Tombée amoureuse d’un délinquant sans avenir

sarah2005 - 13 avril 2022 à 22:45
Andy31200 Messages postés 135410 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 3 octobre 2022 - 14 avril 2022 à 08:30

Bonjour,

Je m'appelle Sarah j'ai seize ans et j'écris ici parce que je ne sais pas où me confier. Voilà il y a quelques années je suis passée de la jeune fille sage à celle qui fume et qui sèche les cours, j'ai commencé à fréquenter un cercle de pote peu fréquentable et j'ai rencontré un mec un peu plus vieux qui s'appelle R et j'ai de suite eu le coup de cœur pour lui. Il était connu dans la ville pour des affaires de violence et de stupéfiants, à savoir que s'était un gars perdu qui baignait dans la délinquance et qui traînait dans des commissariats depuis ses 11 ans. mes copines m'ont bcp mise en garde mais j'écoutais personne. On a commencé à un peu parlé lui et moi et rapidement il a commencé à me faire des remarques sexuelles, moi j'était très attirée par lui alors on a coucher ensemble et on s'envoyait des photos, mais après il m'a next et ça m'a bcp blessé. J'ai essayé de lui envoyer des messages pendant plusieurs mois j'ai appris ensuite qu'il était incarcéré pour une affaire assez grave. finalement il a répondu vaguement à mes messages et vite on a recommencé à avoir des rapports, puis après il s'est un peu calmé vis à vis de la justice et j'étais très contente pour lui parce que j'étais très attachée à lui mais d'un côté il ne m'attirait plus du tout, il avait perdu son côté hors la loi qui me faisait tant kiffer.

Je pensait que ça s'arrêtait là mais non j'avais toujours envie de lui parler et je voulais vraiment qu'il me regarde, à savoir que mon père est mort lorsque j'étais petite et qu'avec R j'essayais sans cesse d'avoir sa validation masculine, je voulais désespérément qu'il me regarde alors je me sexualisait pour avoir son attention et son temps, ça marchait sur le moment lorsque il se vidait les couilles mais après il s'en allait. Ça me rendait folle et on était proche alors je lui ai dis plusieurs fois que je l'aimais vrmt bcp mais c'est un gars qui n'a aucun sentiment qui pense uniquement à se vider les couilles. Ça fait des années que ça dure et lui ni moi on arrive à se détacher, je l'ai bloqué mais j'ai pas réussi alors très vite je l'ai débloqué parce que j'ai une grosse dépendance affective liée à un traumatisme d'enfance.

Quand ma maman a appris ça elle était furieuse je me suis fait punir mais je m'en moquais, puis j'ai pris une voie professionnelle j'ai passé un CAP, pendant que R s'enfumait à longueur de journée. J'ai compris que lui et moi c'est toxique mais au fond c'est ce que j'aime, je n'arrive pas à me détacher de lui parce que lui c'est tout mon monde, mais j'ai aussi compris que même s'il se rangeait du bon côté il n'a aucun avenir, s'il passe sa vie au chômage plutôt qu'en prison c'est déjà une énorme victoire. Je ne veux pas vivre avec un homme sans avenir sans emploi sans culture qui fait des allé retours en prison, mais finalement c'est lui que j'aime et je ne peux pas lutter. Je n'aurais jamais du lui parler parce que depuis notre vie à tous les deux est infernale, moi je vis au rythme de ses condamnations et lui s'efforce de pas sombré trop bas.

Bref je suis bloqué sur lui aidez moi svp..

1 réponse

Andy31200 Messages postés 135410 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 3 octobre 2022 266
14 avril 2022 à 08:30

Bonjour,

" j'ai une grosse dépendance affective liée à un traumatisme d'enfance."

Tu dois souffrir du " syndrome de stress post traumatique " qui entraine chez toi ces troubles du comportement , à lire :

https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2627783-syndrome-de-stress-post-traumatique-symptomes-traitement/

Ça va être un peu long mais pour être complet je vais te proposer trois choses ;
-Le mieux : Il faudrait absolument consulter un professionnel, le mieux serait un médecin psychiatre en première intention..
Tu peux prendre RDV chez un psychiatre en libéral  consultation de 50,20 €   <souligne>remboursée</souligne> mais il peut il y avoir dépassement d'honoraire par la suite en cas de psychothérapie, à voir, c'est au cas par cas et selon les revenus
Tu peux aussi prendre RDV dans un CMP ( Centre Médico Psychologique ) proche de ton domicile, service public, <souligne>gratuité des soins, aucune avance d'argent</souligne>. Il y a là des équipes pluri disciplinaires, psychiatres, psychologues, infirmiers(es) psychiatriques, assistante sociales etc..., mais les délais peuvent être longs selon la région.   .
https://www.annuaire-inverse-france.com/e635-centre-medico-psychologique

Si cela te semble difficile, . je te propose d'aller parler de tout ceci dans une "maison des adolescents "( reçoivent les jeunes de 11 et jusqu'à 25 ans pour certaines) en souhaitant qu'il y en ait une près de chez toi, tu y rencontreras des professionnels compétents dans ce type de problèmes, neutres, bienveillants et ils pourront t'écouter, t' aider, te conseiller voire t'orienter vers un pédo psychiatre ( médecin psychiatre de la naissance jusqu'à 16 ans ).
C'est anonyme et gratuit, clique sur ton département « :
https://www.filsantejeunes.com/carte_mda

-En dernier recours car rien ne peut remplacer un entretien de vive voix et en tête à tête, tu peux en discuter sur un site qui est à la disposition des jeunes de 12 à 25 ans et où tu auras la possibilité de t' informer, d'échanger, de poser des questions, de partager tes préoccupations.
C'est ici :
https://www.filsantejeunes.com/
Ils proposent des forums de discussion et de chat.
Il y a aussi moyen d'échanger par mail et même par téléphone avec des professionnel(le)s de la santé qui connaissent bien les problèmes et les préoccupations des ados et jeunes adultes.
Santé-Médecine n'offre pas ces moyens car un forum à ses limites.
N'hésite donc pas et inscrit-toi sur ce site sérieux et de confiance  qui est également anonyme et gratuit

--
J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

1