Problèmes avec les parents de ma copine.

xemi_3275_8392
Messages postés
1
Date d'inscription
mardi 31 mai 2022
Statut
Membre
Dernière intervention
31 mai 2022
- Modifié le 31 mai 2022 à 18:41
 Mathys - 1 juin 2022 à 12:06

Bonjour, écoutez, a l'heure actuelle, je suis un peu perdu. J'ai besoin de parler, et de décrire ma situation. 

J'ai 21 ans et ma copine en a 16, je suis en couple avec elle depuis presque 1 an, et j'ai beaucoup de mal avec sa mère. Avant toutes choses, je tiens à dire que nous savons très bien que nous avons un écart d'âge, (conséquent ou non, selon le point de vue des gens.) Ceci dit, des écarts d'âges bien plus importants existent, je ne débattrais pas sur cela.) 

J'ai rencontré ma copine sur internet. Un 25 décembre 2021. (À cette époque, elle va avoir 15 et moi j'en ai 19.) Le plus beau cadeau que j'ai jamais eu. Nous nous "cachons" pendant quelques mois, jusqu'à l'officialiser. Tout se passe très bien durant des semaines, rien à dire. (Informations importantes, je suis motard, je roule à moto depuis quelques années.)

Tout se passe bien, jusqu'au jour où j'ai la maladresse de demander à la mère de ma copine si je peux l'emmener faire un tour à moto. C'est là ou tout a commencé. Les premières tensions, mes parents ont dû intervenir parce que ses parents ont demandés à mes parents de se rencontrer. Cela s'est bien passé. La moto étant ma passion est étant malheureusement quelqu'un d'insistant, je suis revenu à la charge plusieurs fois, cela leur a déplu…
Je le sais, et je n’aurais pas dû, première chose que je regrette.
Ce qui à mené à d'autres embrouilles.
Mais rien de grave pour l'instant.

Jusqu'au jour où ma copine vient manger chez moi le soir, et s'interroge sur ce que fait ma mère professionnellement. Ma mère lui explique, (en sachant que c'est ma copine qui est venu demander ce qu'elle faisait) et cela l'a intéressé. Ne sachant pas non plus ce qui était le mieux entre la voix du continu ou de l'apprentissage, je décide de lui donner quelques pistes.


En aucun cas, je lui dis de faire si où ça. 

"SI" (j'ai bien dit "SI") tu veux te diriger vers la voie de l'apprentissage, il faut se bouger le cul parce que les patrons ne t'attendent pas" c'est ce que j'ai dit. Et cela avait pour but de la prévenir. En aucun cas, un autre but.
(Petites informations également, je n'ai jamais aimé l'école, j'ai toujours étais mal orienté, ayant en plus étais victime de harcèlement scolaire au niveau psychologique du moins, je trouve que l'injustice c'est la chose la plus horrible qui puisse exister !) 

À partir de là, on m'a accusé d'avoir "influencé sa fille, de la changer, etc…" ce que je n'ai pas apprécié, et que j'ai voulu régler ça immédiatement, et j'ai eu une réaction à chaud. À partir de ce moment-là, des messages pas très beau de ma part sur le coup de l’énervement…. Ce que je n'aurais sûrement pas dû. Mes parents, ayant réglés les premières tensions, je me dis que c'est une bonne solution que mon père vienne, je pensais bien faire, loin de moi était l’idée de « foutre la me**e » (*)ou quoi que ce soit, si j’avais su ce qu’il se passerait par la suite, jamais je n’aurais pris cette décision.


C’est une décision dont je ne suis pas fier.
Si j’avais su ce qu’il allait se passer, je n’aurai jamais demandé à mon père d’y aller, à noter, qu’il a refusé, et que étant la personne buté que j’y suis.. il a finit par accepter.. chose que je regrette aujourd’hui.
Mon père arrive chez elle, elle ouvre la porte fenêtre et dit : "C'EST QUI" d'une façon assez énervée, mon père dit que c'est lui et sa mère réplique : "QU'EST-CE QUE TU VEUX ?" à partir de là, je pense que mon père à du s'énerver et c'est normal (j'aurais réagi pareil ceci étant dit…) il lui aurait déclaré "Tu veux les faire séparer ou quoi ?" et sa mère aurait claqué la porte au nez à mon père. Le soir même, ses parents débarquent avec ma copine chez moi, pour qu'elle récupère ses affaires. Cela à était la chose la plus horrible que j'ai vécu jusqu'à maintenant… 

