Le problême vient-t-il que de moi?

kaloan Messages postés 2 Date d'inscription vendredi 17 juin 2022 Statut Membre Dernière intervention 1 juillet 2022 - 17 juin 2022 à 14:54
kaloan Messages postés 2 Date d'inscription vendredi 17 juin 2022 Statut Membre Dernière intervention 1 juillet 2022 - 1 juil. 2022 à 11:49

Bonjour/bonsoir.

Je ne sais pas vraiment par où commencer. Je cherche à avoir des avis et à discuter car je suis perdu et commence à me remettre sérieusement en question comme jamais auparavant. J'avais écris plusieurs fois pour parler de cette personne dont j'étais tombé très amoureux et beaucoup de choses se sont passées. Je vous décrirais comment étais cette personne, ce que j'en ai vu en tout cas et comment j'étais à son égard afin que l'on puisse m'éclairer. Merci par avance à tous ceux qui vont lire car cela risque d'être long.

Donc j'avais commencé à parler à cette femme très belle et enthousiaste, très appréciée, prof de yoga et coach sportive. (j'ai 28 ans elle en a 27.). Bien que je ne lui ai jamais ouvertement avoué mes sentiments, je ne m'étais jamais vraiment caché non plus. Je lui avais offert des fleurs, des crêpes,ect. Je n'hésitais pas à lui dire que je la trouvait incroyable. Quand elle a changé d'affectation pour son travail elle m'a prévenu et m'a demandé si je viendrai. Je lui ai dit que oui si elle était d'accord et elle m'a dit oui.

Elle me donnait des cours de yoga et insistait pour que je travaille sur ma posture et surtout ma confiance en moi. Elle n'arrêtait pas de me complimenter.

Je passais alors beaucoup de temps avec elle et quand elle avait besoin d'aide je me mettais en 4 pour elle. Erreur je sais, mais j'avais compris que il n'y aurait rien entre nous alors je voulais quand même être proche d'elle, lui montrer qu’elle pouvait compter sur moi, qu'elle me considère comme un véritable ami. Elle était d'ailleurs fière que je l'ai suivi sur son nouveau lieu de travail: "c'est mon fan", "il ferai tout pour moi, il me l'a dit.", "T'as vu comme ils sont jaloux que tu sois avec moi."ect... Elle n'arrêtait pas de me complimenter, "c'est rare les gens comme toi", "t'es le meilleurs ne change jamais.", "Ton défaut est que t'es trop honnête."

Je la trouvais formidable mais elle n’arrêtais pas de me dire qu'elle était folle, qu'elle pouvait être très méchante. Je pensais bien sûr qu'elle exagérait et qu'elle voulait se donner un genre. Mais elle avait peut-être raison.

Elle s'était fâchée une 1ère fois parce que son collègue et 1er formateur qui est aussi un ami à moi lui a envoyé une boutade innocente par rapport à moi.

"alors comme ça tu me pique mes adhérents". Et elle l'avait mal pris. Et quand j'ai su ça j'ai paniqué et je lui envoyais des messages et je l'appelais plusieurs fois pour m'excuser. Elle ne répondait pas. Quand je suis allé la voir elle ne m'en voulait plus.

La deuxième fois c'est quand elle m'avait demandé de demander par message  à ce même collègue quand il avait sa pause et de ne pas lui dire que c'est elle qui demandait. Sauf que je n'avais pas entendu cette dernière partie car elle marmonnait et à cause des bruits ambiants (machines de sport). Donc j'ai dit à son collègue que le message était de sa part. quand je lui ai dit et que j'ai compris qu'il ne fallait pas que je dise que ça vienne d'elle elle m'a accusé d'être fourbe et menteur. Selon elle j'avais parfaitement entendu et je l'avais fait exprès et elle ne voulait plus me parler. Le lendemain elle me pardonnait et rigolait avec moi mais n'en démordait pas, je l'avais fait exprès. Elle me disait que elle était en colère après elle-même car elle faisait trop confiance aux gens. C'est d'ailleurs quelque chose qu’elle clamait souvent, qu’elle voulait trop voir le bon côté des gens et qu'elle se faisait avoir. Encore une fois à  ce moment là je m'étais confondu en excuses.

Un de ses collègues faisait pas mal de merdes au travail et du coup toutes les fois qu'elle en parlait à sa responsable elle lui disait "fais-lui la misère. je peux plus me le voir.". Et ce collègue ça se voit qu'il est un peu juste intellectuellement sans vouloir le juger, mais elle affirmait qu'il faisait semblant d'être bête,que c'est une image qu'il se donnait et qu'il était rusé, un peu comme elle avait dit sur moi, que je faisait semblant d'^tre gentil. Puis je voyais que ça allait mieux avec ce collègue.

Un jour lors de sa pause je l'avais emmené à la plage et elle disait qu'il lui était arrivé un truc grave mais ne voulait pas en dire d'avantage. Lorsque l'on parlait elle disait des trucs comme "les gens sont jaloux parce que même quand je suis en dépression je m'habille mieux qu'eux et je suis plus belle qu'eux" sachant qu'à chaque fois que je lui disait qu'elle est belle elle rétorquait que tout le monde est beau.

