J'aime une fille de 13 ans.

Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 11 juin 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juin 2019
- - Dernière réponse : Alphalord
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 11 juin 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juin 2019
- 13 juin 2019 à 00:38

Bonjour, mon prénom c'est Pierre et j'ai treize ans.

Depuis ma CE2, j'ai une fille qui est venue à notre école et s'est installée à côté de moi sous l'ordre de notre enseignante. Depuis on a fait pas mal connaissance, on rigolait, vers ma CM2, j'étais près d'une discussion avec elle et elle a avouée qu'en CE2 elle m'aimait.

Depuis rien d'urgent s'est passé et c'est en Sixième que deux professeurs nous ont installés l'un à côté de l'autre, en maths et en français, on rigolait bien, beaucoup, le bonheur quoi.

À la fin des cours des fois on allait chercher ensemble mon petit frère et le sien. On s'asseyait et on parlait.
Et en Cinquième, on a été séparé, elle est en Cinquième B.

Maintenant, je ne lui parle plus beaucoup, car je ne sais pas quoi lui dire et elle est toujours entourée de ses copines et j'aimerais parler avec elle sans trop peur que ses copines viennent.

Je lui ai déjà demandé son numéro, elle a dit qu'elle ne pouvait pas car ses parents l'interdisent, en soi, je l'ai bien pris et je lui ai souhaité une bonne journée.

Je trouve cette fille belle, mais j'adore son physique mais, pas que, j'aime aussi ses qualités, sa manière de parler, d'étudier, de regarder, de penser, j'aime tout chez elle.

J'aimerais bien lui parler un peu plus, mais je ne sais pas quoi lui dire, c'est ça le problème. Et je suis en général timide.


Vous croyez que, après tout ce qu'on a vécu, je pourrais vers quinze, seize ans, lui déclarer que je l'aime (peur du râteau).


Vous me conseillez quoi pour aller lui parler, que pourrais-je lui dire pour entamer une conversation ? (J'ai treize ans et elle aussi).


Et, même après cinq ans, vous pensez qu'elle a toujours des chances de m'aimer (des fois elle me regarde, je lui lance des petits sourires et elle retourne son regard vers ses potes en faisant un mini sourire aussi).


Merci de vos avis !


--
~Au plaisir, Pierre !

 

Afficher la suite 

3 réponses

Meilleure réponse
Messages postés
16053
Date d'inscription
jeudi 18 décembre 2014
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 septembre 2019
1410
1
Merci

Bonjour Pierre

Je pense qu'elle attend que tu te rapproches d'elle si quand tu lui souris elle fait de même avant de se tourner vers ses amis. Il faut oser dans la vie, et si tu prends un râteau, il n'y a rien de grave, toutes les filles ne répondront pas à ton approche donc tu en prendras bien quelques uns dans ta vie. Cela fait parti de la vie.

Comment l'approcher ? Il n'y a pas de méthode prédéfinie car c'est selon le moment, la situation, le lieu, etc.. J'oserai avancer une façon de l'aborder car tu la vois moins qu'avant puisque vous n'êtes plus dans la même classe, quand tu la vois, tu vas vers et lui dis tout simplement que tu regrettes de ne pas vous voir, vous côtoyer aussi souvent qu'avant. Si elle te répond qu'elle aussi, c'est gagné, en tout cas bien parti, et pourquoi pas enchaîner et lui dire comment on pourrait se voir plus souvent.

Mais il y a différentes façon de t'y prendre, fais toi confiance et n'ais pas peur d'un refus, cela fait parti des risques à prendre quand on veut aborder une fille. Et ce n'est rien de grave. 

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Couple

Journal des femmes 5356 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Commenter la réponse de lekabilien
Messages postés
2431
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
11 septembre 2019
88
1
Merci

Bonjour Pierre,

 

Si tu es timide, ça ne va pas être évident car il va falloir "prendre le taureau par les cornes" !

Je te cite : "j'ai treize ans. [...] je pourrais vers quinze, seize ans, lui déclarer que je l'aime"

En 2, 3 ans il s'en passe des choses.

L'exemple le plus probable, c'est que tu te fasses couper l'herbe sous le pied et qu'un autre prétendant prenne l'intiative avec succès. Tu n'auras alors plus que tes yeux pour pleurer et il faudra au mieux attendre en espérant qu'ils rompent, ce qui n'est pas sain comme manière de procéder.

Autre exemple qui m'est arrivé vers 13 ans également : j'étais amoureux d'une fille, je n'ai pas osé lui en parler et me suis dit "à la rentrée, je le fais !". A la rentrée, elle avait déménagé.

 

Donc il faut se lancer sans trop attendre. Mais à ton âge, je sais bien que c'est coton, même en n'étant pas timide car on est inexpérimenté et tourmenté par les hormones.

Pour ma part, ça a été le grand n'importe-quoi, au mieux j'ai été TRES bizarre avec une fille que j'essayais de séduire et ça n'a mené à rien. Si ça peut te rassurer, autant ça n'a pas été simple à vivre sur le moment, autant avec les années j'y repense en rigolant.

Je vais maintenant te donner les conseils généraux, c'est à dire qu'ils ne convienennt pas forcément pour cette fille précise, mais qu'ils fonctionnent bien quand tu multiplies les expériences, que j'aurais bien aimé avoir à ton âge :

 

1) Et c'est le plus important : un rateau, ça n'est rien. Cette fille est ton amie, elle n'a pas envie de te démollir, donc si elle doit t'éconduire, elle le fera gentillement. Evite juste de lui faire une déclaration publique, car elle risque de paniquer et c'est là que tu risques l'humiliation tant crainte.

Ensuite, si elle t'éconduit, ça ne sera pas forcément définitif : peut-être que pour l'instant elle n'est pas prête à se mettre en couple avec un garçon. Au moins elle aura l'information qu'elle te plaît et ça vous évitera de tourner autour du pot le jour où elle s'intéressera à toi.

Enfin, quand bien même ce serait un non ferme et défintif, il n'y a pas qu'elle. Ça n'est peut-être pas évident pour toi. A l'époque, pour moi il n'y avait qu'Elle, puis il n'y en a plus eu qu'une autre... bref tu vois où je veux en venir ? Et paradoxalement, moins tu y verras d'enjeu, plus tu auras tes chances. Si les "connards" séduisent les filles et pas les "gentils garçons", c'est principalement car les premier savent qu'ils peuvent tenter leur chance ailleurs si ça ne marche pas et qu'ils osent. Tout simplement. Toi, si tu fais pareil mais qu'en plus tu es bienveillant, tu sera "meilleur" qu'eux. Ce qui résume bien la "bonne" façon de faire c'est "l'homme propose, la femme dispose". Donc prends l'initiative sans demander la permission, laisse lui le choix d'accepter, de refuser ou de proposer autre-chose

 

2) Essaye de bien être conscient de ce que tu aimes ou non, pourquoi c'est comme ça, puis, sans en faire trop, assume-le. C'est l'un des grands secrets du charisme. Il faut ensuite savoir présenter les choses. Prenons un exemple bien geek : les MMORPG. "Tu peux dire, oui c'est cool, y a de la magie et tout en plus on fait des guerres", c'est caricatural, mais c'est proche de ce qui peut être dit et ça n'est pas terrible. Alors qu'en revanche, si tu dis "Ça me plonge dans un monde passionnant, avec une histoire riche, et dans lequel j'organise des expéditions avec une dizaine d'amis partout en France/dans le Monde, pour aller éliminer telle créature. ca a l'air simple dit comme ça, mais en plus de l'organisation du groupe, on doit établir une stratégie solide car la moindre erreur peut ruiner ces efforts", ça a bien plus de gueule si tu en es intimement convaincu.

 

Et parmi ces choses que tu aimes, et bien il y a elle et il n'y a pas à en avoir honte. Et il faut le lui dire comme une évidence.

Il ne faut juste pas sombrer dans les extrêmes que l'on voit dans les comédies romantiques. Donc reste simple.

 

3) Je vais parler en général, bien qu'il y ait des cas particuliers : les filles n'ont pas les mêmes critères d'attirance que les garçons. Pour nous, le physique a une grande part, pour elle, même si elles affirment le contraire, c'est moins le cas. Ce qui marche le mieux c'est ton assurance. Et ça rejoint mon 2ème point. L'assurance n'est pas une chose innée, elle s'entraîne, tout comme les muscles, sauf que c'est en faisant le point sur toi et ce que tu aimes que ça se fait.

J'en veux pour preuve Flavio Briatore. Cet homme extrêmement moche a été notamment marié avec Heidi Klum (célbère mannequin), avec qui il a eu un enfant. La conclusion facile, c'est qu'elle était avec pour son argent. Sauf qu'à l'époque, elle aussi était très riche et n'avait pas besoin de lui pour bien vivre. Je concluerais donc plutôt que cet homme, aidé du fait qu'il soit riche, est conscient de sa valeur, ce qui lui fait dégager une puissante confiance en lui, qui a séduit Heidi, puis Fiona Swarovski.

 

4) Plus ça paraît compliqué, moins ça l'est. Tu dis : "j'aimerais parler avec elle sans trop peur que ses copines viennent". C'est peut-être justement en l'abordant alors qu'elle est avec ses copines que tu vas augmenter tes chances de séduire. Ce conseil est plutôt vrai quand toi et la fille en question ne vous connaissez pas. Là il va falloir aviser en fonction de votre raltion actuelle.

L'idée une fois encore n'est pas d'aller étaler en publique, mais de montrer que le fait qu'elle soit dans un groupe ne te fait pas hésiter à aller lui parler, que pour toi c'est naturel si tu as quelque-chose d'important à lui dire. Le petit "truc" étant d'abord de parler aux autres filles pour les saluer et leur annoncer que tu vas parler quelques instants avec ton amie en privé. Si l'amie en question refuse, décide avec elle de quand vous pourrez parler, et puis quitte poliment le groupe.

Ce faisant, tu auras montré que tu es un peu plus solide que la moyenne des collégiens et ça devrait jouer en ta faveur.

 

5) Préfère les gestes aux paroles. C'est le plus compliqué, donc à prendre avec beaucoup de pincettes de ton côté. L'idée c'est qu'un baiser vaut mieux qu'une déclaration passionnée en alexandrins croisés. On pense qu'il faut parler de façon très intelligente pour séduire. En fait, tu peux parler de tout et de rien, de ce qui vous entoure. L'important ce sont les contacts physiques (toujours avec mesure !) : comment peut-il paraître naturel de vous embrasser, geste très intime, si vous ne vous êtes jamais touchés ne serais-ce qu'un bras ? Essaye donc de trouver des prétextes à câlins "sympas". De trouver un prétexte pour la toucher un peu : "Ah ? Tu fais du sport ? Tâtons ce biceps pour voir si tu ne te moques pas de moi !". Dans l'idéal, il faut éviter de demander avec les mots, mais plutôt de prendre l'intiative et d'être très attentifs aux signes de rejet. Concrètement, si ça te paraît bizarre de faire un câlin à ce moment là, ne le fais pas. Si tu n'es pas sûr que le geste sera apprécié, demande. C'est moins bien, mais ça restera bien.

 

Ces 5 grands conseils constituent une sorte d'idéal à viser. Ça n'est pas facile, pas en tant que tel, mais à cause des blouquages que tu as sûrement et qui sont normaux. A toi maintenant d'aviser sur à quel point tu vas les suivre, car en matière d'amour, c'est toi qui restera toujours à la barre et personne ne pourra décider et agir pour toi.

Dire « Merci » 1

Heureux de vous avoir aidé ! Vous nous appréciez ? Donnez votre avis sur nous ! Evaluez Couple

Journal des femmes 5356 internautes nous ont dit merci ce mois-ci

Arkana0
Messages postés
2431
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Membre
Dernière intervention
11 septembre 2019
88 -

Et enfin, les seuls à ne pas faire d'erreurs sont ceux qui ne font rien et n'auront rien. Ceux qui semblent réussir tout ont en fait beaucoup d'échecs à leur passif :)

 

Les humiliations au collège sont un sujet qui existe, il ne faut pas les négliger. Mais :

- Si on ne fait aps de fixettes dessus, on s'en sort très bien.

- Ceux qui se moquent le font souvent pour se voiler leurs propres peurs

- Si on se moque de toi à cause d'un geste qui est légitime, tel que d'avoir révélé tes sentiments, garde bien en tête que ce que tu as fait est légitime. Montre le par ton comportement, et tu verras que ça ne durera pas...

Commenter la réponse de Arkana0
Messages postés
3
Date d'inscription
mardi 11 juin 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
13 juin 2019
0
Merci

Merci de toutes vos réponses, j'ai plus confiance en moi maintenant, Vendredi je vais essayer d'aller lui parler.

Bonne soirée


--
~Au plaisir, Pierre !

 

Commenter la réponse de Alphalord