Je suis perdue et anéantie

Doudou - 28 juil. 2022 à 15:59
 Doudou - 31 juil. 2022 à 15:29

Bonjour à tous,

J'imagine que beaucoup d'entre vous me diront "bien fait", mais j'aimerais tout de même avoir vos avis parce que je ne peux en parler à personne et j'aimerais des avis extérieurs de toute façon parce que je souffre énormément.

Je vais essayer de faire court : un collègue en couple avec un enfant de 4 ans et moi divorcée avec une fille de 8 ans. Nous avons eu un véritable coup de foudre mais beaucoup de tentatives de séparation de ma part durant ces deux ans de relation parce que je ne supportais plus la situation qui me faisait énormément de mal. C'est toujours lui qui venait me récupérer avec insistance.

La semaine passée, je lui ai signifié que je voulais tout arrêter pour de bon. S'en sont suivis un torrent de mails et de messages vocaux sans réponse de ma part, jusqu'à ce que vendredi passé il m'annonce qu'il voulait quitter sa femme et qu'on devait en parler. Ses mails disaient en substance que j'étais la femme de sa vie, sa meilleure amie, son amante, qu'il ne pouvait pas vivre sans moi et qu'il n'avait pas du tout cette alchimie avec sa femme avec qui il est depuis 5 ans. Il se sont rencontrés sur un site de rencontre et ont très vite fait un enfant ensemble parce qu'ils approchaient la quarantaine et redoutaient de finir seuls et sans enfants (l'un comme l'autre)

Bref, on s'échange des messages à propos de cette séparation. Je lui dis à de multiples reprises qu'il doit bien y réfléchir, il me dit qu'il a bien réfléchi. Et soudain dimanche il m'annonce qu'il a dit à sa femme qu'il voulait la quitter et qu'il viendrait dormir chez moi lundi soir.

Ce lundi donc, je vois qu'il arrive avec une tête d'enterrement, qu'il n'est pas vraiment heureux d'être là, il a amené quelques affaires à lui. Je trouve ça précipité mais j'essaie de le soutenir. Et depuis lors, il ne cesse tergiverser parce que sa fille a pleuré quand il est parti et qu'elle continue a pleurer depuis qu'il est revenu chez lui (forcément ça a été fait de façon très abrupte et la mère de l'enfant lui a annoncé elle-même le jour même de la pire des manières alors qu'elle n'a que 4 ans). Il est également très froid avec moi comme si j'avais demandé quoi que ce soit (j'avoue que c'est moi en premier qui n'ai pas été super aimable non plus suite à cette volte face et il me l'a reproché).

Donc depuis lors, il ne cesse de me dire tout et son contraire et désormais il remet sa décision en doute. Pour sa fille me dit il, mais également pour des raisons financières. J'ai, je l'avoue, pété un plomb en lui expliquant que je ne comprenais pas qu'il ait tellement forcé pour me convaincre de se mettre en couple pour ensuite faire marche arrière et que ça me faisait énormément de mal, qu'il pense à préserver sa femme et sa fille mais que moi ça n'a pas d'importance. Ca m'a énormément blessée (c'est égoïste de ma part vous me direz). Lui me dit qu'il a en effet été trop vite en besogne mais que je lui mets la pression et que c'est compliqué pour tout le monde, qu'il hesite encore parce que la reaction de sa fille l'a bouleversé. Il est venu récupérer ses affaires aujourd'hui sans contact avec moi.

Je l'ai de nouveau bloqué de partout depuis hier en lui disant que je n'en pouvais plus de ces tergiversations donc j'ai coupé court à la conversation en lui disant sèchement "c'est bon, je suis saoulée, viens chercher tes affaires", et je n'ai plus de nouvelles de sa part.

J'ai fait ça pour me préserver parce que je n'arrivais même plus à travailler correctement. J'alterne entre larmes et colère et être en contact avec lui empirait ma santé mentale.

Je ne sais pas quoi en penser et je suis au bout du rouleau. J'étais déterminée à en finir, il m'a surprise avec cette annonce soudaine alors qu'il m'avait toujours dit ne pas vouloir quitter sa femme "par amour pour sa fille" et tout ça s'est passé si soudainement alors qu'on a à peine eu le temps d'en discuter que je suis complètement paumée et je pleure énormément

3 réponses

Arkana0 Messages postés 4288 Date d'inscription mercredi 11 février 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 28 septembre 2022 860
30 juil. 2022 à 18:50

Bonjour,

"J'imagine que beaucoup d'entre vous me diront "bien fait""

Rapport à l'histoire adultère ? Ca n'est pas l'esprit de ce forum que de porter de tels jugements à l'emporte-pièce.

"je suis complètement paumée et je pleure énormément"

Pourquoi ? A te lire, cet homme a tergiversé, tu t'es alors respectée et faite respecter en mettant fin à votre relation. Il a ensuite décidé de tenter le tout pour le tout pour ensuite tergiverser en disant que tu lui a mis la pression. ca n'est pas faux mais c'ets une très vilaine manière de faire tourner les choses : son comportement t'as faite souffrir alors tu as pris les mesures qui s'imposaient. Au vu de ce que tu décris il a déjà eu plusieurs sérieux avertissements au long de celle-ci donc il a largement eu le temps pour prendre des décisions et agir en douceur. La réaction de sa fille n'est qu'une des fâcheuse conséquences de sa gestion des choses : de nombreux parents se séparent et bien que leur enfant n'apprécie pas trop, ça passe bien dans la plupart des cas dès lors que les parents agissent en adultes responsables.

En bref tu te prends la tête pour les défaillances d'un autre. Si tu fais toujours comme ça, tu n'auras jamais fini de souffrir.


1

Bonjour Arkana,

Merci pour ta reponse et ta bienveillance. Je suis d'accord avec toi sur toute la ligne. Et pourtant, j'attends encore de ses nouvelles, c'est ça le pire. 

Mais je ne reprendrai pas contact avec lui, ca c'est certain. Je suis encore choquée par la façon dont tout ça s'est passé. Je suis vraiment perdue. Autant quand je prenais la décision de rompre, je gérais plutôt bien son absence et le manque, autant cette fois-ci, ça s'est passé de manière tellement abrupte que je ne sais même pas où j'en suis.

Et je confirme qu'un enfant peut très bien supporter un divorce lorsque les parents se comportent en adultes responsables. C'est ce que j'ai fait avec le père de ma fille, qui avait 4 ans à l'époque, le même âge que la fille de mon ex-amant. Le tout est d'avoir mûrement réfléchi son choix avant de l'expliquer à son enfant. Et ça s'est passé dans le calme et le respect.

0

Update : il ne quittera pas sa femme finalement. Il me dit que le fait que je l'ai bloqué a "grandement pesé" dans sa décision. J'ai du mal à entendre cet argument je dois dire. Je lui ai dit qu'il était mort pour moi désormais et qu'il ne devait plus jamais me contacter. Il m'a demandé pourquoi j'étais si agressive et que cetait facile de le faire passer pour un monstre. Sans réponse de ma part. Fin de l'histoire.

0