Après ce truc "grave" elle voulait arrêter de fumer de l'herbe pour ne pas bader. Quand elle a appris que j'en avait donné à  son collègue elle me disait qu'elle n'avait pas arrêté, qu'elle voulait juste ne plus fumer seule. Je lui ai dit alors que je lui en apporterait et elle m'a dit qu'on fumerai ensemble.

Je lui ai apporté de l'herbe en bas de chez elle et je pensait que l'on fumerai ensemble. Mais là elle me dit que elle ne fume que dans son lit avant de dormir pour ne pas faire de cauchemards, alors je commence à bouder, à douter de ses propos et je le lui fais comprendre, ce qui sembler la toucher un peu. Elle m'assure qu'on fumera un jour et que elle est reconnaissante de ce que j'ai fait. Le lendemain je lui envoi un message pour m'excuser de mon caprice et elle me remercie car elle commençai à regretter l'herbe que je lui avait apporté. Paniqué je lui envoi des messages et l'appelle pour m'excuser lui dire que je suis désolé si je la soûle, que j'ai angoissé. Elle me dit qu'elle sait que je suis une bonne personne et que je dois prendre confiance en moi, que ce n'est pas grave si elle est contrariée, qu'elle savait que j'étais une bonne personne.

Quelques jours plus tard je me rend à une boîte de nuit où elle tient la billetterie. Je lui parle à l'entrée 2 minutes, elle me demande si les codes promos qu'elle m'a filé ont marché, elle est sympa avec moi comme dhab. Puis je fais la fête avec mes potes et ne la voit pas de la nuit.

à la fin de la soirée au moment de rentrer je vais la voir et elle est froide, ne veut pas que je lui parle, me tire la gueule. Par message elle me dit que je veut être trop proche d'elle. Je lui demande de m'expliquer, que ça me convient d'être qu'un ami et que si elle ne veut plus me voir elle n'a qu'a me le dire mais elle ne me répond pas, alors je ne la recontacte pas et demande à notre ami commun de se renseigner.

Il lui parle et me dit qu’apparemment lors de la soirée je lui ai fait peur, j'aurais pris des trucs et l'aurais regardé bizarrement. Il me dit que si je la recontactai ou la revoyais elle porterai plainte.

Alors qu'en pensez-vous? At-elle raison d'avoir peur? Suis-je un harceleur en puissance? Que pensez-vous d'elle? De moi? Sachant que j'ai été plusieurs fois seul avec elle chez elle, dans sa/ma voiture et je n'ai jamais eu de gestes ou de propos inappropriés même quand elle m'a demandé de la masser là où elle avait dans le dos.

Avez-vous connus des situations similaires?

Et ne me dites pas de l'oublier, ce n'est pas ce genre de conseils que je recherche, juste un avis sur la situation dans sa globalité Merci encore à tout ceux qui ont eu le courage de lire jusqu'au bout.

1 réponse

Arkana0 Messages postés 4288 Date d'inscription mercredi 11 février 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 28 septembre 2022 860
20 juin 2022 à 11:59

Bonjour,

Pour commencer, un léger hors sujet mais qui est très important (et elle même te l'affirme régulièrement) : quel manque de confiance en toi ! Tu t'excuses pour des choses qui n'ont pas lieu et tu la places visiblement sur un piédestal !

"At-elle raison d'avoir peur? Suis-je un harceleur en puissance? Que pensez-vous d'elle? De moi?"

A priori tu as renoncé à al séduire et effectivement le comportement que tu décris n'y aide pas : pas assez sur de toi et tu te positionnes comme un serviteur et non son égal. Je salue toutefois la tentative du début, à priori rtu avais réussi à vous mettre dans une situation de fausse ambiguité qui permettait le jeu de la séduction.

Pour la suite, non tu ne nous a pas décrit un comportement de harceleur. Peut-être un peu collant éventuellement, mais c'est très subjectif.

En revanche tu nous décris un comportement proche de la perverse narcissique de son côté : elle se montre cajoleuse quand il le faut mais va ensuite péter des câbles et te faire culpabiliser dans des situations qui ne le méritent pas.


--

0
kaloan Messages postés 2 Date d'inscription vendredi 17 juin 2022 Statut Membre Dernière intervention 1 juillet 2022
1 juil. 2022 à 11:49

Merci pour votre réponse ça me rassure ^^. J'aimerai tout de même qu'elle me pardonne et qu'elle voit que je ne lui veut pas de mal. Mais je sais que si j'allais vers elle ça a de grandes chances d'empirer les choses. Je sais que je devrais aller de l'avant ce que je fais,mais j'aimerais tout de même rester ami avec elle-même en mettant un peu plus de distance. Ce n'est peut-être pas raisonnable vu comment elle est mais j'aimerais vraiment avoir une relation saine avec elle.

0