Séparation je ne comprend pas,va t il revenir?

caromezali Messages postés 1 Date d'inscription mercredi 15 juin 2022 Statut Membre Dernière intervention 15 juin 2022 - 15 juin 2022 à 21:15
Arkana0 Messages postés 4288 Date d'inscription mercredi 11 février 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 28 septembre 2022 - 20 juin 2022 à 11:07

Bonjour, je me décide à écrire car je suis totalement paumée, perdu dans mes idées et surtout sans soutien.
Mon histoire d'amour avec "JULE" débuta il y a un peu plus de 3 ans. Avant lui je sortais 1 week6end sur 2 quand je n'avais pas mon fils de 11 ans à l'époque .Mon fils qui à des troubles du comportement (diagnostiqué TDAH).il était très dur à géré pour moi a cette époque, car il avait pas mal de violence envers moi.
Pendant la 1 ére année de notre couple, nous nous voyons régulièrement. Il a de gros problèmes de jalousie ,du coup ,je dois arrêté mes sorties, voir moins mes amies, arrivée vite pour qu'on se voit plus. Ce que j'accepte car je voyais que cela ne le rendais pas bien car il à vécu une relation traumatisante avec son ex qui la trompée avec un de ses amis de l'époque.
Il est très impulsif ,colérique. Je remarque à cette époque qu'il boit jusqu'à l'ivresse en soirée . Il travaille comme policier municipal est me semble très à cheval dans son travail. 
Au bout de 8 mois je lui présente mon fils, après en avoir beaucoup discuté avec lui.
Il s'entende rien d'exceptionnel mais ça va.
Nous parlons de projet de vie(bébé, habités ensembles ...)
je lui explique que les enfants je n'en veux plus en tout cas par pour l'instant et que surtout j'allais l'aider à régler toute ses dettes et ses papiers. Car il ne sait pas gérer son argent .Afin de pouvoir avancer avec lui pour un projet de vie ensemble.
Une après-midi il décida (avec une bière à la main que nous n'avancions pas assez vite, du coup ,que c'était pas possible de continuer.
Je pense surtout qu'il c'était déjà organisé sa propre soirée beuverie .Ce fut le cas d'ailleurs les invité sont arrivé au moment ou je partais. Quelques jours après on c'est rabiboché mais cela à recassé (il voulait un enfant et ne pouvait pas faire l'impasse).
Nous nous sommes séparés pendant 1 mois. Un coup il venait me reparlé un coup c'était moi. Il savait que je l'aimais plus que tout et que je ne disait plus non à son désir d'enfant.
J'ai été anéanti durant cette séparation ,j'ai perdu pied (je me sent mal a l'extérieur, très oppressée et sans entourage 
.Avec soit disant l'aide d'un psy il c'est aperçu qu'il m'aimé et qu'il nous redonné une chance. Il à fini par quitter son appartement et venir dans le mien avec mon fils.
4mois après j'étais enceinte. Il à été présent a toute les échos ou presque. très investie car j'avais le syndrome des jambes sans repos donc je ne dormais plus.
Mon conjoint se refugiais de plus en plus dans les week-end alcoolisé seul à la maison ,il voulait toujours avoir une discussion a ce moment là. Mais elle était impossible et du coup il se mettais en colère et tapé partout.
Au 6 -ème mois de grossesse une dispute éclate. alcool avec un amis il ne rentre pas. Je suis tellement mal que j'appelle sa sœur ,j'ai bu de l'alcool ,sa mère décide de venir me chercher.3 jours sans nouvelle puis il reviens me chercher, on parle de ses problèmes d'alcool qu'il reconnais et va faire un effort 
8 -ème mois de grossesse nouvelle dispute, il viens de perdre son emploi (son employeur a bien profité)sous alcool en colère deviens menaçant du coup je l'amène là ou il voulait aller avant qu'il casse tout dans l'appartement.
Je reste à la maison sans nouvelle pendant 2 jours, puis il reviens en disant qu'il va trop loin. Promet de diminuer ses consommations.
Naissance de notre fille ,lui est au chômage ,il continue de boire presque tt les week-ends. Jusqu'à un nouveau clash .Encore saoul il parle trop fort au téléphone et musique a fond. Je lui dis gentiment la 1 ère fois de baisser le ton et la musique car il réveillé la petite. Il continue jusqu'à 3h du matin, je reviens lui dire mais je m'énerve. du coup il se met a vouloir tt cassé encore et hurle qu'il m'aime mais va me tuer. Mon fils se réveille est n'étant pas tranquille ,nous nous enfermons dans la chambre. Cette fois là ,il c est rendu compte qu' il avait un problème et décide de se faire soigner.il commence par le médecin généraliste. Celui ci prescrit des anxiolytique ,il prend toute la plaquette(je ne le savais pas).LE lendemain à son réveil il à peur de mourir .Je l'amène donc aux urgences. Là il en ressort très serein car on lui a dit qu'il aurait fallu qu'il en prenne 4fois plus pour que cela devienne grave.
