Vivre avec une bipolaire - besoin de conseils

Nathan15475 7 Messages postés lundi 23 juillet 2018Date d'inscription 24 juillet 2018 Dernière intervention - 23 juil. 2018 à 15:06 - Dernière réponse : lekabilien 12867 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 19 septembre 2018 Dernière intervention
- 24 juil. 2018 à 11:53

Bonjour,

je suis totalement perdu, je vis avec une personne bipolaire depuis 1 an et demi, elle m a dit tt de suite qu elle etait diagnostiquer bipolaire. je n avais pas conscience de l ampleur de cette maladie.
Je ne me suis jamais senti serein ds cette relation, beacoup de doutes sur sa fidelité, pas de preuves d amour pas de gestes tendres et quand j evoquais mes ressentis, elle m envoyait froidement paitre ailleurs en me disant que les problèmes venaient de moi et de mon enfance..
je me suis accroché a cette relatkon tout de meme par amour. elle est tombee enceinte, encore une fois pas de joie , pas de bonheur par rapport a ca.
je termine, depuis le debut de grossesse je vis l enfer... disputes sur disputes meme sujet qui reviennent sans arret.. et plus de contact ne de sexe. il y a une semaine indirectement elle me fait comprendre et qu elle a repris des conatcts, 2 jours apres alors qu elle recevait des copines chez elle, je retrouve un préservatif usagé dans sa poubelle et il en manquait d autres ds un tiroir. 
suite a cela, elle nie que les problemes sur sa fidelite ont existés, elle nie tt en bloc.
mes doutes n etaient donc pas des doutes mais réels? 
dois je la croire? dois je poursuivre la relation.. je l aime, mais c est tellement dur d etre face a un mur.
et le bébé, dois je demander un test de paternité? 

merci bcp pour vos conseils

Afficher la suite 

Votre réponse

11 réponses

Meilleure réponse
lekabilien 12867 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 19 septembre 2018 Dernière intervention - Modifié par lekabilien le 23/07/2018 à 18:11
1
Merci

Bonjour
Nathan15475
Tu vivras toujours dans tout est son contraire avec une bipolaire, tu n'arriveras jamais a la comprendre car elle agira par séquences incontrôlées dans le vrai et le faut. Elle est infidèle ? Elle ne mesure même pas l'importance ou la gravité pour votre couple, elle a agit, elle le refera sans aucun regret, peut le reconnaitre ou le nier sans aucun problème et effectivement pour elle, ce sera toujours toi le problème.
Mais, il y a toujours un mais, si elle se fait suivre reguliérement, si elle a acceptée le fait d'être bipolaire donc assume est fait tout pour aller mieux, alors la vie peut être possible avec une bipolaire, je rajoute, toi même tu devrai t'impliquer en prenant conseil auprès d'un pro de santé, pour savoir comment agir, réagir a ses sautes d'humeurs, mais saches que votre vie sera chaotique quoi qu'il en soit.
Posté depuis https://itunes.apple.com/fr/app/ccm-live-discussion-forum/id871822609?mt=8CCM Live forum pour iPhone/iPad]

Merci lekabilien 1

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Journal des femmes a aidé 75 internautes ce mois-ci

Nathan15475 7 Messages postés lundi 23 juillet 2018Date d'inscription 24 juillet 2018 Dernière intervention - 23 juil. 2018 à 18:18

bonjour et merci pour ces éléments, infidele, je le suppose à 90%.. pleins de détails intriguant me reviennent maintenant et l image d elle, meme si je sais qu elle est malade , s est assombrie considérablement.. 

j ai meme le doute sur le bébé.. D elle meme au tout debut elle m a fait comprendre que j avaiq pas de raison de le demander, sans que je ne parle de rien..  j ai remarqué qu elle me reproche certaines choses avant que elle, les réalise.. est ce possible ca? de préméditer ?

si je demande un test de paternité, elle risque de peter un cable.. mais je suis tellement perdu ds le vrai et le faux.. 

Commenter la réponse de lekabilien
lekabilien 12867 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 19 septembre 2018 Dernière intervention - 23 juil. 2018 à 18:48
0
Merci
Pour un test de paternité je crois qu'il faut passer par le juge, mais poses la question ici pour avoir une réponse claire

https://droit-finances.commentcamarche.com/forum/

Et pour le fait qu'elle t'embrouille et que tu te sentes perdu, c'est la vie avec un ou une bipolaire surtout si pas de suivi.
Tu n'as pas répondu aux questions.
Et, est-elle vraiment enceinte ? Si tel est le cas, assumes tes responsabilités de père futur, cet enfant n'a rien demandé, quand a ta vie avec cette femme surtout si vraiment diagnostiquée et qu'elle n'est pas suivie, je ne donne pas cher de votre couple.
Nathan15475 7 Messages postés lundi 23 juillet 2018Date d'inscription 24 juillet 2018 Dernière intervention - 23 juil. 2018 à 18:59

sur le fait d etre infidèle, j ai répondu.. 

Ensuite bien sur que je vais assumer cet enfant.. depuis 4 mois, les incessantes disputes qu elle provoque consciament ou non m ont mis l écart de sa grossesse, elle etait trop furieuse pour qu on puisse communiquer..

ce que je voulais dire c est qu elle a été infidèle, elle avait pas mal de contacts avant qu elle a garde secretement.

par rapport a tout les symptomes un m inquiete.. le fait d avoir des rapports le plus souvent non proteges av differentes personnes (hypersexualité) et le fait d etre souevnt ds le déni dans le flou, c est jamais clair. depuis le debut je lui reproche des comportements moyens av d autres mecs.. meme quand je suis a coté d elle.. elle n a cessé de me dire que j avais un probleme de confiance en moi..

 

suis je en droit de demander le test ? je sais que cela va la detruire.. 

Commenter la réponse de lekabilien
lekabilien 12867 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 19 septembre 2018 Dernière intervention - Modifié par lekabilien le 23/07/2018 à 19:46
0
Merci

"Suis-je en droit de demander un test", cela seul toi peux le décider, et le droit, poses ta question sur le forum dont je t'ai donné le lien.
Pour le restes, tes doutes, sa façon de faire, d'agir, ses secrets et tout autres interrogations, tu n'as pas fini de tout cela, désolé de ne pas être optimiste pour vous 2
Est-ce qu'elle est suivie par un psy ?
Vivez vous ensemble ?
Et j'ai du mal a comprendre, elle t'écarte de sa grossesse ou je ne sais de quoi, est-ce a dire que tu es mis de coté sur des choses importantes a une vie de couple, a la gestion du couple, a t'intéresser a cet éventuel enfant ?

 


Posté depuis https://itunes.apple.com/fr/app/ccm-live-discussion-forum/id871822609?mt=8CCM Live forum pour iPhone/iPad]

lekabilien 12867 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 19 septembre 2018 Dernière intervention > Nathan15475 7 Messages postés lundi 23 juillet 2018Date d'inscription 24 juillet 2018 Dernière intervention - 24 juil. 2018 à 00:19
A ta place je ne m'engage pas dans l'achat de cette mason, vous ne vivez pas ensemble et tu vois ce que tu vis, qu'est-ce que ce sera lorsque vous serez ensemble chez vous, tu ne tiendra pas bien longtemp. Oui les personnes qui te disent de ne pas signer comprennent que cette fille et toi ça ne durera pas, tu vas craquer car elle, c'est son monde, malgré elle, mais elle y est dans son élément, pas toi.
Elle rate des séances, mauvais signe. Elle a arrêtée ses traitements, si c'est de sa propre initiative sans consulter son psy, mauvais signe aussi. Comment veux-tu qu'elle aille a peu prêt bien si elle ne suit pas ses traitements et rate des séances avec son psy ? Donc, elle ne met pas de volonté elle même car sans ça, psy et traitements ne feront pas de miracles. Elle doit aussi avoir la volonté de se battre, je pense qu'elle n'est pas dans cet état d'esprit.
Fumer, très mauvais pour le bébé dans son ventre, maman fume bébé fume, et cela peut avoir des conséquences sérieuses.
Le bébé est en route tu n'y peux rien, tu peux faire pour cet engagement de plus qui arrive, comme je l'ai déjà écris plus haut, tu ne tiendras pas, ce n'est pas une vie que tu auras et tu risques de finir comme elle en dépression sérieuse car tu n'auras aucune emprise sur elle, elle ne sera pas clémente avec toi, tu subiras sans pourvoir comprendre, et elle fera ce qu'elle voudra faire, partir, revenir, te virer, te reprendre, aller avec un autre homme et te dire je t'aime, tu fais quoi dans tout ça ? Rien.
A ta place, je penserai a moi même, pense a toi, ta santé, une vie stable, une femme a qui tu feras confiance, une femme qui aspire a vivre dans la sérénité comme tu le voudrais, comme tu veux le vivre toi même, tu n'as pas choisi cette femme la, ta vie ne sera pas un long fleuve tranquille.
Nathan15475 7 Messages postés lundi 23 juillet 2018Date d'inscription 24 juillet 2018 Dernière intervention - 24 juil. 2018 à 00:36

Merci.. 

meme a contre coeur et le bébé je vais devoir la quitter . elle a stoppé le traitement pour pouvoir et c est tout a son honneur allaiter le bébé.. j ai les boules. elle reconnait avoir la maladie mais aucun des symptomes.. j ai pensé avant de prendre la decision genre demain ou mercredi allé chez un psy a deux.. peut etre que cette confrontation la fera réagir , qu en penses tu? 

elle joue sur les mots, deforme, amplifie tout pour arriver au conflit dans sa guerre (ou elle est seule) contre moi.. et ne conçois meme pas que sa maladie y joue qqe chose..

sais tu ce qu il se passe ds les seances ou ma copine va tous les mois? la psy essaie de la convaincre ? 

 

pkoi dis tu que je ne l aipas choisi? 

 

lekabilien 12867 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 19 septembre 2018 Dernière intervention > Nathan15475 7 Messages postés lundi 23 juillet 2018Date d'inscription 24 juillet 2018 Dernière intervention - 24 juil. 2018 à 01:26
Tu n'as pas choisi cette femme sereine. Pour répondre a ta dernière question.
Elle a arrêtée son traitement pour allaiter, mais avec ou sans l'aval de son psy ?
Ce qui se passe avec le psy, réorienté la personne sur la voie a suivre, la faire parler pour evacuer, voir ou elle en est pour adapter les traitements....
Nathan15475 7 Messages postés lundi 23 juillet 2018Date d'inscription 24 juillet 2018 Dernière intervention - 24 juil. 2018 à 01:43

je ne pense pas qu elle lui en ait parlé.. meme a lhopital lors des premieres echo personne ne savait lui dire si son cachet etait dgx pour l allaitement.. 

ca fait deux ans qu elle a fait son hospitalisation (elle n en a fait qu une).. elle n a toujours pas conscience que son comportement est parfois etrange et que ca peut venir de la. 

le psy travaille la dessus rasure moi? elle peut ne pas le concevoir a vie ou un jour cela vient? on voit pas mal de bipolaires qui semblent maitriser, je les salue! ca vient pour tout le monde le fait d accepter ?

lekabilien 12867 Messages postés jeudi 18 décembre 2014Date d'inscriptionContributeurStatut 19 septembre 2018 Dernière intervention > Nathan15475 7 Messages postés lundi 23 juillet 2018Date d'inscription 24 juillet 2018 Dernière intervention - 24 juil. 2018 à 11:53
Bonjour Nathan
Ta copine se s'en sortira jamais si elle ne suis pas les traitements prescrits par son pshychiatre. Elle a arrêtée son traitement sans consulter, elle croit a tort ou a raison que ce serait bon pour l'enfant mais elle fume beaucoup, ou est la logique ?
Non évidemment qu'elle n'a pas conscience de son comportement, pour elle, elle fait que ce qui est normal. Elle arrête ses traitements sans avis du psy, elle va ou pas a sa consultation, ce n'est pas ainsi qu'elle prendra conscience qu'elle va mal, toi tu sais qu'elle va mal car tu en bailles, tu en souffres, elle, elle va bien, pour elle tu vas bien, et si tu te plains c'est toi qui n'est pas normal a ses yeux.
Le psy travail la dessus... Bien sur sue oui, mais tout ce travail est inutile puisqu'elle le démolit par le non respect des traitements, un manque de volonté évidente de sa part de mieux aller, pas consciente du tout qu'elle devrait faire sa part de travail personnel pour avancer. Elle ne suit pas les traitements, elle n'a pas la volonté personnelle pour mieux aller, tu t'es fourré dans un tambour de machine a laver qui tourne et tu vivras tout le temps désorienté, incapable de trouver ton équilibre, de comprendre ce qui de passe.
Bien sur qu'il y a des bipolaires qui maitrisent, mais cela ont acceptées reconnus leur état et suivent a la lettre tout ce qui est conseillé, prescrit par leur psy, ce n'est pas le cas de ta copine. C'est a vie, ce type de suivi, tout peu aller bien durant des mois ou des années et revenir un jour, alors si la personne est consciente elle sait quoi faire parce qu'elle a appris comment déceler son mal-être avant qu'il ne doit trop tard et retourner voir son psy, ta copine est loin de la, je crains pour toi qu'il n'y ait pas de solution pour construire du durable avec cette fille, c'est triste pour toi, c'est malheureux pour elle, mais c'est elle sui deviendrait la solution qui pourrait peut-être, être satisfaisante si elle faisait tout dans les règles et surtout une volonté de fer pour en sortir.
Commenter la réponse de lekabilien