et n'ose plus en parler avec que se soit. Je ne comprend pas pourquoi je ne veux pas être pénétrer...  Que puis-je faire?

Merci, pour vos futurs réponses et peut être partage d'expérience qui pourrait me rassurer.

Mgn.

Afficher la suite 

Votre réponse

9 réponses

Meilleure réponse
lekabilien 13116 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 12 novembre 2018 Dernière intervention - Modifié par lekabilien le 2/05/2018 à 14:14
2
Merci

Bonjour Mgn93
La sexualité ne s'arrête pas a la pénétration, tu dis ne pas aimer le sexe mais tu te trompes, donner comme tu le dis c'est du sexe, de l'amour, et tu aimes ça. Chacun chacune a sa meilleure façon de faire, de prendre son plaisir, de "s'envoyer au ciel", toi c'est le cunni, et donner plus "que" recevoir, c'est du moins ce que tu penses, mais tu as plaisir a donner en soit c'est recevoir aussi, le la partenaire te donne, mais tu ne le ressens pas comme tel car tu te dis probablement "être anormale" alors il y a des femmes qui n'aiment pas vraiment la pénétration, pas pour elles en tout cas mais faire plaisir et déjà c'est se faire plaisir.
Relaxe, tu te poses trop de questions qui font que tu te "brides", tu te sous-estime, tu relativises la sexualité en la réduisant a sa simple pénétration, tu te mets en situation de frustration car tu te refermes sur une limitation du sexe "par" le sexe, alors que tu dis avoir plaisir autrement. Donc relâches toi, soies imaginative, créatrice dans ce que tu es comme tu es et comme tu le ressens, il n'y a pas de normalité ou règles dans la sexualité, la seule chose qui compte c'est de prendre son "pied" comme on aime le plus soi-même, et toi c'est surtout donner, et le cunni, tu peux, ça peut venir que tu n'as pas finie de te découvrir, mais le maitre mot, pas de "cloison", ne te situes pas dans une catégorie ou une autre, ne te dis pas que je ne suis pas comme les autres, il faut juste que tu t'acceptes vraiment ce que je pense n'est pas vraiment le cas, tu as certainement un petit blocage qui fait que ton, ta partenaire ne ressent pas ton plaisir a donner et de ce fait que tu prends plaisir. Il faut aussi trouver la bonne personne et dialoguer, ne surtout pas hésiter a se parler pendant l'acte, se guider, c'est comme cela que les 2 se trouvent et apprennent a se connaitre.

 


Posté depuis https://itunes.apple.com/fr/app/ccm-live-discussion-forum/id871822609?mt=8CCM Live forum pour iPhone/iPad]

Merci lekabilien 2

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 62 internautes ce mois-ci

lekabilien 13116 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 12 novembre 2018 Dernière intervention > Mgn93 - 3 mai 2018 à 11:31

Bonjour Mgn93
"Je ne parlais pas forcément de l'homme...), mais j'ai cité l'homme et la femme, cela est valable pour les 2
Quand tu te mets en couple ça ne tient pas..., évidemment si parce que tu n'aimes pas la pénétration tu interdit a ta partenaire même l'introduction d'un doigt, si tu en ai a ce point la, tu enlèves beaucoup a celle avec qui tu fais l'amour. Tu n'aimes pas parce que tu n'éprouves aucun plaisir, l'amour c'est du partage, donc accepter aussi de faire plaisir a ta partenaire. Sauf si cela te répugne vraiment, sinon dans la sexualité quand on dit aimer quelqu'un, on ne lui demande pas seulement de nous donner du plaisir comme on le voudrait uniquement sans lui rendre aussi, cela veut dire comme le la partenaire le désire aussi se faire plaisir, c'est cela le partage. Tu n'aimes pas la pénétration, ta partenaire va de toute façon faire ce que tu aimes et tu auras ton plaisir, pourquoi ne pas aussi la laisser prendre plaisir a faire ce qui lui plait, logiquement sans que cela te plaise en soit, mais puisque tu aimes ta partenaire du devrais avoir plaisir a lui faire plaisir, c'est ça l'amour.
J'ai comme l'impression qu'en fait, je peux me tromper, mais que dans ton couple seul ce qui te plait prime. Bien sur tout doit être consenti, voulu accepté, a défaut de ne prendre du plaisir que par le fait de faire plaisir, mais c'est cela donner pour recevoir, c'est cela prouver son amour, c'est comme cela que tu auras aussi ce que tu demanderas car c'est ta façon de faire l'amour et qui te sera donner avec le seul plaisir que de te donner, si je peux le dire comme cela. (Tu me demandes de te faire plaisir d'une manière dont ce n'est pas ma tasse de thé, je le fais et mon plaisir et de te voir heureuse), ce n'est pas le fait de faire, mais voir ce que cela te proccure. C'est le partage.
Je serais tenté de rajouter ceci, que la pénétration ne te procure personnellement aucun plaisir je peux comprendre, que tu n'aimes pas c'est parce que cela ne t'apporte toujours personnellement rien, je peux comprendre aussi, mais si cela est au point que ta partenaire ne peut même pas te doigter, que cela te répugne, trop repoussant, alors je pense que cela est d'ordre psychologique et a sa cause probablement, cause que tu ignores.
Tu ne peux avoir un partenaire homme sans qu'il te pénetre. Tu ne peux avoir une partenaire femme sans qu'elle te pénétré (doigté) entre autres. Tu enlèves cela, tu auras du mal a trouver une personne qui restera longtemps avec toi. Donc absolument, cela frustre, crée des disputes, et le couple se casse dans ses balbutiements.
Posté depuis https://itunes.apple.com/fr/app/ccm-live-discussion-forum/id871822609?mt=8CCM Live forum pour iPhone/iPad]

