Amoureuse de mon sexfriend, pas lui, il a des comportements étranges

-

Bonsoir,

 

Je ne sais pas comment bien résumer le topo sans faire un pavé, parce que je trouve que les détails sont importants, du coup si c'est trop long lisez les phrase en gras, peut-être ça suffira.

On s'est rencontré par un groupe de pote en commun, peu après ma rupture et la sienne. On a couché la nuit de notre rencontre se disant bien tout les deux que ça serait qu'un one night stand. Puis, il est revenu, on a recouché, il m'a offert une brosse à dent sur son lavabo: c'est devenu mon sex friend

L'ennui, c'est qu'à un moment, ça devait pas arriver -je sais merci-, j'ai commencé à tomber amoureuse. Je pense qu'on a beaucoup de points en commun, j'aime sa personnalité, etc (je vous épargne les détails de mon amour, pas trop vous saouler ein). 

Et... à ce moment-là aussi des personnes de notre entourage (pas nécessairement au courant de notre relation SF, très discrète) on commencé à faire "mousser": essayer de nous laisser tout les deux à certains moment, etc. Certaines personnes sont devenues assez confiantes, comme moi. Même une connaissance à lui, que je ne connaissait pas et qui ne savait absoluement RIEN de notre relation s'est approché de moi, une fois en soirée, pour me demander si il hallucinait où si XXX (mon SF) avait pas l'air vachement jaloux quand il me parlait. Quand je lui ai expliqué il m'a dit "mais qu'est-ce que t'attends pour te lancer dans du plus sérieux !".. merci du conseil...

Et puis surtout, il a commencé aussi à se montrer extrêmement affectueux (genre, je n'ai jamais eu autant d'affection dans mes relations sérieuses -bon j'était avec des cocquilles d'huître vides aussi , j'avoue-). Bref, avec tout ce contexte, j'ai commencé à me faire "des films", me disant qu'après tout, il y avait peut être possibilité que ça soit un peu plus que mon arrière train qui l'intéresse.

Et puis un soir ça a viré au cauchemar. Après que des potes se soient à nouveau "arrangé" pour nous laisser les deux à un endroit, on est venu les retrouver et peu après, un de mes meilleurs potes s'approche de moi et me dit "écoutes, XXX m'a dit qu'il s'inquiétait que tu penses que c'est plus qu'un plan cul votre histoire". J'ai décédé intérieurement. Ce soir là, qui partait bien, j'était déjà bien ivre et j'ai commencé à avoir un comportement exécrable avec lui, je l'ai insulté, essayé de le rendre jaloux,... plein de belles choses comme ça dont j'ai bien honte aujourd'hui.

À un moment, il m'a demandé à discuté et bien entendu m'a fait la leçon de morale que je méritait: "C'est quoi ce comportement ? Je vois bien que t'essaie de me rendre jaloux, t'es tout pleine de haine contre moi, j'ai l'impression que tu t'attaches, mais pourtant j'avais été clair, je sortirai pas avec toi, je suis pas amoureux" etc. Et... et puis j'y ai demandé si je pouvais dormir chez lui. Et... il a dit oui. Je me suis réveillée dans ses bras... Le soir d'après, il m'a à nouveau accepté, même si il avait l'air plus hésitant. On a pas couché, il voulait pas. Il m'a pris dans ses bras toute la nuit.

Pour donner un autre exemple de son comportement, la dernière fois (il y a trois semaines), on se retrouve par hasard les deux en fin de soirée. Il me dit avec un sourire "t'as encore gagné" je lui dit "c'est du hasard" (ça l'était vraiment) il me dit "c'est pas un repproche, je trouve ça marrant... et cool". Chez  lui, il m'a pris dans ses bras, m'a sérré très fort, m'a regardé dans les yeux, m'a carressé les cheveux cute AF, il se retourne... et la boum: "oooh tchoupi... je ne sortirai pas avec toi".

Ben, oui, j'ai bien compris que Mr. ne veut pas sortir avec moi, mais là j'ai comme de la peine à comprendre ce qu'il ressent, quand même.

On est d'accord que dans l'ensemble ça manque un peu de cohérence ?

Je me suis arrangée pour aller le voir cette semaine, boire un verre (mon premier "rancard" au passage...... lol) pas parce que j'en peu plus d'essayer de chercher du sens là-dedans, mais je sais pas bien comment y présenter la chose.

Je suis au clair avec ce qu'il veut (ou plutôt ne veut pas), je respecte sa volonté de pas vouloir de relation sérieuse, mais je me pose des questions sur ses sentiments quand même. Moi je suis au clair sur ce que je ressens, mais je me dit que ce que je veux est assez adaptable (finalement une relation sérieuse, j'y suis peut  être pas encore prête après 7 ans de relation) pour quelqu'un d'aussi qualitatif (je veux dire, il m'a accepté même dans ma pire version), si seulement j'arrive à mettre plus de claretée là-dedans. On communique presque pas sur notre relation et je pense que c'est plus ça qui me pose problème qu'une question d'engagement. 

J'entends bien qu'il ne puisse y avoir qu'une profonde affection, mais moi perso je donne pas toute cette passion, tout ces gestes et cette patience -je veux dire je l'ai insulté comme un vulgaire déchet :(-  à quelqu'un que j'aime pas un peu plus que bien, mais bon il connaît mes sentiments donc je me dit que pour céder "t'as encore gagné" et m'ouvrire encore ses portes, soit il est un perdu ou dit pas tout, soit il est très pervers et c'est un peu les seuls résultats que j'obtient quand j'interroge les gens là-dessus. 

À vous de me dire..

Afficher la suite 

1 réponse

Meilleure réponse
approuvée par Andy31200 le 16 oct. 2019
Messages postés
2542
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
7 novembre 2019
153
2
Merci

Bonjour,

 

Au final la phrase la plus importante, selon moi, n'est pas en gras (le problème avec les pavés, c'est pas leur longueur mais leur manque de structure, ça aurait pu être synthétique, mais c'était correctement structuré pour que ça passe) : "On communique presque pas sur notre relation et je pense que c'est plus ça qui me pose problème qu'une question d'engagement."

 

Et c'est bien là le problème : vous constatez tous deux un problème dans les faits, mais vous le balayez sous le tapis en espérant qu'il se règle tout seul.

C'est chiant, mais il va falloir vous poser pour communiquer.

 

De ce que j'en comprends, c'est un problème d'interprétation des choses.

Toi, habituée par tes ex à être mal traitée, son comportement à ton égard tu l'interpètes comme de l'amour. Pour lui, il semblerait que ce soit juste une manifestation "basique" de respect.

Il n'y a qu'en parlant de ces comportements, des sentiments qu'ils inspirent et de l'interprétation que vous en faites que vous parviendrez à vous comprendre. En tout cas ça sera bien plus efficace que ce "jeu de poker" que tu nous décris...

 

Dans ces cas-là, la maxime à respecter c'est "je ne sais rien". Et quand on ne sait rien, on ne suppose pas : on pose des questions. :)

Dire « Merci » 2

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Couple JournalDesFemmes.com

Journal des femmes 4807 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de Arkana0