J'ai 14 ans et je veux être en couple

Signaler
-
Messages postés
3364
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 juin 2021
-

Bonjour, comme c'est dit dans le titre j'ai 14 ans ,et j'aimerais bien être en couple. J'aimerais bien que moi aussi je sois en couple au lieu de voir tout mes potes se mettre en couple et me parler de leur relation. bien sûr j'ai déjà essayer de sortir avec une fille mais cela n'a pas marché, une fois arrivé au collège mon meilleur ami m'a présenter à une des amis de sa soeur et nous somme devenu inséparable je passais tout mon temps avec elle et au fur et à mesure que le temps passais je commençais à avoir de sentiments pour elle sauf que se n'était pas réciproque puis est venu le jour ou je lui ait déclaré ma flamme sauf que sa à été un lamentable échec(comme toujour) car non seulement j'étais trop jeune pour elle (elle état en troisième et moi en sixième, maintenant je suis en quatrième) et je pense que mon physique n'as pas trop aider, et depuis je n'ai plus de nouvelle , mon ami lui à reparlé il n'y a pas très longtemps et elle lui a dit qu'elle m'avait bloqué de tout les réseau et que c'était pour sa qu'elle ne répondais jamais à mes appels ou à mes messages. Depuis cette histoire je n'ai plus tenter de sortir avec aucune fille, du coup reur à la case départ :( 
Avez vous un ou plusieurs conseils pour m'aider et que je puisse moi aussi être en couple ?

2 réponses

Messages postés
3364
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 juin 2021
610

Bonjour,

 

"J'aimerais bien que moi aussi je sois en couple au lieu de voir tout mes potes se mettre en couple et me parler de leur relation."

C'est, à mon avis un mauvais angle pour envisager ce sujet. Se mettre en couple pour faire comme les autres et ne pas être à la traîne est un excellent moyen pour que ça se passe mal. Je comprends toutefois le côté frustrant et la curiosité qu'on peut éprouver pour ça.

Le soucis c'est que ça contribue à envisager les filles comme des objets d'apparat, alors que c'est en les envisageant comme des personnes complexes qu'on a plus de chances d'arriver à les séduire. Partir de généralités est une obligation, mais il faut savoir considérer qu'elles vont sortir des cases pré-établies.

En plus de ça, toi comme les filles qui t'intéressent êtes à un âge plutôt difficile, où vous avez à la fois tendance à être maldaroits ET cruels les uns envers les autres. Je te rassure, tout cela passe et même elles ont fait des trucs qui leur donnent sacrément honte ;)

 

"mon physique n'as pas trop aider"

C'est peut-être un peu plus vrai pour les adolescentes, néanmoins de manière plus générale, les femmes y accordent nettement moins d'importance que les hommes.

Il semblerait que le truc soit que les beaux mecs ont également quelque-chose de plus que la moyenne : leur beauté dont ils ont confiance leur donne confiance en eux. Et il semble que ce soit cela qui fait vraiment mouche auprès des filles.

L'exemple le plus marquant que je connaisse est Flavio Briatore, un homme d'affaire italien particulièrement moche, qui a épousé et fait des enfants à Heidi Klum, une top model au sommet de sa carrière à l'époque. Dans un premier temps on imagine que c'est l'argent qui lui a permis ça, sauf qu'Heidi était déjà millionnaire et n'avait pas besoin de lui pour vivre un grand train de vie. C'est donc que lui aussi a quelque-chose de plus, l'immense confiance en lui qu'il a développé (et qui a probablement été une des causes de sa richesse)

 

J'en profite pour aborder le classique "les filles aiment les bad boys". Les bad boys s'en foutent de pas mal de choses et osent aller vers elle. C'est ça qu'elles aiement, plus que le fait d'être maltraitées.

Le garçon qui sait être gentil (attendre une récompense en échange notamment une raltion amoureuse, ce n'est plus être gentil, c'est être intéressé (au sens qu'on attend quelque-chose en retour) ) et qui assume sa personnalité tout comme ses sentiments, c'est la perle que beaucoup d'entre elles recherchent.

 

J'ai maintenant fini de tourner autour du pot.

 

Concernant la confiance en soi, c'est facile à décréter, c'est moins facile de l'avoir, surtout à un âge où l'on construit encore sa personnalité. Pour cela la seule recette miracle que je connaisse, c'est d'identifier les choses que tu prends plaisir à faire et t'y consacrer. Tu y développeras des compétences qui te rendront fier de toi, et c'est de là que la confiance en soi peut naître.

En général cela conduit à avoir plusieurs passions qui te rendront à ton tour passionnant auprès des filles qui peuvent s'y intéresser (veux-tu d'une fille qui ne supporte pas ce qui te apssionne ?), du moment que tu l'assumes bien et que tu n'en fais pas non-plus unbe obsession.

 

Tua rriveras alors dans une situation où te sentant déjà bien tout seul, tu n'auras pas à "quémander" de l'amour mais pourra au contraire en offrir. Cela évitera l'erreur classique de mettre une fille sur un piédestal, ce qui est peu attirant pour elle.

Tu n'échapperas jamais à coup sûr aux rateaux, mais ils deviendront peu impactants pour toi, t'évitant l'autre erreur d'être trop insistant, ce qui pousse les filles à avoir un comportement plus violent pour se débarrasser de toi.

D'ailleurs comment as-tu réagi quand l'amie de ton ami t'as rejeté ? J'imagine qu'elle ne t'as pas bloqué des réseaux sociaux par pur plaisir ?

 

Enfin denrière erreur qu'on fait souvent à ton âge et que tu sembles nous décrire, c'ets d'en faire beaucoup trop. Notamment en matière de sentiments : "je lui ait déclaré ma flamme".

