Ma famille ne veut plus de lui

aynes2425 Messages postés 2 Date d'inscription samedi 30 juillet 2022 Statut Membre Dernière intervention 30 juillet 2022 - 30 juil. 2022 à 16:29
aynes2425 Messages postés 2 Date d'inscription samedi 30 juillet 2022 Statut Membre Dernière intervention 30 juillet 2022 - 30 juil. 2022 à 20:27

On est un couple doux et tendre. Jamais de disputes. Il est Français et moi tunisienne, et jamais personne de ma famille ne lui a demandé un truc bizarre comme se convertir par exemple.
Seulement, nous deux ça fait trois ans qu'on est ensemble et à ce stade, souvent les gens se marient. Surtout que chacun de nous a un emploi stable, on est propriétaires tous les deux, sans histoires, on a 28 et 29 ans donc ça va... etc 
Ma famille me mettait la pression depuis qu'ils l'ont rencontré à Tunis et sincérement moi aussi j'avais envie. Je ne comprenais pas pourquoi ça ne venait pas cette demande en mariage si basique...

Je ne voulais pas forcer les choses alors je n'en parlais pas. Mais il avait tout seul compris que quelque chose n'allait pas (En fait pas tout seul ma mère lui avait fait une lettre lui demandant de me quitter s'il ne le faisait pas et je n'en étais pas au courant) Il avait donc dit qu'il y pense déjà. Qu'il fera ce qu'il faut. Je saute à son cou, pas de bague mais c'est quand même une promesse. Et justement juste avant la Saint Valentin, je le vois un jour repérer les bagues chez Histoire d'or  C'était très imprudent de sa part. Il pensait que je n'avais pas vu mais les filles voient tout.
J'étais sûre donc de moi quand j'ai dit à tous ceux qui voulaient m'entendre que là, ça arrive.
Ca m'avait fait un Choc la Saint Valentin sans rien arriver. En vérité, mentalement un vrai choc même si je le raconte agréablement.

Bon, ma famille n'a pas ma patience car ils ne sont pas amoureux. C'est moi qui le suis. Et là Tournure de film :
On allait faire nos 3 ans pendant un voyage à Budapest au mois de mai et ce jour là, mon père avait une opération à Tunis. Ma mère avait posé un ultimatum, soit il le fait ce jour là, soit on me parle plus si je ne le quitte pas. Car j'allais en tuer mes parents, etc...

Je me dis je ne les écouterai pas, ok, mais je n'irai pas à Budapest. 

Je dis au monsieur que je ne veux plus y aller. Ah non ! Tu vas voir ça va bien se passer. Je lui exeplique alors pourquoi et il a tellement de panique qu'il va chez le médecin prendre des médicaments.
Il me demande quand même d'y aller, il me dit qu'il a prévu pour le jour J un bâteau et un orchestre et un dîner et des chandelles... Moi, je suis à nouveau sûre il va le faire !

Il ne le fait pas et ne reparle même pas de ce qu'avaient dit mes parents. Il a pourtant beaucoup de valeurs familiales et m'oblige à voir toute sa très grande famille aveyronnaise et sa sorcière de soeur...

Je le sème tout de suite après le bâteau dans la foule et je le quitte. A ce moment, je me dis que cette personne n'est pas capable de s'adapter à moi et ma vie.

Il faut dire qu'on vit en concubinage, avec rien de spécialement arabe à part un couscous une fois par an et ceci est très français. Peut-être qu'il croit qu'il est avec une Chloé de Figeac ? Mais c'est faux ! Je ne suis pas prête à perdre ma famille pour lui si lui fait zéro effort. Et c'est vrai qu'il fait zéro effort culturel. Chaque année il faut même lui réexpliquer ce que c'est l'Aid.

Puis pourquoi m'avoir trainée à Budapest ? Pendant ce voyage il avait eu tous les signaux de l'univers qu'il fallait me laisser à la maison : L'ultimatum, l'opération, mais aussi une grosse urgence boulot, un problème à l'appart que je mets en Airbnb...

Il restait 4 jours dans le voyage que je me suis forcée à passer le plus agréablement possible avec la copine de son ami hongrois, pendant que ce dernier ne pouvait pas le voir lui. Il pleurait tous les soirs avant que je rentre à l'hôtel et moi aussi, mais je me forçais à me reprendre. J'étais en colère contre lui et rude même. Il me disait passons ces jours encore ensemble, allors à tel ou tel lieu main dans la main, et tu verras ça ira... Il était en déni 

Avant de rentrer il m'avait dit qu'il allait le faire. J'étais heureuse. Je l'avais dit à mes parents. Je ne savais pas s'ils devaient lever le délai tellement c'était stricte mais j'étais contente. Plus tard, je retournais à l'hôtel il me croyait toujours avec ma nouvelle amie, il était au téléphone avec sa soeur, il avait raccroché rapidement. Quand on rentre, Il me dit qu'il ne veut plus le faire car c'était forcé.

