Mon copain ne me desire pas

Signaler
-
Messages postés
2952
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 septembre 2020
-

Bonjour,

Je suis en couple depuis 3 ans avec un homme que j'aime de tout mon coeur et avec lequel je suis très heureuse. MAIS quasi depuis le début de notre histoire, je suis désarçonnée par le peu de sollicitations sexuelles de sa part, et quasi jamais de manifestation de désir, beaucoup de gestes de tendresse et d'attentions, mais très peu de fougue. Aucune erections spontanées, il n'aime pas le porno, se masturbe très rarement. Nous en avons déjà parlé car j'ai fini par avoir des angoisses, et être très frustrée, il me dit qu'il me désire même s'il reconnaît une libido moins importante que moi, qu'il a bcp de pudeur, qu'il aime ce qui est classique. Il y a aussi bcp de fatigue et de stress à cause de son travail. Le stress de la panne (donc cercle vicieux). Certaines pratiques équivaudrait à un manque de respect etc...Le problème c'est que je perçois les choses très différemment, qu'un homme qui se couche tous les soirs à vos côtés en vous prenant dans ses bras c'est adorable, mais ça ne vaut pas un baiser fougueux de temps à autre et un élan passionné. Il ne rentre pas tous les soirs à cause de son travail. nous faisons donc l'amour une fois par semaine ou tous les 15 jours.  je m'occupe souvent de lui avec des fellations, massages etc... l'inverse n'arrive pas. Et je n'ai même pas les avantages de la relation à distance avec des sextos ou photos coquines. Dernier problème, depuis 1 an et demi il n'a pas ejacule. Il dit prendre du plaisir mais n'arrive pas à jouir. Je suis désespérée car je perds confiance en moi. J ai limpression qu'il me fait l amour pour me faire plaisir. je me sens bloquée dans ma spontanéité, car j'ai fini par ressentir mes besoins de sensualité et sexualité comme "déplacés".
Merci de vos commentaires ...

A voir également:

1 réponse

Messages postés
2952
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
23 septembre 2020
385

Bonjour,

 

Et bien on dirait que tout est dit, pourtant :

 

Il admet une faible libido, mais exprime son amour par d'autres biais que tu reconnais et qui semblent sincères.

Enventuellement, il n'a peut-être pas admis une forme plus ou moins poussée d'asexualité. Il peut toujours consulter un médecin pour s'assurer que ça ne cache pas un problème physiologique plus grave.

 

Mais à partir de là, il n'y a plus grand-chose à faire : son rythme et sa façon de fonctionner sont exprimés, il semble déjà faire "un effort" pour toi et ça ne cache à priori rien d'autre.

 

Maintenant c'est à toi de ne pas projeter tes peurs là-dessus. Oui ça n'est pas la norme qu'un homme ait une libido si faible, mais ça n'est pas non-plus si extraordinaire que ça. D'autant qu'on se vante beaucoup en publique sur ce sujet, vu que l'inverse est mal vu.

Si, comme tu sembles l'exprimer ici, tu reconnais que son amour est sincère, tu n'as que 2 options devant toi :

1) Contineur avec lui et trouver un nouvel équilibre de couple. Là tout est envisageable tant que vous êtes bien d'accord : que tu puisses te masturber de ton côté jusqu'au libertinage...

2) Si aucun équilibre satisfaisant ne peut être trouvé, il faudra vous séparer. Si vous ne le faites pas, tu accumuleras de la frustration et vous irez vers la rupture quand même, mais probablement beaucoup moins "propre"