L’attente d’une personne blessée

Ungarsunpeuperdu - 16 nov. 2021 à 08:46
 Ungarsunpeuperdu - 16 nov. 2021 à 18:24

Bonjour,

Je souhaitais avoir votre avis sur ma situation. Par-là, j’aimerais éviter les jugements et les rappels de ce que je n’ai pas fait correctement (j’en ai déjà pris conscience), j’aimerais juste des conseils pour la situation actuelle :

Il y a environ 1 année, mon ex m’a quitté (après plus de 5 ans de relation). Ni une ni 2, j’ai voulu avancer et c’est ce que j’ai fait (je trouve inutile de ruminer). Après quelques mois de célibat, j’ai rencontré une fille super sur une application de rencontre. Nous nous sommes vus de nombreuses fois et avons vraiment partagé de très bons moments. Le problème : suite à cette rupture, j’étais dans une optique de « ne pas me prendre la tête », donc dans l’idée qu’à côté de ça, chacun pouvait également rencontrer d’autres personnes… elle n’avait pas vraiment le même avis mais a fini par accepter cela.

Au fur et à mesure du temps, elle a développé des sentiments pour moi, sans pour autant me les avouer clairement. De mon côté, je continuais à la voir mais également à voir d’autres filles… et j’avoue ne pas avoir été toujours correct avec elle dans ma manière d’agir… ce qui au fil du temps l’a beaucoup attristée et blessée… à ce moment-là je lui ai fait comprendre que je n’attendais rien de sérieux entre nous…

Aujourd’hui, je change petit à petit de vision et je considère avoir suffisamment « profité » et passé par-dessus ma rupture (c’était dans un sens nécessaire pour moi, mais j’aurais aussi aimé faire certaines choses différemment). Je me rends compte que cette fille est une personne formidable et gentiment j’ai abordé le sujet de débuter quelque chose de plus « concret » avec… que je me sentais davantage prêt pour cela (j’ai coupé contact avec toutes les autres relations)… sauf qu’aujourd’hui, elle est énormément blessée (et je m’en veux, vous n’imaginez pas à quel point).

Elle est dans une période compliquée et ne sait pas trop ce qu’elle souhaite ou non… elle dit que ce sera très difficile d’envisager quelque chose ensemble, après tout ce qu’il s’est passé (elle me parle même « d’impossibilité à me refaire confiance »)… mais elle me dit aussi qu’aujourd’hui il faut lui laisser le temps pour savoir ce qu’elle veut vraiment et ce qui serait possible entre nous (mais ses discours sont vraiment négatifs…), elle veut maintenant profiter comme elle le souhaite et ne pas trop penser à cela… et « le temps nous le dira ».

Je suis donc tiraillé car je suis un peu en attente de savoir ce qu’il se passera… selon vous, faut-il :

- que je me fasse une raison qu’il sera trop difficile d’espérer quoi que ce soit… et dans ce cas abandonner ?

- continuer à attendre avec le risque de ne rien y gagner… ou d’y gagner beaucoup ?

- d’autres avis ?

Encore une fois, oui j’ai été une mauvaise personne et je m’en mords les doigts… surtout que ça ne me ressemble pas… je n’attends pas qu’on me le rappelle, mais simplement qu’au vu de la situation, vous me donniez votre avis. Je précise que j’ai 27 ans et elle 25.

2 réponses

Arkana0
Messages postés
4277
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 septembre 2022
857
16 nov. 2021 à 09:31

Bonjour,

 

"oui j’ai été une mauvaise personne"

Rien dans ce que tu dis ne me permet de le déduire.

Si dès le début tu as été clair avec elle sur tes intentions, c'est elle qui a "rompu le contrat". On a bien le droit de ne pas vouloir se relancer systématiquement dans des relations sérieuses.

En revanche si tu lui as fait miroiter que vous seriez en couple sérieux et exclusif pour la "piéger" et que tu as fait tes trucs en scred, là oui on peut considérer que tu as mal agi.

 

En partant du principe que tu avais été honnête dans ta démarche, tu as sûrement déjà pu expliquer de manière convaincante en quoi cela serait différent désormais.

 

"selon vous, faut-il :

- que je me fasse une raison qu’il sera trop difficile d’espérer quoi que ce soit… et dans ce cas abandonner ?

- continuer à attendre avec le risque de ne rien y gagner… ou d’y gagner beaucoup ?

- d’autres avis"

La "stratégie" la plus payante à mon humble avis, c'est de persister avec elle si tu sens vraiment qu'il y a un peu plus qu'une simple attirance, mais de rester ouvert à d'autres rencontres par ailleurs.

J'aurais tendance à penser qu'une femme qui exige que tu fasses d'immenses sacrifices pour la mériter est une femme avec qui il sera très compliqué de maintenir un couple harmonieux.

 

Maintenant, c'est à toi de prendre le temps de décider en ton âme et conscience car c'est ta vie qui se joue.

 

Mais ne surestime pas le coût de l'échec, pour moi :

1) Un échec n'en est un que lorsqu'on en tire pas d'enseignement, à tes dires tu as appris de cette expérience dans le pire des cas.

2) Un couple, pour être sain, doit être une conséquence et pas la cause de ton bonheur général. Si tu as besoin d'une femme pour être heureux, c'est que tu n'as pas cherché suffisamment profondément.

1

Bonjour Arkana0,

Je te remercie d'avoir pris le temps de répondre et pour tes précieux conseils que je trouve très "sages".