Par la suite il décide de voir un hypnotiseur mais à son retour il avait ramener du cannabis. Je lui explique qu'il ne faut pas surtout avec la petite. Il prétend que dès qu' il commencera sa formation il arrêtera ou que se ne sera que le Week-end.
La formation commence mais lui continue tout les jours à fumer, il se renferme dans sa bulle on ne peut plus finir nos conversations. Il est tout le temps sur son téléphone, l'amène partout. Il y a un mois il échoue à son concours ,m'appelle en rentrant et décide de se racheter 4 bières(après 2 mois d'abstinence) .Je lui répond de ne pas le faire pas sur un échec qui en plus n'en ai pas un puisque il y a un rattrapage. Il revient à la maison voulant me faire un bisous .Je lui demande si il les as achetés il répond que oui ,(j'en avais marre)je refuse son bisous et ne lui adresse plus la parole. Puis je vais me coucher.
Le lendemain par message il me dit que je ne devrait pas laisser passer encore et que c'est mieux si ça se fini. (je me suis dis? ok, il recommence, juste parce que je n'ai pas voulu être présente quand il buvait et que je n'étais pas contente. Je lui dit que nous en parlerons se soir il me dit que non que c'est fini nous 2.il rentre se douche est s'en va (je ne sais ou ,ni pour combien de temps. Je décide de partir chez une amie .(ras le bol d'attendre à me morfondre)Il reviens le dimanche est en s'apercevant que nous n'étions pas là menace d'appeler les gendarmes. Je rentre donc à la maison aucune discussion possible. Le lundi il part tôt le matin il va faire des démarches pour trouver un logement. Je suis trop malheureuse, je lui dis "Jule c'est ça que tu veux".IL NE REPOND PAS Il ne rentre pas le soir. Je repars donc  car je sent que mon fils est remonté contre lui à force de me voir malheureuse est que cela va finir par un clash, mon fils est très énervé.
Le mardi il rentre s'aperçois de nouveau de notre absence. De nouveau menace...je ne cède pas .il dit ne plus vouloir être avec moi qu'il en à marre de nos disputes et qu'il a plus confiance car je suis partie avec la petite. Puis le lendemain me reparle en me disant qu'il veut qu'on soit ensemble. Le jeudi intervention de la gendarmerie ,il était soul et seul au logement et avait mis la musique à fond(amende à mon nom).Je pardonne est reviens le samedi ,on met les choses au clair je ne l'interdirai jamais de boire mais uniquement qd on est dans une soirée avec amis ,et  à la maison une bière n'a jamais tuer personne. Pour le cannabis uniquement le week-end et en vue d'arrêter ,il fallait aussi qu'il parle à mon fils car il à beaucoup était affecté de tout cela. 
Tout semblé bien puis 2 semaines après mon fils qui jouer avec son portable depuis trop longtemps ce fait gronder , et là mon fils lui dit "tu me fais de grande leçon de vie mais tu te les appliques pas à toi même" la réponse de Jule à mon fils fut "sale arabe de merde"...Là j'essaye de rester zen et lui explique que pour le portable c 'est normal mais pour le reste c'est ça façon de s'exprimer enfin ,de crever l'abcès .Les insultes ne sont pas bien. Bref il comprend est le lendemain rebelotte mon fils avait bu de son coca, il râle à n en plus finir, la simple phrase "c'est mon fils qui la bu" ,fait monté la sauce. Il décide de me dire qu' il fait les démarches pour quitter notre chez nous. il sort fumé et la reviens au lit ,câlins on oublies tout.
Le lendemain pleins de message qd il est au travail ,on fait quoi ce week-end, "un truc bien je le mérite"... 1H après il me dit repensé a nous ,à nos enguelades que ce n'est plus possible que il ne donnerai pas d'explication, il rentre mais on ne se parlera pas.
Une nouvelle fois je l'attend ,je pleure ,il me dit que c'est fini fini.
Je prend les enfants est je pars chez mes grand-parents, je ne comprend pas comment on peut changer en 1h de comportement? il dit vouloir vivre avec moi jusqu'au 30 juin pour sa formation puis partira.
Pour moi c'est impossible d'accepter ça je souffre trop, mon fils aussi devait faire semblant, on se croise dans un 60 m2et bien sur le tout sans rien payer comme d habitude.

