Mon copain veut-que je frappe à la porte avant d’entrer chez lui.

cindy - Modifié le 11 août 2021 à 18:03
Arkana0 Messages postés 4288 Date d'inscription mercredi 11 février 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 28 septembre 2022 - 12 août 2021 à 09:22

Bonjour,

La situation peut sembler banale et ridicule, mais le moindre changement peut me perturber. J’ai des soucis d’angoisse et d’insécurité dû à une enfance difficile, mais dès le début de ma relation avec mon copain, celui-ci m’a promis de me soutenir jusqu’à maintenant et quant à moi, je fais des efforts pour travailler sur moi-même, mais ce n'est pas toujours facile.

Pour vous mettre dans le contexte j’ai 25 ans et je suis avec mon copain de 29 ans depuis bientôt deux ans. C’est ma toute première relation de couple sérieuse. Nous habitons chacun dans notre appartement dans la même rue.

Depuis environs 1 an et demi il m’a donné sa clé d’appartement et il m’a dit que je peux rentrer quand je veux et n’importe quand. Quand j’arrivais chez lui il était toujours excité de me voir il arrêtait se qu’il faisait pour venir me câliner, etc.

Les mois découlent… et depuis quelques semaines quand je rentre chez lui j’ai droit à un '' salut '' sans qu’il me regarde et il continue de jouer à ses jeux vidéo.

Puis il y a quelques jours quand je suis rentrée chez lui, les premiers mots qui lui sont sortie c’est ‘’ cogne à la porte avant d’entrer stp ‘’. Je lui demande pourquoi et il me dit qu’il ne veut pas que je le surprenne quand il est intime avec lui-même (quand il se masturbe sur du porno).

Ce genre de chose ne m’a jamais dérangé et je suis une personne assez ouverte. C’est juste le fait que soudainement après 2 ans de relation je dois maintenant cogner à la porte avant de m’inviter chez lui.

Ça m’a perturbée et déprimée. Depuis deux jours je n’ai plus envie d’aller chez lui. Mais quand il s’invite chez moi il ne cogne pas avant d’entrer et ça ne m’a jamais dérangé. Alors pourquoi il me dit ça maintenant?

J’ai demandée des avis sur un autre forum et on m’a dit que c’est l’effet ‘’ lune de miel ‘’ qui est probablement en train de s’éteindre. Et que dans ce cas ma relation n'est pas vraiment de l'amour propre mais plutôt un besoin d'amour physique, un besoin charnel.

PS : Normalement quand il y a un souci nous communiquons. Seulement je crains que cette situation soit trop exagérée et stupide pour lui en parler. Depuis deux jours je dors seule (je lui ai dit que j’avais besoin d’être seule aussi), mais pendant ce temps je déprime beaucoup et je me fais de fausses idées. J’ai même commencée à douter si il ne contacterait pas d’autres filles (récemment il y a une amie de mon copain qui depuis qu'elle a quitté son copain elle a essayée de reprendre contact avec le mien, mais mon copain lui a répondu par texto, devant moi, qu’il était déjà en couple). Bref, je lui fais confiance je sais qu’il est loyal, que le porno c’est de la fiction et que du désir et qu’il ne va pas flirter avec d’autres femmes. J’ai beau me parler, mes angoisses finissent par prendre le dessus et j’ai peur que ça explose. Je réalise que peut-être la vie de couple est plus difficile pour moi...

1 réponse

Arkana0 Messages postés 4288 Date d'inscription mercredi 11 février 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 28 septembre 2022 860
12 août 2021 à 09:22

Bonjour,

 

En effet, la situation semble se dégrader entre vous, après ça peut encore être normal dans le cadre d'un couple viable : il peut avoir un besoin fort d'intimité et l'avoir mis entre parenthèses dans un premier temps, puis le naturel revient finalement.

 

"je crains que cette situation soit trop exagérée et stupide pour lui en parler."

Et pourtant elle te ronge et il n'y a qu'en en parlant avec lui que tu pourras savoir ce qu'il en est. Les faits ont leur importance, mais les sentiments qu'ils t'inspirent en ont également. Tu devrais pouvoir en parler avec lui sans en faire une affaire d'état non-plus.

 

De manière générale, concernant tes angoisses, as-tu déjà consulté un psychiatre ou un psychologue ? Il serait bête de les endurer des années sans avoir vérifié qu'une aide médicale pourrait y faire quelque-chose :)

2