Problème de libido dans le couple, situation bloquée

-
Messages postés
125725
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 janvier 2022
-

Bonjour à tous,


Voilà, j’aimerai vous exposer mon problème, même si j'ai peu d'espoir de trouver une solution. Au moins cela fait du bien d’en parler, alors excusez-moi pour le pavé, et merci à ceux qui auront le courage de le lire en entier, et d'y répondre.


J’ai 45 ans, marié, 2 enfants (12 et 15 ans). Avec mon épouse nous nous connaissons depuis un peu plus de 23 ans… Nous avons une vie plutôt agréable matériellement parlant, et pas de soucis dans la vie.


Notre problème se situe au niveau de notre différence de libido (comment beaucoup de couples malheureusement d’après ce que je lis sur les forums…).


De mon côté, rien d’extraordinaire ; sexualité « classique », pas de demandes « particulières », peu d’exigence en termes de fréquence ; disons que 2/3 fois par semaine pourquoi pas, mais 1 fois ça peut le faire tout aussi bien. Plutôt en mode enthousiaste/toujours partant, qu'en mode gros relou insistant...


Du côté de ma femme, et bien… il semble n’y avoir aucun besoin. Si je ne prends pas l’initiative, il peut se passer des semaines sans que rien ne se passe (et donc que je me lasse d’attendre…).


Ça a toujours été un peu comme ça, mais moins prononcé que maintenant. Plus le temps passe et plus la situation empire, clairement… Je pense qu’on va me demander, à juste titre, pourquoi cela ne me pose problème que maintenant ? En fait cela a toujours été un problème pour moi, mais je me disais qu’à force de patience, douceur et confiance, cela s’arrangerai forcement. L’espoir fait vivre, comme on dit… Et maintenant, je prends conscience - un peu tard peut-être - que finalement cela ne s’arrangera pas, et tout cas pas tout seul…


Quand j’énumère la liste de ce qui pourrait bloquer, voici ce qu’il en ressort :
- Elle ne m’aime plus ? Je lui ai demandé, elle me dit que si …
- Trop de taches à gérer à la maison entrainant de la fatigue ; non ! C’est moi qui fais à manger, les courses, elle s’occupe plutôt du linge (par choix), et on partage le ménage.
- Laisser-aller de ma part ; je ne pense pas : je n’ai pas de problème de poids, je fais du sport, j’essaye de prendre soin de mon corps…
- Pas assez de tendresse ; si ! d’ailleurs ça ne se résume qu’à ça : bisous, câlins (sans sexe donc), car elle est très demandeuse à ce niveau.
- Pas de préliminaires ; moi j’aimerai bien :) Mais elle n’aime pas que je touche son sexe (même effleurer, sans rien d’autre), elle ne veut pas que je lui fasse de cunnilingus, ou ne serait-ce même que des bisous dans cette zone – sur le reste du corps pas de problème ; au final, à part « se laisser grimper dessus » en missionnaire (en mode passif), presque tout le reste semble la bloquer.
- Un amant ? Je ne crois pas, non… Une attirance pour l’autre sexe ? Sûr que non.
- Un traumatisme lié à une agression ? Apparemment non (et si c’était le cas ça remonterai donc probablement à plus de 20 ans).


J’en ai discuté avec elle, ce qui est compliqué car au départ elle n’avait même pas conscience du problème, mais cela n’aboutit à rien… Elle reconnait qu’elle n’est pas très motivée (c’est un euphémisme), elle ne sait pas pourquoi, elle n’a pas spécialement envie de se remettre en question, elle n’a pas particulièrement envie d’aborder le sujet. Elle voit que ça me fait souffrir (franchement je suis un peu au bord de la dépression, voir un peu plus), mais elle n’a « pas de solution ».


De mon côté j’ai envisagé les solutions suivantes :
- Aller voir un thérapeute (sexologue, psychologue, conseiller conjugal…) ; elle ne veut pas car elle ne veut pas discuter de sa (non) sexualité avec des « inconnus » et probablement aussi par peur d’être jugée…
- Je pourrai y aller tout seul, mais à part récupérer des antidépresseurs chez un psychiatre (ce que je vais finir par faire), j’ai du mal à voir comment cela pourrait aider.
- Partir ; probablement la solution la plus logique et raisonnable, mais que je n’arrive pas à envisager pour tout un tas de raisons
- Avoir une maitresse ; franchement je ne me vois pas mener une double vie et dissocier sexe et couple, ce n’est pas mon truc…


Bref, comme vous pouvez le voir je suis un peu perdu – si vous avez des conseils/commentaires/expériences, je suis preneur.


Et merci de m’avoir lu ;)

5 réponses

Messages postés
125725
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 janvier 2022
211

Bonjour,

" Aller voir un thérapeute (sexologue, psychologue, conseiller conjugal…) ; elle ne veut pas car elle ne veut pas discuter de sa (non) sexualité avec des « inconnus » et probablement aussi par peur d’être jugée… "

Ce serait la meilleur des choses à faire mais dis lui que ces thérapeutes sont des inconnus certes mais professionnels qui sont dans une neutralité bienveillante et surtout pas dans le jugement et c'est leur quotidien d'écouter les difficultés de leurs patients ( tes)

" Je pourrai y aller tout seul, mais à part récupérer des antidépresseurs chez un psychiatre (ce que je vais finir par faire), "

Sache que le role des psychiatres ne se résume pas à la prescription mais surtout à l'écoute et vu ton pavé ci dessus tu as grandement besoin de parler

"j’ai du mal à voir comment cela pourrait aider."