 Aujourd'hui et depuis 15 jours il souffle le chaude le froid, envoie un message quand il est saoul en me disant qu'il m'aime toujours mais que nous ne pouvons plus vivre ensemble puis ni l'avoir envoyé, puis qu'il m'aime moins, que nous ne nous comprenons pas mais il s'enferme dans sa bulle difficile de communiqué. Il dit avoir peur de regretter.il dit qu'il n'est pas heureux. Ne plus supporter mon fils.il va pas éternellement attendre quelque chose de moi.
En ce moment je l'ai bloqué il appelle tout les jours a la mêmes heures alors que juste hier je lui dis que la petite va bien plus photos.
BREF je suis totalement perdu ,j'ai bcp pris sur moi dans cette relation ,je lui est offert cet enfant tant voulu .J'ai pardonné fais beaucoup de concession pour lui. j'ai amélioré mes traits de caractères qu'il n'aimais pas(pas très affectueuse ,boudeuse...j'ai tout fais et maintenant il ne me reste rien ,je suis perdu, au plus mal. Je voudrais que mes enfants n'est jamais été là ,pour en finir avec cette vie dégelasse. Je suis blessée car même sa famille ne me parle plus :la dernière chose auquel j'ai eu droit c'est qu'il fumer du cannabis a cause de moi, comme il était malheureux.
En ayant lu bcp de chose je me demande si il n'est pas bipolaire?!
merci de m'avoir lu et de peut être m'apporté des réponses ,je sais que je suis trop dans le détail dans mon récit mais c'est pour uniquement savoir et voir mes erreurs de compréhension envers lui.
Merci

1 réponse

Arkana0 Messages postés 4288 Date d'inscription mercredi 11 février 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 28 septembre 2022 860
20 juin 2022 à 11:07

Bonjour,

"En ayant lu bcp de chose je me demande si il n'est pas bipolaire?!"

Peu importe, ce qui est certain c'est qu'il a un problème d'adiction, que ça ne se soignera pas seul et que ça prend beaucoup de de temps car il a d'autres problèmes qui l'amènent à son addiction.

Ce qui m'étonne c'est pourquoi tu as persisté avec cet homme car dès le début il y avait de grosses alertes avec sa jalousie maladive et qu'il vaut mieux qu'ils soient réellement réglés avant de s'engager trop avec des gens comme ça.
--

0