Etat de choc emotionnel

MaevaB - 11 mars 2021 à 12:10
 Emeline - 6 juin 2021 à 12:05

Bonjour, 

Je viens de me separer de mon conjoint apres 13 ans de vie commune et nous avons un petit garcon de 6 ans.

Nous avons déménagés chacun dans notre appartement il y à 3 jours.

Depuis, mes crises d'angoisse se sont multipliées, je broie du noir, je ne vois que du negatif, je culpabilise, je me demande comment je vais vivre, je suis en survie,j'en suis meme àm'être rendue malade, troubles de l'appetit,du transit...

J'aimerai discuter avec des personnes qui ont vecu les mêmes choses,partager leurs experiences...

Merci d'avance..

3 réponses

Andy31200
Messages postés
135231
Date d'inscription
mardi 1 octobre 2013
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 septembre 2022
263
12 mars 2021 à 11:47

Bonjour,

Tu es en souffrance et si ces symptômes persistent, il faudra consulter un médecin psychiatre, qu'en penses tu ? sais tu à qui et où t'adresser ?


--
J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

 

0

Bonsoir

Tout d'abord je compatie à ta douleur car je vie la même chose en ce moment je suis resté avec mon compagnon pendant 14ans nous 4 enfants mon petit dernier à 4mois il est partit il y a 2mois et demi nous avons eu beaucoup d'amour mais il m'a fait beaucoup de mal aussi tromperie mensonge sorties avec ces potes tt le temp... Sa fait justement 1 ans q il l à recommencer à sortir au début c'était un week-end par ci par là jusqu'à 4h 5h du mat ensuite tt les week-end et les dernier temp même la semaine minuit 1h alors qu'il partai bosser à 8h je n'en pouvais plus pour moi et mes enfants c'était horrible de le voir s'éloigner de moi de plus en plus sans pouvoir rien faire car mes crise mes ultimatum et tout ce qui s'en suit ne fesai rien changer. Jusqu'à ce jour ou je n'en pouvais plus je lui ai fait sa valise et demandé de partir il a continué à rentrer jusqu'au jour où une grosse dispute éclate il ai parti. Nous avons parlé par la suite il me dit qu'il a besoin de temp pour lui (mdr la blague) mais qu'il vas revenir bientôt et stoppé tt ces bêtises je veux bien le croire en lui disant que cette vie d'avant je n'en veux plus mais dans ma tête jattend une seule chose c'est qu'il se rende compte de ceux qu'il a fait et qu'il veuille rentré mais ce que j'apprend par la suite et tout autre il c'est remis en couple avec quelqu'un il est aller vivre chez elle est en gros il se fait une nouvelle vie et essaye de me faire patienter de mon côté au cas où sa ne marcherait pas avec l'autre donc depuis je suis complètement effondré j'ai le sentiment que tt notre histoire était fausse que nos enfants sont moins importants que son histoire car il les voit une après midi par semaine alors qu'il bosse à 5 min de chez moi  même un petit bisous en bas du bâtiment le soir pour pas me voir si il ne le veut pas au moins pour ces enfants je suis déçu je me dit que je n'arriverai jamais à remonter la pente mais que je n'ai pas le choix car au final si nous n'avons pas les même envie d'avancer et le même amour l'un pour l'autre c'est mieux comme ça. Voilà je t'ai raconté mon histoire car ton histoire m'a touché même si elle différente la peine et la même quand tu perd une personne que tu aime sa fait énormément mal mais je suis sur que tu te relèvera (et moi aussi d'ailleurs) de tt façon quand on a des enfants on a pas le choix moi je te souhaite vraiment plein de force et de courage pour le futur  viendra le jour ou ta douleur sera de moins en moins intense le temp fera les choses bien surtout entouré toi de bonne personne....

 

0

Bonjour,

Votre histoire me touche beaucoup car je suis en train de vivre exactement la même chose. 

Ca fait 8 ans que mon conjoint et moi sommes ou étions ensemble. Il a 20 ans de plus que moi, j'en ai 28. Il a 2 filles de 17 et 19 ans et nous avons un merveilleux petit garcon de 5 ans ensemble. Il y a eu des hauts et des bas mais récemment il a fait un séjour d'un mois en maison de repos pour burnout professionnel. Nous avons retrouvé une certaine flamme qui s'était eteinte, il m'a dit je t'aime il y 3 semaines alors que ça faisait 2 ans qu'il ne me l'avait pas dit. Des mots et des regards tendres ca faisait du bien. Ca ma donné un élan de vitalité que pendant son absence j'ai fait plein de choses que je pensais être incapable de faire... fière de moi je pensais enfin avoir trouvé la sérénité. Les retrouvailles ont été intenses... seulement voilà il n'y a pas eu moyen de passer un peu de temps seuls à 2 du coup j'ai boudé et fait une petite crise. Décision radicale, mon conjoint me dit stop on arrête j'en ai marre de tes crises de jalousie... oui j'avoue être un peu jalouse mais je ne vois pas où est le mal de vouloir passer du temps avec la personne qu'on aime même si je l'ai mal exprimé. 

Depuis pareille, je suis anéantie, broie du noir, troubles digestif et crises d'angoisse également... je suis à bout seul mon fils me fait tenir... comment peut on passe d'un je t'aime avec des yeux brillants à on arrête tout en 3 semaines ? Ce n'est pas la première crise qu'on traverse mais cette fois ci sa décision à l'air vraiment prise et la claque est brutale...

Je suis perdue et effondrée. Vos histoires me permettent de me sentir moins seule mais le combat va être difficile car c'est mon premier amour, je l'aime toujours...

 

0