Dans une impasse, besoin d’aide

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 28 janvier 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
28 janvier 2021
-
Messages postés
3364
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 juin 2021
-

Bonjour à tous ; 

J’ai 26ans et mon copain/ex 34. Nous nous sommes rencontrés il y a 2ans : coup de foudre. Il m’a présenté à sa fille au bout d’1 mois, j’ai quitté le domicile de mes parents pour m’installer chez lui au bout de 6 mois. Tout se passait parfaitement au debut mais depuis cet été les choses ont dégénéré. Pour vous situer le contexte, je suis très (trop?) proche des mes parents et de ma sœur. J’ai aussi des problèmes familiaux: ma mère a une double vie (tout le monde est au courant, mon père également) et mon père est malade depuis quelques années. J’ai donc beaucoup de mal à le savoir seul et triste lorsqu’elle part 1 semaine sur 2 chez son amant. J’allais donc dormir chez mes parents 1 fois par semaine car beaucoup de mal à me détacher de mon papa. Nous sommes tous partis en vacances ensemble cet été (Monsieur, sa fille, sa mère, mon père, ma sœur et moi) et j’ai eu beaucoup de mal à trouver ma place : je passais beaucoup de temps avec ma famille, le délaissant un peu ce qui a mené monsieur a avoir des comportements froids envers moi devant ma famille.. pour finalement finir en dispute générale. Nous nous sommes séparés à ce moment là (août), nous nous sommes rabiboché, et je suis retournée vivre chez lui en octobre. Mais depuis ni ma mère, ni mon frère, ni mon père ne voulaient le voir. Donc depuis, les repas en famille c’était toujours sans lui. Je me disais que le temps arrangerait les choses et calmerait leur rencoeur. Noël est arrivé, je suis allée passer 3 jours chez mes parents, Monsieur pendant ce temps était seul, ni avec sa famille, ni avec sa fille. Quand je suis rentree chez lui, il avait bu, il a commencé à s’énerver en me reprochant de l’avoir laissé seul et de ne pas avoir fait le forcing auprès de mes parents pour l’inviter, ou au moins que j’aurai pu rentrer plus tôt quand j’ai su qu’il serait finalement seul. La dispute est partie en live, il m’a demandé de lui rendre les clés, m’a craché dessus, m’a attrapée par le col de mon manteau et a balancé mes vêtements dans tous l’appart en me souhaitant de tomber gravement malade pour comprendre ce qu’est la vie. Je suis donc rentrée chez mes parents sur le champ, à qui j’ai tout raconté en arrivant. Ça fait 1 mois que nous sommes séparés, je suis au fond du trou.. avec monsieur, on s’écrit, je suis allée le voir 2 fois pendant quelques heures, il me manque, je veux y retourner mais tout le monde me le déconseille, me l’interdit presque. Ma mère me disant que ce serait être folle que d’y retourner. Il m’a blessée, j’ai besoin de temps pour le pardonner complètement mais je l’aime tellement... Il s’est excusé, il regrette et est au bout du rouleau en me disant souvent qu’il est seul au monde sans moi. Si ça ne tenait qu’a moi je serai déjà de retour chez lui, mais je m’en empêche pcq je sais que ça ferait trop de peine à mes parents et à ma sœur, et surtout, que la situation serait bien trop compliquée pour la suite puisque ça m’étonnerait qu’ils lui laissent une chance en acceptant encore moins de le voir. Ils m’ont clairement dit qu’ils ne voulaient plus jamais en entendre parler après ce qu’il m’a fait. Et que c’est à cause de cette mésentente entre eux, que monsieur a fini par exploser à mon retour de noël. 

Je m’en veux tellement de leur avoir raconté la dispute en détails, parce que maintenant je me sens dans une impasse alors que je crois que mon cœur a pourtant une idée d’où je veux aller..

J’ai besoin de vos conseils, de votre aide, car je me sens complètement déchirée en deux.. 

merci mille fois d’avance 

Camille

1 réponse

Messages postés
3364
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 juin 2021
610

Bonjour,

 

"Je suis très (trop?) proche des mes parents et de ma sœur."

Je n'ai rien lu dans ce que tu as décrit qui laisse craindre une relation "toxique" avec ta famille. Ca n'est pas donné à tout le monde d'avoir une famille soudée sur laquelle compter, cultive ça précieusement.

 

Ce que tu décris concernant ta relation laisse deviner quelques failles grossières, de son côté, mais du tiens aussi.

 

"Nous sommes tous partis en vacances ensemble cet été (Monsieur, sa fille, sa mère, mon père, ma sœur et moi) et j’ai eu beaucoup de mal à trouver ma place : je passais beaucoup de temps avec ma famille, le délaissant un peu ce qui a mené monsieur a avoir des comportements froids envers moi devant ma famille."

Ce genre voyage si tôt, ça passe ou ça casse.

Son comportement se comprend si tu l'as vraiment délaissé. Cela dit, un véritable adulte se serait contenu face à sa belle famille.

Vous auriez pu mieux préparer la chose en anticipant le fait que tu risquais de passer beaucoup de temps avec ta famille et en discutant avec, lui en trouvant des compromis comme des moments sanctuarisés avec lui.

 

"Noël est arrivé, je suis allée passer 3 jours chez mes parents, Monsieur pendant ce temps était seul, ni avec sa famille, ni avec sa fille.[...] me reprochant de l’avoir laissé seul "

Erreur très grossière : étant en couple sérieux depuis plus de 6 mois, je suis étonné que vous n'ayiez pas discuté de comment vous alliez vous organiser pour Noël ! Ca vous aurait probablement évité cet épisode calamiteux... Cela étant dit, le comportement que tu nous décrit de sa part dépasse les bornes, et l'ivresse n'est pas une excuse.

 

De manière plus générale, concernant ta famille, ça me apraît un point critique de votre relation : elle a beaucoup d'importance pour toi et moins pour lui. Tu peux envisager un peu de compromis sur ce point, mais si cela venait à te frustrer, ce serait le signe que votre relation ne pourra pas durer.

Et si vous devez vous remttre ensemble, ce ne sera pas en continuant comme avant : vous avez clairement besoin de communiquer plus pour mieux vous comprendre l'un l'autre.

Sois également attentive : es-tu bien amoureuse de l'homme tel qu'il est ou tel que tu penses qu'il pourrait être ?

 

Concernant ce que ta famille pense de lui, ils otn de quoi être rmeontés et inquiets pour toi. As-tu discuté de avec eux de ce que tu avais pu faire de mal et qui ne pouvait que le pousser à la faute ? S'ils voient le conflit comme "leur fille/soeur parfaite face au vil démon", mieux vaut nuancer leur vision des choses si tu devais te remettre avec lui.

Ensuite tenter de petites reprises de contact : venir déjeuner un week-end par-ci, venir se rendre un service domestique par là (bricolage,...)