J’aime les personnes plus âgées

Signaler
-
Messages postés
3241
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 mars 2021
-

Bonjour, j’ai 15 ans, bientôt 16, et je suis attirée par les personnes plus âgées. 
Rien de sexuel, mais je dirais plutôt amoureusement. 

Ça a commencé par mon prof de turc, je veux bien préciser qu’il ne me fait pas d’avance et que la relation qu’il entretient avec moi est celle qu’il entretient avec toute la classe c’est à dire relation élève prof. Mais je ne sais pour quelle raison j’ai commencé à développer des sentiments amoureux. J’étais gênée lorsqu’il était là, je souriais tout le temps, bref le comportement d’une ado qui a le béguin. 

Lorsque j’ai appris que mon prof était marié, j’ai eu vraiment mal. Une vraie déception amoureuse. 

Maintenant, je crush sur un autre homme. Deux fois mon âge et des poussières, aucune ambiguïté entre nous, du moins de son côté, mais je ne sais pas... je l’aime bien ? 
Il est en couple depuis longtemps, avec un mec. Il est bi, tout comme moi. 

Bref je ne sais plus comment gérer. Est-ce que j’ai Problème ?

1 réponse

Messages postés
3241
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
24 mars 2021
564

Bonjour,

 

Tu nous décris un fantasme qui, me semble-t-il, n'est pas systématique chez les filles de ton âge, meis quand même régulièrement rencontré. Donc ne te laisse pas perturber par ça outre-mesure.

 

Un petit commentaire pour t'aider à mieux vivre ça : plutôt que de "sentiments amoureux" je parle de désir. Je fais cette distinction enj considérant que le désir et l'attraction sont ce que tu ressens en voyant une personne sans pour autant vraiment la connaître. Je réserve ainsi tout ce qui relève de l'amour à un stade bien plus éloigné où la personne est connue jusque dans son intimité et sur la longueur.

Le fait étant qu'au tout début, tu ne peux pas prétendre connaître la personne et que tu lui projettes des qualités et des défauts qui ne peuvent pour une bonne aprtie que relever de ton imagination.