Rupture douloureuse

Signaler
-
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 21 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2020
-

Bonjour à tous

Je vais vous raconté mon histoire en essayant de faire au plus court possible, je vous remercie par avance de votre lecture et de vos réponses 

 

Mon ex m’a quitté il y a un mois, après deux ans de relation, nous avons tous les deux 22 ans.

 

Je vous passe tous les détails car sinon ce serait trop long à expliquer mais en gros, il m’a quitté parce qu’il ne se voit pas avoir d’enfant ni se marier et qu’il dit que moi je voudrais sûrement tout ça à un moment de ma vie et qu’il ne peut pas m’en priver. Je lui ai répondu que je ne savais pas pour les enfants mais que pour le mariage ce n’était pas une obligation. Il est tout de même resté sur ses positions.

 

S’en est suivi des messages de ma part lui déclarant mon amour et le suppliant de revenir, auxquels il finissait par ne plus répondre. Il m’a recontacté une semaine après pour prendre de mes nouvelles et il m’a dit que je lui manquais. Une semaine plus tard c’est moi qui revenait pour savoir comme il se sentait depuis la rupture et lui déclarer une nouvelle fois mon amour. Je lui ai demandé de le voir « comme ça » il a accepté.

 

On s’est vu, au début tout allait bien j’avais l’air plutôt heureuse (ce qui l’a déstabilisé je pense) mais au fur et à mesure du rdv je me suis décomposée et j’ai fini en larmes. Nous avons reparlé de la séparation et nous avons plus ou moins dit les mêmes choses que par messages concernant le mariage et les enfants, il lui a dit que je lui mettais trop la pression, chose dont je ne me rendais pas compte car je lui envoyais parfois des publications ou vidéos de mariage mais sur le ton de l’humour et il me répondait sur le même ton. Il m’a dit aussi qu’il avait toujours été seul et qu’il était bien comme ça, je lui ai quand même demandé s’il était mieux avec moi il m’a dit que oui mais qu’être en couple sous entendait des obligations qui ne lui convenaient pas forcément. 

 

Je précise qu’il m’a dit que je lui manquais et qu’il m’aimait mais qu’il ne savait pas comment, il n’arrivait pas à m’expliquer. Il a dit aussi qu’il n’avait rien à me reprocher pendant ces deux ans de relation, que j’étais parfaite, que ce n’était pas moi mais lui... Et il a également laissé sous entendre pendant le rdv qu’on allait très probablement se revoir.

 

Voilà j’espère ne pas avoir été trop longue mais j’ai essayé de faire le plus court possible 

J’aimerais des avis extérieurs, si d’après vous il y a encore la possibilité que ça s’arrange ou si cette relation est vouée à l’échec, merci

1 réponse

Messages postés
2781
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2020
276

Bonjour,

 

Comme souvnet dans le ruptures, le problème c'est de trouvé la vérité dans ce qui est dit...

 

"Il a dit aussi qu’il n’avait rien à me reprocher pendant ces deux ans de relation, que j’étais parfaite, que ce n’était pas moi mais lui..."

Ca c'est typiquement le genre de phrases bateau balancées lors d'une rupture. Bien qu'elle puisse être tout à fait vrai. La faillitte d'un couple n'est pas nécessairement la faillitte de l'un ou de l'autre. On peut perdre son désir sans que l'autre ait quelque-chose à remettre en question.

Petite digression : c'est pour cela que je suis intimement persuadé que tout changement que l'on apporte sur soi doit prioritairement être fait pour soi et pas pour l'autre.

 

Ce que je ressens (et ça vaut ce que ça vaut...) c'est qu'il t'aime bien, mais comme il le dit, il sent qu'il manque quelque-chose et qu'il préfère mettre fin aux choses proprement, plutôt que de te tromper salement par exemple...

A vos âges, on a un monde de possibilités face à soi et on peut avoir peur de s'entraver avec quelqu'un. A tort ou à raison.

A mes 20 ans, j'ai commencé à flirter avec une fille pendant mes études. Sauf que j'ai très rapidement senti que mes fréquentations allaient m'amener dans un monde un peu fêtard dans lequel je ne demandais en fait qu'à rentrer et qu'un changement était déjà amorcé en moi. J'ai préféré rompre avec cette fille "proprement" tant qu'il était temps.

(Bon au final, s'en sont suivies 8 années de célibat bien subi et pas très fun, mais dont j'ai pu tirer suffisamment d'enseignements pour ne aps les regretter xD)

Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 21 mai 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2020

Je te remercie pour ton avis 

 

Cela dit je ne pense pas que ce soit le cas de mon ex car il est vraiment quelqu'un de solitaire et m'a dit qu'il pensait même finir seul au vu de son caractère... Il n'a jamais couru après les filles et j'étais sa première vraie relation 

 

Donc pour la partie de me quitter avant de me tromper je ne sais pas mais le fait qu'il lui manque quelque chose ou qu'il y ait une autre raison cachée derrière cette rupture peut-être... Cela dit tout allait bien dans notre couple juste avant le confinement (car il m'a quitté pendant) donc je n'arrive pas trop à comprendre, à moins qu'il se soit rendu compte qu'il était mieux seul mais j'en doute car il me disait que je lui manquais et qu'il avait hâte de me revoir...