Selon moi on ne peut parler véritablement d'amour qu'après avoir été en couple bien longtemps, en ayant notamment partagé le quotidien, car seulement là on peut prétendre connaître la personne entièrement et donc l'aimer vraiment.

ce que l'on ressent au tout début, j'appelle ça l'attirance. C'est un sentiment réel, qu'il faut assumer, mais il faut être conscient qu'alors, on a en face de soi une personne sur qui on projette des qualités et des défauts sans qu'elles ne soient assurément réelles. C'est donc d'un être mi-réel, mi-imaginaire qu'on est amoureux, donc mieux vaut ne pas penser mariage tant qu'on n'a pas estompé la part imaginaire.

 

En gros résumé :

- Les filles n'ont pas les mêmes critères de choix que nous.

- Pour être séduisant il faut s'assumer sans en faire des caisses.

Bonjour,merci pour votre réponse.

Lorsque l'amie de mon ami m'a rejeté j'ai péter les plombs sur mon autre meilleure amie , elle m'a demandé si j'avais des sentiment pour la fille en question et je lui ai dit que oui mais que je ne savais pas comment lui dire, donc elle est allé tout dire dire à la fille dont j'étais amoureux , sauf que je voulais que se soit moi qui lui dise et pas ma meilleur amie , surtout que je lui ai dit ne rien dire à personne.

Messages postés
3364
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 juin 2021
610

C'est confus, je ne suis aps bien sûr de comprendre ce qui s'est passé.

 

Mais là n'est pas le but de ma question. Selon ta réaction à son premier rejet, tu te situes dans un spcetre allant de :

1) Après t'avoir éconduit tu n'en fais pas tout un plat, parce qu'au fond de toi, tu sais que ce n'est pas si grave et qu'il y a d'autres poissons dans la mer, il est tout à fait possible de maintenir une relation strictement amicale (du moins jsuqu'à ce que elle change d'avis, mais toi tu dois respecter sa décision).

à

2) Au contraire, si elle se sent harcelée par la suite, pas étonnant qu'elle soit violente dans sa réaction pour se débarrasser défintiviement de toi.

 

Un rateau monutmental n'est ni bon à subir, ni bon à infliger. Si tu te retrouves dans une situation proche du 2ème cas, c'est que tu as quelque-chose à revoir dans ton comportement et ta façon d'envisager les choses.

>
Messages postés
3364
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 juin 2021

En fait je me retrouve dans les deux cas, car lors de mon premier râteau je n'arrêtait pas d'harcelé la fille en question, et lors de mon deuxième râteau avec une autre fille je me suis retrouvé dans le premier cas 

 

Messages postés
3364
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 juin 2021
610 > ironman95

D'accord.

Bon la prmeière, pas de surprise qu'elle t'ait bloqué, et le mieux que tu pouvais faire à partir de là était de passer à autre-chose.

 

Pour la seconde tentative, félicitations, car ça a beau être facile à dire, ça demande une certaine forme de courage de se remettre en selle. Il n'est pas non-plus facile d'accepter un rejet si facilement, notamment à ton âge où les hormones nous emmènent dans des strates stratosphériques de désir.

 

Continue sur cette voie, vis une vie intéressante pour toi, reste ouvert d'esprit et tu attrireras à toi des gens qui t'intéresseront et réciproquement.

N'hésite pas non-plus à aller vers les filles qui t"intéressent pour leur signifier ton attirance et ton souhait de découvrir avec elle où ça pourra mener :).

On croit à tort qu'il faut absolument cacher ses sentiments, je pense qu'il faut au contraire bien les identifier (déclarer son grand amour à une presque inconnue étant le meilleur moyen de passer pour un fou) et les assumer.

Plutôt que de lui proposer de "sortir avec toi", ce qui est très connoté, viens directement avec une activité légère (la ballade au parc est trop connotée aussi, attention :D) à lui proposer avec une ou deux dates. En faisant des choses ensemble, vous pourrez plus facilement vous rapprocher et officialiser un couple si ça doit se faire.

Si tu fais ça avec un minimum de tact (lui proposer poliment de s'isoler quelques instants de son groupe de copine pour qu'elle n'ait pas de pression sociale sur elle au moment de répondre par exemple) tu réaliseras que ça n'est pas si compliqué que ça.

 

Enfin, je parle avec une expérience d'adulte sur le sujet, j'ai hélas découvert cette façon de faire bien tard. Il y a peu-être deux-trois choses que j'ignore, donc tu peux tout simplement demander à tes copains comment ils se sont mis en couple.

 

Par exemple, ma compagne depuis 4 ans, quand je me suis décidé à la séduire, une amie commune m'avait dit "c'est peine perdue, elle est vachement anti-mecs". Je lui ai répondu que ça n'était pas grave : j'étais intéressé et j'irai au bout de la démarche, mais prudemment au vu de son conseil.

Nous avons ensuite multiplié les soirées visionnage de films, d'abord avec cette amie commune, puis seul.

A chaque soirée j'essayais d'avoir quelques contacts physiques (jambe contre jambe par exemple), mais elle se repliait comme une huître. J'essayais de la regarder parfois dans les yeux, mais elle détournait aussitôt le regard. Un comportement très fuyant qui laissait prévoir peu de chances de réussite. Mais comme elle acceptait systématiquement qu'on remette ça, on recommençait ce petit jeu.

Puis un mois après, j'ai voulu être fixé. Le hasard m'avait contraint à lui proposer un plan "restaurant puis cinéma", que j'aurais évité car trop connoté soirée couple classique. Lors de la séance, j'ai tenté de saisir sa main, profitant du pop corn qu'elle avait voulu acheté, mais rien à faire. Alors j'ai directement saisi sa main et elle a serré la mienne en retour, puis nous nous sommes embrassés.