Ma femme diagnostiqué bipolaire veut divorcer

Romain71330 Messages postés 2 Date d'inscription samedi 22 janvier 2022 Statut Membre Dernière intervention 22 janvier 2022 - 22 janv. 2022 à 10:44
Romain71330 Messages postés 2 Date d'inscription samedi 22 janvier 2022 Statut Membre Dernière intervention 22 janvier 2022 - 22 janv. 2022 à 18:06

Bonjour à toutes et tous,

Il y a 7 ans je me met en couple avec une femme que je connais depuis presque 20 ans.

Je me met en couple avec elle après qu'elle est fait une tentative de suicide.

Au bout de 2 ans nous décidons d'acheter une maison et en juillet de l'année dernière nous nous marions.

Fin du mois d'août, elle rentre en clinique car elle a peur de faire une chose irréparable. Toute les semaines je vais la voir en clinique, elle me fait souffrir en me disant des mots très très durs, elle me trompe avec un patient de la clinique et fait des dépenses sur internet qui nous mettent dans la m....

Elle sors de l'hospitalisation au bout d'un mois mais y retourne quelques semaines après. Elle demande même un transfert dans une autre clinique. Dans la nouvelle clinique, elle fait 7 séances de sismotherapie mais ce n'est pas concluant.

La semaine dernière, son psy, avec qui je n'ai jamais eu de contact decide de la laisser sortir. Le jour de sa sortie tous ce passe bien elle est caline, on rigole, etc.

Le lendemain, obligé d'aller au travail, elle me demande d'aller manger chez un ami à elle ancien patient de la première clinique. Le soir je me retrouve chez moi avec ce monsieur en face de moi, que je ne connais pas. Elle m'apprend qu'il va dormir chez moi car il va l'aider à faire ces box.

Dans la soirée, je dois aller me coucher, le lendemain je bosse. Ils me disent qu'ils vont parler de l'autre côté pour pas me déranger. Moi, imaginant le pire car elle m'a déjà trompé, je ne trouve pas le sommeil. Elle arrive dans la chambre 1h30 2h après et se déshabille dans la pièce à côté alors que d'habitude elle le fait devant moi. Prétextant qu'elle n'arrive pas à tenir debout, a quoi je répond qu'elle aurait pu tenir appuis sur le lit.

Le lendemain soir, on se dispute par rapport au gars, dans la dispute je lui demande de quitter la maison sans clés de voiture ni de maison, histoire que le froid la réveil un peu. La dispute se tasse, nous venons à décider que nous allons faire une thérapie de couple.

Vendredi dernier, elle m'appelle au travail car elle ne trouve pas les clés de la voiture, elle a retourné toute la maison mais ne trouve rien. Je me déplace donc afin de les chercher avec elle. Finalement, elle les retrouve sur ma table de nuit. Le soir en rentrant du travail elle m'envoie un message, je suis partie, je besoin de réfléchir. J'essaie de l'appeler afin de comprendre, elle me répond par SMS, je ne veux pas t'entendre on parle uniquement par textos.

Quand j'arrive à lui demander pourquoi elle part, elle me répond que je n'avais pas à cacher les clés...

Samedi dernier, effondré, je ne vais pas travailler, elle passe à la maison avec le gars, je discute avec elle et le gars commence à se mêler de la conversation. Je le vire donc de la maison. Le fait qu'il intervienne me met hors de moi. Je crie, je pète une chaise, le gars réapparaît avec le téléphone a la main en me disant qu'il appel les flics. Je crie du coup encore plus et je deviens violent avec le monsieur, je ne le tapé pas mais je l'ai pris par le col.

Suite à cette altercation, madame porte plainte pour violence conjugale alors que je ne l'ai pas touché. Mais le 1er janvier, elle a l'autorisation de sortir de la clinique et lors d'une dispute elle décide de prendre des médicaments. Je la surprend, paniqué je demande combien elle en a pris et a la place d'appeler les pompiers, je lui met une gifle du bout des doigts pour la secouer.

Donc Mme porte plainte contre moi pour violence conjugale en disant que je l'ai frappé quand elle m'a annoncé qu'elle me quitté. Elle m'apprend en plus qu'elle veut divorcer.

Je l'aime cette femme, je ferais tous pour elle. J'ai vécu des mois très difficile quand elle était en clinique et de nouveau en ce moment. Je ne sais plus quoi faire, a ce jour cela fait maintenant 1 semaine qu'elle a quitté le foyer conjugale pour vivre avec le fameux gars, d'après elle je n'ai pas à m'inquiéter il est homo... Les procédures de divorce son en cours.

Je m'inquiète pour elle, déjà quand je vois le déroulement de la semaine dernière, je me dis qu'elle n'aurait pas dû sortir car sa maladie est encore là voir une phase au dessus. Je me dis qu'elle n'est pas bien conseillé voir même que ce monsieur la poussé. Pour preuve, je l'ai eu au téléphone aujourd'hui, je lui ai fait remarquer tous ce qu'elle allait perdre, elle s'est mise à pleurer, ce qui n'était pas du tout mon intention et au téléphone j'entends se monsieur qui lui demande de raccrocher car je serais entrain de la manipuler et d'appuyer sur des cordes sensibles.

Voilà mon histoire je suis complètement perdu, je ne sais pas si je dois attendre ou faire une croix dessus. Mais son état et ses relations m'inquiètent énormément.

Je l'aime et j'ai vraiment pas envie de la quitter, mais si je subis encore une fois tous ça est ce que je vais tenir le choc?

J'ai besoin de conseils svp

Merci

1 réponse

Andy31200 Messages postés 136787 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 30 novembre 2022 272
22 janv. 2022 à 12:30

Bonjour et bienvenue sur ce forum ,

A l'heure actuelle, les troubles de l'humeur se traitent très bien à condition qu''il y ait une bonne observance du traitement et ce ne doit pas être le cas pour ton épouse qui doit préférer se complaire dans les bénéfices secondaires que lui procurent son état...;-(

"... mais si je subis encore une fois tous ça est ce que je vais tenir le choc? "

Il est là le problème, tout va dépendre de ta capacité à tolérer ces comportements, il y  va effectivement de ta santé mentale et tu devrais te protéger et laisser tomber, même si ça te couteras sur le moment, désolé mais je n'ai pas d'autre conseil et laisse mon tour aux autres membres de ce forum
--
J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

0
Romain71330 Messages postés 2 Date d'inscription samedi 22 janvier 2022 Statut Membre Dernière intervention 22 janvier 2022
22 janv. 2022 à 18:06

Merci pour votre réponse, a ce jour elle est sous quetiapine 400gr. Un médoc dont le fameux gars a été dépendant en plus.

Tous le monde me dit de me protéger. Mais à l'heure actuelle, j'ai peur pour elle.

0