Ce que tu dis au debut de ton commentaire ne me plait pas dutout apres c'est ton avis, car cela ne me correspond pas dutout et tu interprete ma maniere de voir l'amour et le couple qui est totalement éronnée.

Et la deuxieme partie ne me rassure pas dutout, car tu dis que si je ne pratique pas un acte alors j'aurais des difficultés a trouver quelqu'un.

lekabilien 13116 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 12 novembre 2018 Dernière intervention > Mgn93 - 3 mai 2018 à 15:46

Tu as postée pour avoir des avis tu as le mien en me basant sur ce que je lis et comprends de ce que tu ecris. Je ne donne pas un avis pour faire plaisir et plaire ce serait contreproductif conçois le et ce n'est que mon avis et on peut ne pas voir les choses du mêmes angle. Maintenant, dis moi exactement ce qui ne te plait pas, le début ne me dit pas exactement ce qui ne te plait pas.
La deuxième j'ai compris par contre, et je le soutien, on ne va pas s'étaler sur la diversité de la pratique sexuelle, mais si tu te limites (je ne sais pas jusqu'ou) a une pratique très réduite, tes partenaires n'y trouveront pas leur compte, c'est logique je pense, non ?
Comprends bien que je peux me tromper car je réagis a ce que je lis. Comprends bien que je ne suis pas dans ta pensée si a ton écrit tu lui donne un sens qui n'est pas mis noir sur blanc, je n'interprète rien j'essaye de te comprendre pour te faire avancer. Et si tu es claire dans tes propos je suis claire dans mes réponses sur ce que je lis et pense avoir compris.
Si je devais aller uniquement dans le sens qu'un internaute voudrait pour être réconforter et lui dire être dans le vrai, admets que cela ne t'auras servit a rien, et que je serais un gentil mais faux-cul.
Maintenant, bien sur que cela ne reste pas moins que mon avis et a prendre en considération et te remettre peut-être en question au moins en partie, ou passer outre car c'est de ta vie qu'il s'agit pas de la mienne, et que je peux ne pas avoir raison.


Posté depuis https://itunes.apple.com/fr/app/ccm-live-discussion-forum/id871822609?mt=8CCM Live forum pour iPhone/iPad]

Comme je l'ai dis dans mon premier poste je recherche le partage d'expérience, savoir si d'autres personnes peuvent avoir des problemes similaires essayer de les comprendre avec des personnes qui comprennent mon mal être, savoir ce qui font au quotidien pour palier à cela par exemple.

Je ne cherche pas à entendre que par amour on peut faire un effort, jamais je forcerais ma compagne a pratiquer quelque chose qui lui plait pas, car je veux qu'elle soit totalement alaise.

Là où je me permets de dire que ta reponse ne me plait pas, c'est que je lis  une totale imcomprehension dans tes mots vis à vis de ce qui est pour moi tres ''handicapant'' au quotidien mais que je ne peux resoudre. Mais comme je l'ai dis c'est ton avis et je te remercie de l'avoir exprimé, on est la pour cela.

lekabilien 13116 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 12 novembre 2018 Dernière intervention > Mgn93 - 3 mai 2018 à 21:39
Peut-être qu'il y a une incompréhension, très "handicapant", cela se traite en discutant avec un professionnel de santé.
Je te réponds sur une globalité de ce qui est la sexualité pour moi, pour que tout le monde se retrouve. Un cas particulier de discute avec des personnes qui peuvent t'aiguiller sur ce cas particulier, chercher une personne similaire a toi pour trouver des réponse qui te conviennent, il faudrait que cette personne soit ton clône, car le même problème peut être perçu différemment car vous 2 êtes différentes en tout, sauf éventuellement cela.
Donc nous ne discutons pas de la même chose en faite, une incompréhension a la base, rien de grave.
Je te dis bon courage et bonne chance.
Prends soins de toi.
Commenter la réponse de lekabilien