Mon copain regarde de la porno gay

Signaler
-
Messages postés
3365
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 juin 2021
-

Bonjour, vous devez m'aider! J'ai découvert récemment sur le téléphone de mon copain (nous sommes ensemble depuis 6 mois) qu'il regarde de la porno gay (2 hommes ensemble: pénétration, sexe oral, baisers) dans son historique Internet alors que je cherchais tout bonnement pour autre chose (son cellulaire n'a pas de mot de passe). 

Depuis, j'ai lu beaucoup sur le sujet et même si ça semble assez commun chez certains hommes hétéro, je demeure inquiète. Je ne sais pas comment évaluer ça... Le sexe entre nous va bien, on fait l'amour fréquemment, on fait toujours les mêmes positions, il n'insiste jamais pour faire anal ou me prendre par derrière, je sens qu'il me désire de manière générale... Mais j'ai peur qu'il commence à imaginer un homme à ma place lorsqu'il ferme les yeux pendant l'acte ou pendant que je lui donne du sexe oral. J'ai aussi peur qu'il refoule certains désirs qu'on pourrait explorer ensemble. Je l'aime et j'aimerais juste mieux comprendre ce côté de lui, mais je comprends que ça ne m'appartient pas du tout. Je ne peux pas lui en parler puisque je ne suis pas sensée le savoir! Que faire? Merci

1 réponse

Messages postés
3365
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 juin 2021
611

Bonjour,

 

Déjà chapeau pour prendre cela avec philosophie, je ne connais pas ton âge, mais ça témoigne d'une maturité que même pas mal d'adultes n'ont pas.

 

"Je ne peux pas lui en parler puisque je ne suis pas sensée le savoir!"

Faut-il comprendre que malgré l'absence de mot de passe, il est anormal que tu utilises son téléphone comme tu nous l'as décrit ?

 

Pour amener le sujet, tu peux avoir une approche subtile en lui proposant de faire certaines choses que tu envisages, mais je suis bien plus à l'aise avec la méthode plus "frontale", consistant à lui évoquer le fait que tu sois tombé sur ces vidéos sans le chercher, mais en évitant un ton accusateur. Pour cela il faut parler en "je" et éviter le "tu" et décrire les sentiments que cela t'inspire.

 

Exemple : "Je suis tombée sans le vouloir sur des vidéos gay en utilisant ton téléphone. Bien que je n'aie pas de doute sur le désir que tu éprouves pour moi, cela éveille quelques craintes vis-à-vis de moi d'une part, et du fait qu'il y aurait des fantasmes que nous pourrions assouvir que tu gardes pour toi"

 

L'idée serait ensuite de le laisser s'exprimer, en lui demandant de préciser les choses quand tu ne comprends pas ou que tu supposes seulement, avec des questions les plus ouvertes possibles (le contraire des questions qui n'attendent que "oui" ou "non") pour ne pas que ça vire à l'interrogatoire.