1 semaine passe, et nous avons droit à des "RÈGLES" se voir une heure par week-end dans sa chambre. Nous tenons deux semaines comme ça, jusqu'à ce que je décide de m'expliquer avec elle, de nouvelles embrouilles, à savoir que deux jours avant j'apprends que sa mère traite mon père de "CONNARD", à partir de ce moment-là, je pète le plus gros câble que j'ai jamais pété. Quand je me suis "expliqué" avec sa mère, j'ai eu le droit à une avalanche de reproches, et le soir même, ses parents décident de prendre le téléphone de leur fille, et de lire tous les messages, dont ceux ou je m'énerve. En voyant les messages où je m'énerve, sa mère décide d'aller voir la gendarmerie, ils n'ont rien pu faire, aucune menaces dangereuse, juste un rat le bol. Le soir même, c'était la chose la plus horrible. Nous nous voyons pendant trois mois, 1:00 par semaine, dans la cour, dans le garage, dans ma voiture, avec les voisins de mèche, pour voir ce que nous sommes en train de faire, également nous avons des preuves de message de sa mère, qui insulte sa fille, un message de son père plus qu'abominable, des insultes envers moi, si vous saviez ce qu'on a trouvé... etc ... 

Ces trois mois passent, j'ai pensé plus d'une fois à tout lâcher, mais j'aime cette fille. Et après tout ce qu'on a vécu, je ne peux pas la lâcher. Cela ne rimerait à rien.
Le 20 décembre 2021, j'ai rendez-vous avec sa mère, chez une médiatrice, pour s'expliquer, j'ai eu le droit à tout, j'ai pourri leur vie, je suis le responsable de leurs problèmes de santé qui se sont aggravées, en plus de cela elle a traité mon père de connard devant moi, je n'ai rien pu dire, par amour, pour garder notre relation. J'ai encaissé tout ça. Et je me suis excusé, j'ai dû faire semblant, complétement. 

Le 25 décembre, je revois ma copine depuis trois mois.
Cela revient peu à peu dans l'ordre... les mois passent…
Aucun contact n'est possible entre sa mère et mon père pour apaiser les choses.


Récemment, ma copine, à demander si le contact est possible, son père dit : "oui, s'il envoie un message pour s'expliquer"
Ce qui à était fait, mon père a envoyé un message le 29 mars et son père :"C'est quoi ce message, tu peux dire à ton père, qu'on ne se verra pas, nous n'avons rien à nous reprocher, le problème, c'est vous, pas nous". Arrivez-vous à comprendre cette situation ? 

Hier le dimanche 3 mars, j'étais chez eux, nous avons essayé de nous parler, moi et ses parents, je ne peux en même temps pas dire ce que je pense parce que ma copine est encore mineur, et en même temps, je ne peux pas rester indifférent face à leurs attaques. La situation est ainsi : cette situation ne se mettra jamais à plat, entre les deux personnes concernées, pourquoi demander d'envoyer un message si c'est pour retourner sa veste au dernier moment ? Son père est manipulé par sa mère ? De plus, nous connaissons des personnes en communs, (ses parents et mes parents) son père et revenu en disant à sa fille : "Je suis allé la voir, elle m'a expliqué comment son père était" alors, que… les gens que nous avons en commun sont de ma famille, ils connaissent très bien mon père puis ont toujours eu d'excellentes relations.


Mentir pour exister ? Manipulation ? Volonté de séparer pour faire mal aux gens ? Jusqu'à où tout cela nous mènera ?
Que dois-je faire ? Que devons-nous faire ? 

Nous avons besoin d'avis. La question de la séparation est hors de question, nous nous aimons très fort. Nous voyons notre vie ensemble, et je ne suis pas à ma première relation.
Merci à vous d'avance puis bonne journée. 

PS : (Notre curiosité sur notre futur nous a poussé à demander à un "voyant". Quelqu'un de sérieux cela dit, après apparemment les tensions devrait s'apaiser, un contact, serait possible, vous y croyez ?

A l’heure actuelle, sa mère continue à parler dans mon dos, observés par les voisins, insultes envers mes parents, alors que mes parents auparavant, n’ont jamais eu aucune histoire, ma mère est une personne neutre, n’a jamais eu d’histoire comme ça, avec qui que ce soit.. avalanche d’insultes envers moi, sa famille de son côté me jugent de partout, alors qu’ils ne me connaissent pas. Ils m’ont vu deux fois.
Franchement, je n’en peux plus, je suis à bout.
Au point de penser à des idées noires…
Aidez-moi.

(*)attention certains mots grossiers => supression par le robot de la modération

1 réponse

bonjour

je sais que tu pense que personne ne peut comprendre ta situation mais tu a tort

on peut t'aider, ce que ses parents disent tu t'en fiche laisse les parler y'a un proverbe qui dit : on répond aux cons par le silence, laisse les parler dans ton si sa les amuse, l'important c'est que tu t'amuse et que tu te sente bien avec ta copine mais surtout n'essaie pas de parler ses parents, si ils parler dans ton dos avant ça pourrait empirer si tu tente quelque chose

je regrette de ne pas avoir pu t'aider plus, mais j'espère que ça se passe mieux entre vous, si tu veux te confier ou si tu veux d'autres conseils, je suis dispo

0