Rupture amoureuse et crise existentielle

Lola - 11 janv. 2023 à 10:10
Andy31200 Messages postés 137885 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 27 janvier 2023 - 11 janv. 2023 à 19:00

Bonjour,

Certainement, tout est lié. J'ai 28 ans, et il y a 2 mois, je me suis fait quittée par l'homme que je pensais vraiment être l'homme de ma vie. J'en étais persuadée, tant notre amour était puissant, sain, réciproque. J'avais enfin rencontré le bon. On parlait d'avenir, d'enfants, de voyages. Je nous pensais réellement différents des autres, plus solide que tout. Lui aussi le pensait, un temps. Sauf que voilà, lui plus jeune et aillant traversé une grave maladie avant de me rencontrer, n'ayant pas vraiment eu l'occasion de se retrouver seul depuis ses 17 ans (une copine avant moi, la maladie), un besoin d'indépendance plânait en lui depuis longtemps. Mais celui-ci était camouflé par l'amour fou qu'il me portait. Malheureusement, après presque 3 ans, une certaine routine qui s'installe, ce besoin a refait surface, il ne pouvait plus le fuir. Il a donc brutalement pris la décision de me quitter parce qu'il considérait avoir besoin de se retrouver avec lui-même.

Après le choc, le déni, je le vis encore extrêmement mal. Le sentiment que ma vie est terminée, vouée à l'échec. Je vous passe toute la panoplie de sentiments, de peurs, d'angoisses décrits comme "normal" en cas de rupture amoureuse, que je ressens intensément. Je connais par coeur la théorie du deuil amoureux, de ses différentes étapes, etc.

Mais voilà, à ça s'ajoute maintenant une réelle crise existentielle. Un complexe de mon âge. J'ai 28 ans, j'ai terminé mes études il n'y a que 1 an et demi. Depuis, j'ai été en stage mais je n'ai jamais réellement travaillé, je n'ai pas entamé de carrière. Je complexe d'en être "que à là" à 28 ans. De plus, je remets totalement en question l'intérêt que j'ai pour mon métier, je ne sais plus ce que je veux, ce que j'aime, où est ma place. Je me sens comme jetée, seule, dans l'univers, sans repère, sans lumière, sans direction.  

Mes idées tournent en boucle, dans cette rupture j'ai l'impression que je n'ai plus aucun pilier, même pas professionnel pour me tenir debout. Je retourne dormir chez mes parents car ils sont les seuls avec qui je me sens protégée, et en même temps j'en ai honte, à mon âge, d'être entrain d'écrire ce récit depuis ma chambre d'enfant, chez Papa Maman. 

Est-ce qu'une telle crise existentielle allant au delà de ma peine de coeur est-elle normale? Comment y faire face? Comment m'en sortir? J'aimerais pouvoir être heureuse à nouveau sans me poser trop de questions, retrouver goût à la vie, aux petites choses, rire, m'amuser... Je n'en peux plus de mon mal-être. 

Merci pour vos réponses, 

Lola

4 réponses

Andy31200 Messages postés 137885 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 27 janvier 2023 279
11 janv. 2023 à 10:46

Bonjour Lola et bienvenue sur ce forum ,

Non seulement tu vis une crise existentielle et un deuil amoureux douloureux mais tu es en souffrance psychique provoquant ce mal être pouvant amener un état dépressif réactionnel à tout ce que tu vis si ce n'est pas déjà le cas.

Une consultation avec un médecin psychiatre pourrait t'aider à faire le point et surtout te soulager, qu'en penses tu ? sais tu à qui et où t’adresser ?


J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

0

Merci Andy pour ta réponse.

J’essaye d’aller voir des professionnels mais je m’éparpille sans doute trop. Je me tourne vers des pratiques alternatives telles qu’hypnotherapie, magnétiseurs, kinésiologie. Je vais voir plusieurs personnes, une fois par-ci, une fois par-là. Je me demande si une réelle psychothérapie avec une personne que je vois régulièrement serait plus adéquat… 

0
Andy31200 Messages postés 137885 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 27 janvier 2023 279
Modifié le 11 janv. 2023 à 13:19

Mais de rien et oui, en psy il est fortement recommandé de ne pas s'éparpiller en multipliant des prises en charges pas toujours adaptées

Il faudrait absolument consulter un professionnel, le mieux serait un médecin psychiatre en première intention afin de définir avec toi quel type de thérapie te conviendrait ( si tu n'es pas par exemple receptive à la suggestion,;l'hypnose  ne sera pas efficace )..
Tu peux prendre RDV chez un psychiatre en libéral  consultation de 50,20 €   remboursée
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, gratuité des soins, Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales etc..., mais les délais peuvent être longs selon la région.   .
https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique


J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

0

Bonjour Lola, 

Je comprends tellement ce que tu traverses, nos histoires sont relativement semblables, si ce n'est que je suis un peu plus âgée que toi (j'ai 32 ans, bientôt 33).

Je vivais depuis 9 ans avec celui que je pensais être l'homme de ma vie. Mon amour pour lui est indescriptible et notre relation saine, bienveillante... Je nous croyais aussi tellement différents.

Comme ton copain, le mien n'a jamais vécu seul. Il est passé de chez sa mère, à chez son père, à avec moi. Il m'a quittée il y a quelques semaines, il ressent le besoin d'expérimenter d'être seul, de faire les choses par lui-même, et uniquement pour lui. Je ne suis pourtant pas du genre à priver l'autre de liberté ou à lui imposer mes choix... C'est difficile et cela entraîne également une grande remise en question côté pro et perso : à part lui, qu'est-ce qui m'apporte du bonheur? Qu'est-ce que je veux faire de ma vie? J'ai eu comme toi, la sensation d'avoir perdu tous mes repères...

Si cela t'intéresse d'échanger en privé (je ne sais pas si c'est possible?), j'en serai heureuse. Peut-être pourrons-nous nous soutenir et nous conseiller dans cette épreuve.

Bon courage

0
Andy31200 Messages postés 137885 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 27 janvier 2023 279
Modifié le 11 janv. 2023 à 19:01

Bonsoir Emilie,

Désolé mais extrait de la charte des forums CCM :

"Les propositions d'aide par messagerie privée ou en prise de contrôle à distance ne sont pas permises sur le forum et les intervenants verront leurs messages supprimés. Exception faite des professionnels certifiés CCM dans le cadre d'un suivi de dossier et de besoin de numéro confidentiel, le reste de la discussion devant se poursuivre sur le forum."

https://www.commentcamarche.net/infos/25845-charte-d-utilisation-de-commentcamarche-net/

Vous pouvez très bien rester sur le forum où vous êtes anonymes et votre discussion pourrait servir à d'autres


J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

0