C'était la première fois où je sentais que la rupture devait être définitive. Lui était dans le déni et comme à Budapest, il continuait à faire comme s'il pensait qu'on était ensemle, à me demander de sortir de faire des choses, aller au resto, ciné..

Personnellement, je ne comprends pas pourquoi il me prend la tête avec une histoire si basique. Il pourrait au moins m'offrir une bague et me faire taire moi et mes parents, mais c'est à ce point qu'il en a peur ? Au point que ça nous brise ? Ca en vaut le coup à ce point d'attendre alors qu'on allait si bien avant ça. Je ne comprends pas.

Petit à petit, je me range quand même un peu plus de son côté. Surtout que mes parents ont fait comme si cet ultimatum était une blague et qu'ils n'en avaient d'un coup que faire. Je décidais de ma vie ils avaient dit ! Je suis donc à nouveau avec lui. N'empêche ils ne sont plus trop pour la continuité de la relation. C'est un faux-cul. Il t'aime mais ne t'épousera pas. Son entourage ne se marie pas, il ne sait pas quoi en faire du mariage.

Justement, le mariage n'est pas une invention tunisienne. Sa mère est mariée avec son père et tout va bien. Rien d'original dans le mariage en France puisque voilà, aujourd'hui, sa cousine se marie.

On devait y aller ensemble, mais il m'avait dit je ne préfère pas pas. On est ensemble à nouveau.  Mais On  est pas à  nouveau 100%. Je ne vais pas faire vivre les feux de l'amour à ma famille. Quelque chose est cassé et j'ai besoin de temps. Des fois, je ne t'aime plus comme avant.

Après le mariage aujourd'hui, il reste 10 jours chez ses parents et il ne m'a pas demandé de l'accompagner. Il me dit je t'aime mais il y a un je ne sais pas.

Maintenant mon bilan :
- Moi, je l'aime plus qu'avant. (Pourquoi ? Je ne sais pas)
- Mettons de côté l'espoir qui n'est pas le plus vif dans la vie d'une femme mais qui est là pour mes parents mais aussi pour moi : le Mariage, Comment revenir à 100% ?
- Une fois à 100% ce sujet remontera et soit ça nous brisera soit ça se fera, comment faire pour que ça nous brise pas ?
- Pour moi j'ai toujours voulu me marier, avoir des enfants en étant mariée, mais pour vous qu'est ce qui est plus important l'Amour ou ce que vous Voulez ? (Peu importe ce que vous voulez et qui vous bloque)

2 réponses

Arkana0 Messages postés 4298 Date d'inscription mercredi 11 février 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 6 octobre 2022 862
30 juil. 2022 à 19:04

Bonjour,

Une chose est certaine dans ton histoire : à priori il y a des choses qu'il n'ose pas dire concernant cette demande en mariage et ça, c'est déjà un signe que votre couple n'est pas mature pour le mariage. Comment cela se passe-t-il quand vous abordez le sujet : que lui dis-tu et comment réagit-il ?

J'ai le sentiment que toi et ta famille être un peu trop directifs sur ce sujet :

"ça fait trois ans qu'on est ensemble et à ce stade, souvent les gens se marient."

Si tu veux mon humble avis, à 3 ans on est encore dans une zone grise concernant le trop tôt/trop tard pour se décider sur le mariage ou non. Et de toute façon on se fout de ce que font les gens : ce qui importe c'est votre couple et où il en est.

Quant aux ultimatums de ta mère : à ta place j'aurais piqué une sacrée crise pour qu'elle ose se lancer dans de tels démarches sans se concerter avec moi. Notamment le coup de la lettre ! Ça peut notamment contribuer à effrayer ton compagnon concernant la famille à laquelle il va immanquablement se lier en t'épousant.

Cela dit, de son côté il n'est pas irréprochable non-plus : t'empêcher des présente pour l'opération de ton père en te faisant miroiter une demande qui ne vient finalement pas...


0
aynes2425 Messages postés 2 Date d'inscription samedi 30 juillet 2022 Statut Membre Dernière intervention 30 juillet 2022
30 juil. 2022 à 20:27

Il m'a toujours paru sincère sur notre avenir ensemble. Il veut le chien, le jardin avec une clôture et se marier. Mais un jour.

Oui mais à 3 ans je veux dire si tout va bien.

Mais c'est vrai que peut-être on est pas encore assez matures à deux ? 

En fait je me suis énervée oui bien sûr mais sans piquer de crise. Plutôt toute seule de mon côté. Je ne pique pas de crise sur mes parents depuis mon adolescence :) Mais je comprends ton point de vue

0