La vie avec un Borderline

Messages postés
2
Date d'inscription
jeudi 26 juillet 2018
Dernière intervention
27 juillet 2018
- 27 juil. 2018 à 12:25 - Dernière réponse :
Messages postés
13181
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 novembre 2018
- 27 juil. 2018 à 15:44

Bonjour,

 

Je suis arrivée ici en cherchant des infos sur cette maladie. Mon homme n’a jamais été diagnostiqué, mais ayant fait des études en psychologie je suis presque sure que c’est bien ça qu’il a.


Cela fait 2 ans, dont 1 de vie en commun, que nous sommes ensemble. C’est très très dur... je ne sais pas encore comment je suis encore là.


A chaque crise je me dis que c’est la dernière, et que je mérite mieux. Mais je l’aime à la folie, et je ne me sens capable de le quitter surtout sachant sa souffrance.
Il nie avoir une maladie, et il n’a pas envie de se faire suivre par un psy. Je lui ai conseillé plusieurs fois, au moins pour être sûrs du diagnostique. Mais il ne veut pas.


Moi même je suis suivi par un psy, tellement j’ai du mal à continuer avec cette vie à ses côtés.
Il y a des jours où ils est fou amoureux de moi, il est drôle, sympa, joyeux. Mais dès qu’il a une de ses crises il peut être vraiment violent verbalement envers de moi. Il l’insulte, me dit des choses horribles. Il peut me voir pleurer et ça ne lui semble faire grande chose. Ensuite, après quelques heures, même quelques minutes il revient vers moi pour me dire qu’il m’aime et il veut que j’oublie tout.


Je l’impression que c’est moi qui suis en train de devenir folle. Mais je ne sais plus quoi faire! Je sais que parfois je réagis mal. Je suis devenue quelqu’un triste, même violente en certaines occasions. Mais comment faire pour lui faire voir le mail qu’il me fait tous les jours?
Il est hyper actif. Ne peut jamais rester serein. Il cherche toujours à arriver aux situationes difficiles, voire limite, comme on dit.


Comme il est toujours au bout de ses nerfs il calme ça avec des choses dont je ne suis pas du tout d’accord, de l’alcool et du cannabis. C’est une lutte constante chaque jour.
C’est fou comment il peut être le meilleur parfois, et le plus gros con d’un moment à l’autre.
J’ai pensé plusieurs fois à le quitter, pour ma propre santé physique et mentale, mais j’ai du mal. Je sais que je suis la seule si connaisse sa souffrance, et j’ai envie de l’aider. C’est juste que j’ai une bataille constante, et je sens que tous mes efforts ne sont pas appréciés.


Lui aussi il m’a dit plusieurs fois qu’il va le quitter. La dernière fois il est parti pendant trois mois vivre chez un ami. Mais comme à chaque fois, il revient et le dit qu’il m’aime et qu’il a besoin de moi.
Je ne sais plus quoi faire. Je me sens tellement seule... je suis toujours là pour lui, mais je ne suis jamais sûre s’il sera là pour moi.


Je vis ma vie autour de lui. Je dépends de ses humeurs et ses colères. Je vis avec cette peur de ne pas savoir si en rentrant à la maison je vais trouver Dr. Jekyll ou Mr. Hyde. Il peut être tellement magnifique jusqu’au moment où il devient un monstre.


Avez vous un conseil à me donner? Comment je peux continuer avec ma vie? Comment je fais pour l’aider? Quelqu’un sait ce que c’est de vivre avec une personne avec telle maladie?

 

Merci d’avance!

Afficher la suite 

Votre réponse

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
13181
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
19 novembre 2018
- 27 juil. 2018 à 15:44
1
Merci
Bonjour
Tu es consciente qu'une telle vie n'est pas possible a long terme. Tu sais, même si ce n'est pas sur que c'est le cas de ce qui fait qu'il est invivable, et si c'est chose cela ne change pas du fait qu'il est ingérable. Tu dis être suivi pour ne pas tomber malade mais tu l'est déjà puisque tu es suivi, ce n'est pas par plaisir, n'est-ce pas ? Et tu l'aimes.
Il t'appartient de bien réfléchir de ce qui serait bon a long terme pour toi. Rester dans cette vie et être malheureuse, malade toute ta vie, ou, le quitter pleurer un bon coup et dans quelques moi voir un an tu auras trouver une personne avec qui la vie sera meilleure. C'est toi qui doit savoir quoi faire.

Merci lekabilien 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 64 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de lekabilien