Amour (impossible)

-

Bonsoir, j'aurai besoin d'avis ou de conseil, si vous êtes prêt à lire

 

Voila alors j'ai 18ans ma copine en a 17, cela fait presque 1ans que nous sommes ensemble, tout se passait a merveille, je suis sont premier amour, sa première fois....

 

c'est aussi mon premier vraie amour, mais voilà que sa fait 3mois qu'on se dispute tout le temps, que je pense lui faire du mal puisqu'elle pleure presque tout les jour, coter sexuel tout ce passe bien jusqu'à mtn 3-4 fois par jour, on est vraiment complètementaire là dessus, mais je ne peut plus la voir mal, j'ai l'impression de la détruire mentalement,

 

alors que ce n'est pas mon but, on se dispute mtn pour tout est rien, sa arrive qu'elle me frappe, m'insulte ou me vire de chez elle, mais je ne rétorque pas c'est une fille, mais je pense qu'il y a un vrai problème que j'aimerai résoudre, je ne me voit pas sans elle, j'aimerai tellement comprendre ce qu'il ne va pas,

 

je l'aime tellement, j'ai besoin d'elle, et elle me dit que le problème c'est qu'elle est trop dépendante de moi, que sont humeur va dépendre de moi, que si je veut la détruire je peut le faire en un claquement de doigts et elle en a peur de sa, malheureusement c'est ce qui arrive mais vraiment involontairement,

 

je suis très impulsif j'agis avant de réfléchir, mes paroles peuvent lui faire du mal, j'ai vraiment besoin de conseil. 

Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
Messages postés
2610
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
13 janvier 2020
178
2
Merci

Bonjour,

 

En effet, il y a un problème, et si vous voulez rester ensemble, il convient de le régler.

 

"elle me dit que le problème c'est qu'elle est trop dépendante de moi, que sont humeur va dépendre de moi, que si je veut la détruire je peut le faire en un claquement de doigts et elle en a peur de sa"

Tu as déjà de la chance qu'elle ose exprimer un tel problème. Cela étant dit, ça ne me donne l'impression de n'être que la surface de l'Iceberg. Si elle est si dépendante de toi, c'est qu'elle a d'autres failles personnelles, qu'elle en soit consciente ou non.

 

Vous avez tous les deux clairement besoin de faire un travail sur vous-mêmes, en même temps vous êtes encore dans un âge où c'est un problème courant.

Elle doit, à priori, se demander pourquoi elle est si dépendante de quelqu'un d'autre, y trouver une réponse et y apporter une solution. Car s'il y a dépendance affective, on n'est pas dans le véritable amour (et pour preuve ce qui vous arrive)

Toi de ton côté, tu gagnerais à te canaliser. Pratiques-tu un sport ?

Et pour tous les deux, vous pourriez gagner énormément de temps en consultant un psychologue ou un psychiatre. S'il est vrai qu'on peut devenir bon en autodidacte, il est aussi vrai qu'on progresse plus vite en étant assisté ;)

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Journal des Femmes

Journal des femmes 3943 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Merci d'avoir pris le temps de lire et de répondre, non elle est dépendante de moi car étant donner qu'elle fait ses étude à domicile (grosse étude) elle n'a pas vraiment beaucoup d'amis du moin elle sort très peu, les seule personne pour elle sont sa sœur sa mère et moi, et je ne doute pas de son amour, je pense que oui il faut faire un gros travail sur nous mêmes, je ne pratique plus de sport non, nous nous sommes disputés encore et je craint que se soit la dernière, elle a peur de continuer et de souffrir 

Arkana0
Messages postés
2610
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
13 janvier 2020
178 -

"les seule personne pour elle sont sa sœur sa mère et moi"

Effectivement, ça lui fait un environnement très restreint. Et elle compte régler ce problème en le restreignant davantage encore ? C'est une solution simple, c'est vrai, mais qui consiste à se mettre d'office dans la situation qu'elle craint en fait ?

Il lui serait plus intéressant de faire un travail sur sa force de caractère pour savoir apprécier ta compagnie, sans en être dépendante. De même je conçois que sa situation ne favorise pas la sociabilisation, mais il y a beaucoup d'autres opportunités : la pratique d'un sport, les associations,... Un de mes amis travaillait pour financer ses études (4500€/an) et sa vie de tous els jours (loyer, nourriture, etc.), faisait régulièrement du sport, menait une vie sociale saine (il ne sortait pas boire le soir, mais entretenait diverses relations amoureuses et amicales), et travaillait suffisamment pour être 3ème de sa promotion, le tout avec sa famille au Cameroun.

On pourrait croire qu'il était fatigué ou exceptionnel, c'est surtout qu'il savait doser les choses et prioriser.

 

Quand à toi, je ne saurais trop te conseiller de trouver un moyen de canaliser ton énergie et tes sentiments. Ca peut être n'importe quel sport, mais un art martial me paraît bien indiqué par exemple. On en trouve pour tous les niveaux. J'ai moi-même pratiqué en étant en surpoids et incapable de tenir les échauffements au rythme des autres. Mais c'était bien mieux que rien :)

 Je Te remercie énormément pour le temps que tu m'a accorder et prendrais bien compte de tes conseil, je te souhaite une bonne journée et de bonne fête de fin d'année, merci encore Arkana0 

Commenter la réponse de Arkana0