Oui j'ai tenu à vraiment mettre les choses au clair dès le début, c'était important pour moi, pour éviter les attentes non réciproque... et quand j'ai senti des sentiments de son côté, j'ai à plusieurs reprise cherché à ce qu'elle puisse me l'avouer, mais elle ne l'a jamais vraiment fait... et avant le moment actuel je restais clair sur le fait qu'il ne fallait pas espérer de sérieux... sur ce point je me rends effectivement compte que je n'ai pas réellement fait d'erreur.

Ce que je considère plus comme les erreurs de ma part sont plutôt des manières de lui parler, mes réactions qui étaient certaines fois pas adéquates... et le fait de ne pas vraiment prendre en considération ses sentiments, même si comme tu le dis je n'avais pas forcément à le faire, donc par exemple ne pas me gêner d'aller vers d'autres sans penser à ce qu'elle ressentirait... c'est peut-être parce que je n'aime pas faire du mal aux gens, et là c'était le cas...

Entre nous il y a toujours eu une sorte de lien indéfinissable, encore aujourd'hui on a beaucoup de peine à ne pas garder contact (elle le pourrait peut-être désormais, mais je n'en suis même pas sûr)... je pense que je vais effectivement aller dans la direction de ton conseil : ne pas tout laisser tomber mais me laisser vivre malgré tout.

Et merci pour ces 2 dernières phrases, j'y travaille grandement : apprendre à trouver mon bonheur seul, sans être dépendant de qui que ce soit... et apprendre à tirer le positif même dans les situations qui ne tournent pas comme on le souhaite.

Merci pour ces précieux conseils, vraiment.

0
Arkana0
Messages postés
4277
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 septembre 2022
857 > Ungarsunpeuperdu
16 nov. 2021 à 11:42

"Ce que je considère plus comme les erreurs de ma part sont plutôt des manières de lui parler, mes réactions qui étaient certaines fois pas adéquates... et le fait de ne pas vraiment prendre en considération ses sentiments, même si comme tu le dis je n'avais pas forcément à le faire"

Là, c'est en effet peut-être un peu plus discutable. On peut comprendre que tu étais dans un période où tu avais besoin de te centrer sur toi, mais on peut considérer aussi que ça n'excuse pas pour autant les dégâts collatéraux que tu aurais fait. Le curseur moral, c'est à toi de le placer pour agir en conséquence, et on n'a jamais aucun intérêt à tricher avec soi-même.

 

"j'y travaille grandement : apprendre à trouver mon bonheur seul, sans être dépendant de qui que ce soit."

Si ça peut t'aider dans ta démarche, voici ce qui a fonctionné pour moi : mon bonheur est un fleuve et je m'assure qu'il dispose de suffisamment de rivières pour l'alimenter. Ainsi, si l'une d'elle - au hasard, le couple - venait à se tarir, ça aurait peu d'impact.

Pour ce faire, je suis très à l'écoute de mon intérêt pour les choses, et lorsque je détecte l'arrivée d'un tel intérêt, je m'y consacre autant que possible. En procédant ainsi, on fait des choses qui nous plaisent et la conséquence presque mécanique, c'est qu'on y développe des compétences dont on tire de la fierté et du bonheur. Par exemple, j'ai été très intéressé par les plantes carnivores, et du coup, en plus de les cultiver, je me suis investi dans une association. Je fabrique aussi mon propre hydromel et du coup je m'intéresse aux techniques de conception, à la théorie sur laquelle tout cela repose, au miel, par extension aux abeilles.

En général, lorsqu'on est passionné, on est intéressant pour les personnes qui comptent. Comment peut-on envisager de tirer quelque-chose de satisafaisant auprès d'amis ou de compagnes qui rejettent précisément ce qui nous intéresse ? Donc il faut accepter d'être clivant en étant nous-mêmes, ça aide à se constituer un cercle de relation sain.

Idéalement, il faut trouver du sens à son travail, soit en lui-même, soit en le considérant comme un moyen pour atteindre ses vrais objectifs.

 

"apprendre à tirer le positif même dans les situations qui ne tournent pas comme on le souhaite."

Je te conseille de t'intéresser au stoïcisme. Il y a des vidéos plutôt sympas qui en parlent sur Youtube, je recommande notamment "Le précepteur". Et on trouve assez facilement des livres audios sur les principaux ouvrages de ce mouvement philosophique.

Mon avis c'est que de chercher à être le stoïcien parfait n'est pas souhaitable (tu comprendras en découvrant les écrits de Sénèque), mais qu'il y a beaucoup de bonnes leçons à en tirer, notamment le fait d'identifier ce sur quoi on a du contrôle et dans quelle mesure, pour focaliser nos efforts là où ce sera réellement efficace.

C'est de là que je tire ma vision du couple : faire reposer son bonheur sur une autre personne, c'est se mettre dans une situation très peu contrôlable, alors que savoir être heureux tout seul est bien plus stable.

0
Ungarsunpeuperdu
16 nov. 2021 à 18:24

Oui certaines choses étaients discutables... et je n'ai aucune peine à l'avouer, j'ai fait un certain nombre d'erreurs... maintenant ce sera surtout à elle de décider/voir si elle veut/peut mettre cela derrière... espérons. Au moins j'en ai tiré des leçons pour moi-même...

 

Merci pour tes conseils, il semble y avoir des choses intéressantes à étudier, j'aime bien la métaphore des rivières d'ailleurs. A voir ce qui fonctionnera pour moi !

0