Tout simplement à y voir plus clair et avoir des conseils voire t'aider " à faire avec " mais surtout traiter ce début d'état dépressif réactionnel avant qu'il ne t'envahisse

Nous oublierons tes deux autres " solutions "

Tu peux prendre RDV chez un psychiatre en libéral  consultation de 46,70 €   <souligne>remboursée</souligne> mais il peut il y avoir dépassement d'honoraire par la suite en cas de psychothérapie, à voir, c'est au cas par cas et selon les revenus
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, <souligne>gratuité des soins, aucune avance d'argent</souligne>. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales etc..., mais les délais peuvent être longs   .
https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique
NB: A ce jour, les consultations chez les psychologue libéraux ne sont pas remboursées, mais le seront à partir de 2022, sur prescription médicale, à hauteur de 30 à 40 euros, à partir de 2022. Donc, ces consultations devront être prescrites par ton médecin traitant habituel.

 


--
J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

 

Messages postés
3824
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 janvier 2022
757

Bonjour,

 

Tout d'abord considère avec grande attention la réponse d'Andy, j'y adhère complètement.

Je rajouterais que le désir d'une femme peut naître de choses qui ne sont pas liées en apparence au sexe.

 

Parmi les différents points tu n'as pas évoqué complètement votre ressenti du quotidien : outre la fatigue à laquelle tu as fait référence, peut-être êtes-vous coincés dans une routine de confort. Avez-vous voyagé ? Sans les enfants ? Ou bien des choses un peu surprenantes sur une soirée/journée/week-end ? Par exemple un restaurant gastronomique sans forcément de prétexte que l'expérience en elle-même ?

Merci pour vos reponse.

Je vais effectivement voir pour consulter.

"Parmi les différents points tu n'as pas évoqué complètement votre ressenti du quotidien : outre la fatigue à laquelle tu as fait référence, peut-être êtes-vous coincés dans une routine de confort. Avez-vous voyagé ? Sans les enfants ? Ou bien des choses un peu surprenantes sur une soirée/journée/week-end ? Par exemple un restaurant gastronomique sans forcément de prétexte que l'expérience en elle-même ?"

Oui, nous avons déja fait ca. Un bon moment ensemble aucun problème, puis en fin de journée bisous, au lit, dodo... 

 

Messages postés
3824
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 janvier 2022
757

Il ne faut pas attendre un résultat immédiat. Mais tu sembles avoir pris toutes les initiatives nécessaires et abordé les chsoes sous un maximum d'angle.

 

Tant qu'elle ne sera pas motivée à trouver une solution commune, vous serez bloqué.

 

A tout hasard, quand vous en parlez, est-ce plus un interrogatoire de ta part, ou bien a-t-elle l'occasion et le sentiment de s'exprimer et d'être comprise par toi ?

"A tout hasard, quand vous en parlez, est-ce plus un interrogatoire de ta part, ou bien a-t-elle l'occasion et le sentiment de s'exprimer et d'être comprise par toi ?"

Non c'est plutot moi qui lui explique ce que je ressens (frustration, tristesse, et meme colere face a son indifference par rapport a notre situation) et elle qui ecoute. Quand je lui demande ce qu'elle en pense, quel est son point de vue a elle, elle me dit qu'elle ne sait pas pourquoi elle est comme ca. Impossible d'obtenir plus qu'un "je ne sais pas". Ca n'est pas du tout un interrogatoire, plutot un long, tres long, silence.

Bon, on en a reparle, elle accepte (sans grande motivation en apparence) d'aller ensemble voir quelqu'un. C'est deja un tres grand pas...

En tout cas merci Arkana0 pour tes reponses, ca fait du bien de pouvoir en discuter.

Bonjour Devajoh

Ta situation a t-elle évolué positivement depuis que tu as posté ce message ?
Si oui je suis contente pour toi et te souhaite une bonne continuation.

Si non, je te propose d'en discuter car je suis dans la même situation que ... ta femme! Je ne t'apporterai pas la solution miracle (si je la connaissais je l'aurais utilisée) mais ma vision féminine de la chose, un partage d'expérience. 

N'ayant pas envie d'étaler ma vie aux yeux de tous, tu peux me répondre, si besoin, en me contactant directement sur mon compte.

 

Messages postés
125725
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 janvier 2022
211

Bonjour,

L'anonymat étant respecté sur ce forum, la charte interdit tout message privé, ceci par sécurité.

Tout doit se passer sur le forum.

La modération

Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 15 novembre 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
2 décembre 2021
>
Messages postés
125725
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 janvier 2022

Bonjour Andy,

Merci pour ta réponse. Je suis nouvelle sur ce forum. En demandant à Devajoh de me contacter sur mon compte, je pensais rester sur le forum mais qu'il me contacte en message privé (Mon compte/Contacter). 
Il y a certaines personnes qu'on peut contacter de cette façon mais d'autres non apparemment. Peut-être que la personne doit activer cette fonctionnalité lors de l'inscription. 
Merci de m'éclairer. 
Dans tous les cas, bravo pour les réponses que vous apportez aux personnes en difficulté. Un avis extérieur, sans jugement, est très utile car on n'a pas toujours envie de se confier aux amis ou à la famille. 

Messages postés
125725
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
27 janvier 2022
211 >
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 15 novembre 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
2 décembre 2021

Bonjour,

Mais de rien, quant aux messages privés, nous n'y tenons pas car le partage d'expérience n'est pas une bonne chose, chaque cas est particulier, dtu risques donc d'avoir souvent des réponses fantaisistes, et des "conseils" parfois absurdes  ou inadaptés et même potentiellement anxiogènes.

La modération préfère que tout se passe sur le forum afin d'avoir une meilleure visibilité et contrôle

Perso j'en reste dons à mon premier conseil du 19 octobre :

https://couple.journaldesfemmes.com/forum/affich-64342-probleme-de-libido-dans-le-couple-situation-bloquee#1