Fin du couple

Signaler
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 19 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2021
-
Messages postés
115345
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juin 2021
-

Bonjour 

je ne suis pas habituée à exposer ma vie sur un forum, mais j'avoue que un peu de soutien , expérience ou histoire similaire me feraient du bien.

j'ai 43 ans, je suis mariée depuis 23 ans, 4 enfants , une belle maison , un travail qui me passionne ... bref , la vie parfaite en apparence .

Après plusieurs événements ( trop longs et compliqués à raconter) mon amour pour min mari s'est étiolé.

il est parfait, gentil, patient, bon papa, attentionné , soutenant etc etc 

mais je ne ressens plus rien , du respect , de l'affection , de l'amour oui, mais pas celui d'une femme pour son mari .

cette situation est une torture , je culpabilise de le faire souffrir ( il est au courant de mon état émotionnel ) car il souffre beaucoup, lui est toujours très amoureux.

je culpabilise de ne rien ressentir , de lui faire subir ça, je culpabilise d'être peut-être celle qui brisera cette famille .

j'ai l'impression de vivre dans un mensonge , de faire semblant constamment et pourtant je n'arrive pas à partir , j'attends .. en espérant que mon amour revienne , j'attends , j'ai l'impression de stagner et de jouer un rôle qui ne me convient plus.

je culpabilise et j'ai peur , peur de détruire les gens que j'aime , peur de regretter , peur d'être seule si je pars ( je suis passée de chez mes parents à vivre avec mon mari, je n'ai jamais vécu seule et ça m'effraie , même si je suis indépendante , ça m'inquiète ) 

ça fait des mois que je suis dans cette situation , je consulte une psychothérapeute pour m'aider car la souffrance est réellement très difficile .

Je ne cherche pas de jugements , mais des avis, des histoires semblables à la mienne , je découvre un côté de moi que je ne connaissais pas, je subis mes sentiments et ne contrôle plus rien 

merci de m'avoir lu 

2 réponses

Messages postés
3364
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 juin 2021
610

"je consulte une psychothérapeute pour m'aider car la souffrance est réellement très difficile"

C'est un bon réflexe. Est-ce que ça t'aide ?

 

Au regard de ce que tu nous décris, ce n'est peut-être pas d'amour mais de désir pour ton mari que tu manques. Et le désir, ça repose beaucoup sur le comportement de l'autre. Ton mari essaye-t-il encore de te surprendre, de te séduire ?

Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 19 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2021

Les consultations aident oui, mais le processus est très long.

Effectivement il n'y a plus de désir pour l'on mari, mais même si il essayait de programmer des choses ( sorties / surprises etc ..) je ne ressens plus l'envie de faire ça avec lui.

 

Messages postés
3364
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 juin 2021
610 >
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 19 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2021

"je ne ressens plus l'envie de faire ça avec lui."

En effet, cela complique les choses. A lui de trouver le moyen de te reséduire, car il y a peu de chance que le temps et l'attente jouent en votre faveur.

 

Après, il a beau être gentil, parfait sur le papier, les sentiments ça ne se dicte pas, ça ne se mérite pas, ils sont là ou ils ne le sont pas. Tu n'es pas responsable du ressenti qu'il peut avoir avoir face à tes propres sentiments.

Quant à la culpabilité que tu ressens concernant le fait de briser ta famille, tu ne serais ni la première, ni la dernière, et tu ne le fais pas de gaieté de coeur. Tes enfants, même si certains sont peut-être encore jeunes, ressentent la souffrance que vous vivez autant qu'ils ressentiront celle de la séparation. Sauf que la dernière est temporaire. Ils ne seraient pas les premiers enfants de divorcés et tous ne tournent pas nécessairement mal à cause de la séparation de leurs parents.

 

 

Enfin le fait de vivre seul, ça fait peur, comme tout changement radical, mais l'humain est aussi doué à faire avec le changement qu'il est doué pour le crainde. Tu ne fais certainement pas exception.

 

L'échec d'un couple ça n'est pas la responsabilité de l'un ou de l'autre, ni même nécessairement des deux. Un couple heureux c'est une chose fragile et rare : il faut que deux personnes compatibles se rencontrent, que les changements que la vie ne manquera pas de leur apporter ne remettent pas cette compatibilité en cause. C'est au fond tellement rare et fragile qu'il serait très présomptueux de prétendre qu'une majorité puisse en faire l'expérience une fois dans sa vie.

 

Prends le temps qu'il te faut pour te décider si ton couple vaut le coup d'être sauvé ou s'il ne serait pas mieux au final pour tous de se séparer, car ça amène à de nouvelles opportunités d'être plus heureux ensuite.

Ne prive pas les autres de la responsabilité de leurs propres sentiments en voulant t'auto-flageller

Et si tu dois choisir la séparation, ne sois pas obnubilée par la peur. Des tas de gens bien plus dysfonctionnels que toi arrivent à survivre seuls, tu as certainement les ressources en toi pour rebondir.

 

Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 19 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2021
>
Messages postés
3364
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 juin 2021

Merci pour cette réponse dénuée de jugement , claire et complète 

Tu dis beaucoup de choses exactes, notamment sur la comptabilité du couple sur la durée.

Merci d'avoir pris le temps pour me répondre 

Messages postés
3364
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
3 juin 2021
610 >
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 19 février 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
19 février 2021

"Merci pour cette réponse dénuée de jugement"

Ce sont des valeurs mises en avant sur ce forum. Je t'invite à les appliquer au quotidien, ça change la vie parfois :)

 

"Merci d'avoir pris le temps pour me répondre"

En espérant que ça alimente correctement ta réflexion et t'aide à faire un bon choix le moment venu.

Messages postés
115345
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
4 juin 2021
155

Bonsoir,

Je vais me permettre d'ajouter deux conseils :

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sexo-gyneco/2458834-baisse-libido-symptomes-causes-que-faire/

Quant à la psychothérapie, si tu es demandeuse de soin, partie prenante dans celui ci, dans l'alliance thérapeutique, en confiance, et aussi, si tu as vraiment envie d'avancer et d'aller mieux, cela sera efficace mais il faut savoir que les soins type psychothérapie peuvent mettre  beaucoup de temps avant d'améliorer les symptômes, patience donc...;)


--
J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte