Rupture

Signaler
-
Messages postés
2946
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 septembre 2020
-

Bonjour

voila je suis un homme de 40 ans papa de deux petites filles

j'ai rencontré une femme merveilleuse il y a neuf mois. On a commencé à ce voir petit à petit 
puis on c'est présenter nos enfants après quelques mois.

Le confinement faisant, on a passer énormément de temps ensemble ce qui nous a rapproché. 

A part quelques chamailles de temps en temps tout ce passais vraiment très bien.

Avant hier soir elle m'envoie un message pour rompre .. me disant qu'elle ne ce sent pas prête pour une vie de famille "je suis désolée".

Je ne sais même pas comment l'annoncer à mes filles, elles l'adorent et, elle adore aussi mes filles, comme moi ses enfants.

J'ai scouater ça terrasse toute l'après-midi 
Ce n'est pas un comportement très noble, mais ça m'a permis de discuter avec elle 
Elle a pleurée dans mes bras et m'as avouer m'aimer, elle avait peur de reproduire le schéma familial qu'elle a eu avec son ex et que tout ça lui faisais peur ..


Il l'avait trompé et abandonné, avec les enfants
Elle dit avcoir besoin de temps pour réfléchir à tout ça.

Ensuite je suis partis et on a continuer à discuter par message.

 
il y a quelque mois elle m'a prêté son gsm pour faire un appel (le mien devait être plat). 
Apres l'appel, j'ai voulu fermer les applications comme je fais toujours sur mon iPhone et j'ai vu des coeur dans une conversation avec un garçon. 

Je n'ai pas résisté, j'ai lu quelques ligne où il lui demandais si elle avait un chéri. et lui répond: non.

Bref par la suite il c'est avéré que c'est un ami d'école, gay, et qu'elle venais de reprendre contact et qu'elle ne voulais pas tout raconter par écrit. 

le fait est que j'ai regretté aussitôt d'avoir été lire ses messages .. c'est intrusif et un manque de respect je n'ai jamais eu l'envie de fouiller son portable jài vu les coeur j'ai été curieux et voilà 

Ce jour là au lieu de simplement lui avouer, je l'ai questionné maladroitement sans lui dire la vérité.
Elle m'a avouer aujourd'hui que ce jour là, quelque chose c'était cassé et qu'elle a cessée d'avoir confiance en moi. C'est aussi la principale raison pour laquelle, elle doit réfléchir. 

Que faire ?? 

lui laisser du temps c'est évident mais j'ai vraiment peur de la perdre pour une erreur que j'ai fait. J'ai été idio de faire ça mais je n'ai jamais eu l'intention de fouiller. 
Moi aussi, j'ai été trompé dans le passé... j'ai pris peur. 

 

Que me conseillez vous ?

 

 

1 réponse

Messages postés
2946
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 septembre 2020
382

Bonjour,

 

A priori, vous avez déjà tenté de discuter ensemble. Maintenant l'avez-vous fait correctement ?

De votre côté, par exemple, en plus d'évoquer des faits, évoquez-vous le ressenti que vous y associez ?

Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 18 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2020

Bonjour 

 

oui nous avons pu discuter et je sais exactement ce qui lui fait peur 

 

maintenant je dois attendre je pense qu'elle  reprenne contact sans la harceler 

elle m'as demandé du temps elle m'as dit je t'aime mais j'ai besoin de temps

 

je lui ai promis de respecter ça demande

 

oui je lui ai dit ce que je ressentais et la raison aussi

Messages postés
2946
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
20 septembre 2020
382 >
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 18 août 2020
Statut
Membre
Dernière intervention
19 août 2020

Bien, si vous avez le sentiment de l'avoir comprise et de vous être fait comprendre, c'est déjà bien.

 

Je pense qu'il ne vous reste plus qu'à prendre votre mal en patience, MAIS pas n'importe comment.

Nous sommes bien d'accord que trop la solliciter serait contre-productif, mais couper complètement les ponts en attendant qu'elle rende sa sentence me paraît risqué aussi.

Il vous faut donc rester un minimum présent. Peut-être donner de vos nouvelles, de celles de vos enfants 1 à 2 fois la semaine (selon comment elle réagit), tout en demandant des siennes et de ses propres enfants (sans insister). En essayant de laisser transparaître un peu vos sentiments. Par exemple "je suis passé à tel endroit, ça m'a rappelé le bon moment que nous avions passé tel jour".

En fin de compte, poser les premiers pavés pour pouvoir la reconquérir, en étant attentif à ses réactions. Cherchez surtout les signes négatifs ou de rejet pour vous guider, plutôt que de chercher à trouver des signes positifs (vous en trouverez et ils ne seront pas toujours vrais !)