Veuvage : quand tout est remis en question

-
Bonjour,
le 18 septembre mon mari est mort d'un AVC dans la nuit j'ai été très entourée par mon père et mes 4 enfants mais peut etre trop , je m'apercois que je ne l'ai comprends pas et qu'ils ne me comprennent pas , je ne vivais que pour Claude et mes 2 fils toujours à la maison , mes cela fait quelques jours que c'est le clash assuré quotidiennement , je ne le supporte plus , avant c'était moi qui générait l'équilibre de la maison mais sans mon mari je n'y arrive plus , on était tellement complémentaires , , bientot 55 ans et la seule question que je me pose c'est combien d'années vais je devoir vivre comme ça , quelqu'un a til vécu la meme chose et vers qui se tourner , tellement de projets pour la retraite que Claude aurait eue dans 4 mois...
Afficher la suite 

Votre réponse

4 réponses

0
Merci
Bonjour,

Je compatis de tout coeur avec vous !! C'est une situation très dure qui va le rester encore pendant quelques temps. Dans quelques mois, vous arriverez à faire de nouveaux projets et à imaginer un avenir sans votre mari.
D'ici là, prenez du temps pour vous : allez à la piscine, offrez-vous un massage ou même partez en vacances une semaine avec des amies. Aerez vous l'esprit autant que possible. C'est déjà une chance d'être entourée, car la solitude n'arrangerait rien !

Je vous souhaite beaucoup de courage. Tenez nous au courant.
Commenter la réponse de Clotilde
0
Merci
Bonjour,

Quelle situation éprouvante ! C'est tout à fait normal d'être déboussolée et de peiner à trouver un équilibre ! C'est toute une vie à réinventer...
Essayez comme le dit Clotilde, de prendre du temps pour vous, pour vous détendre. Quant à la vie quotidienne, demandez à une amie de vous aider à préparer des repas ou peut-être embauchez une aide ménagère si vous pouvez vous le permettre.

Bon courage à vous,
Commenter la réponse de Lucienne
0
Merci
bonjour comme dit le temoignage d'avant ....penser a vous ......si il y a une activite qui vous fait plaisir faite la,inscrivez vous dans un club (rando,sport,bricolage etc)....ce seras long mais vous y arriverez....tous les internautes tous ceux qui aimes la vie vous souhaites bon courage......perso je penserais a vous.......cordialement
Commenter la réponse de peltier
0
Merci
Bonjour,

Je peux comprendre votre douleur car j'ai perdu il y a un an une amie très proche. Je commence tout juste à m'y faire. Bien sûr, je pense toujours à elle mais c'est moins douloureux. Car "heureusement", la vie continue et elle vous emporte dans son tourbillon. On passe les jours les uns et après les autres et finalement, le temps a passé et on sent que le poids qu'on avait sur la poitrine devient de moins en moins lourd.
Profitez de vos enfants qui sont très présents (c'est une chance !) et prenez du temps pour vous.

Tenez nous au courant,
Commenter la réponse de Maryse