Rupture douloureuse

Ozymandias - 8 déc. 2021 à 02:00
 Ozymandias - 9 déc. 2021 à 12:38

Bonsoir, je me permet d'écrire ce message pour obtenir des réponses et un peu de lumière dans tout ça. Cela risque d'être quelque peu long je m'en excuse d'avance. 

 

J'ai 21 ans et mon compagnon en a 23. Plutôt devrais-je dire ex compagnon. 

Nous étions en couple depuis 7 ans. Avant d'être en couple il était mon meilleur ami. Nous sommes très fusionels nous avons la même vision du monde les mêmes intérêts; nous partageons absolument tout. Nous vivions même ensemble. 

Le problème c'est que cela faisait 2 ans qu'il souffrait et le problème venait entièrement de moi, je l'ai réalisé bien trop tard. J'étais possessif, jaloux, je ne m'ouvrai qu'à lui, il avait une énorme charge sur le dos et surtout j'allais mal alors il sacrifiait tout pour moi sans que je ne donne rien en retour. 

Il y a deux mois de ça, après une dispute il m'a annoncé avoir besoin d'un break. Ce fut comme une énorme claque dans le visage comme si on m'avait retiré la tête de l'eau et que mes poumons se remplissaient enfin d'air. Un air glacial et douloureux mais je respirai à nouveau. 

Je suis donc parti une semaine chez ma famille, lui laissant du temps pour lui, je ne lui envoyai aucun messages; s'il m'en envoyait je répondait car je voulais être la pour lui mais moi je le laissai en paix. De mon côté je me suis vraiment tourné vers moi même, vers mes vices et mes torts et j'ai énormément changé. J'ai enfin eu le courage de prendre rendez vous avec psychologue et psychiatre chose que je n'avais jamais fait auparavant, je me suis ouvert aux gens que j'aimais. 

A mon retour je voyais bien sur son visage que quelque chose n'allait pas et je me suis dit ah.. il va me quitter. Avant qu'il ne me quitte je voulais tout de même lui dire tout les progrès que j'avais fait car je ne voulais pas qu'il pense que jusqu'à la fin je n'ai absolument rien fait. 

Il ne s'attendait pas à ça. Comment lui en vouloir ? J'ai passé des années à rester les bras croisés à attendre que la tempête passe pendant qu'il souffrait. Il ne s'y attendait tellement pas qu'il s'est remit avec moi. Cependant il m'a annoncé qu'il avait eu une aventure avec un collègue pendant cette semaine. 

Cela m'a fait énormément de mal mais tant que ce collègue fut respectueux avec lui c'est tout ce qui m'importe. De plus cela lui a fait réaliser énormément de chose. Que c'était moi qu'il aimait et qu'il n'aimerait que moi. 

Le lendemain je vois bien que ça ne va pas et il m'annonce qu'en fait il ne sait pas si c'est le bon choix. Je lui dit alors d'aller voir cet homme avant de se remettre avec moi pour lui dire que c'est fini. 

Cette histoire avec son collègue me semblait étrange. Mon ancien partenaire ne couche pas avec n'importe qui, il faut qu'il ait un lien de confiance établit, un lien fort, par forcément de l'amour mais voilà. Alors j'étais assez inquiet mais il insistait sur le fait qu'il avait été respectueux. 

En revenant de son rendez vous avec ce collègue il me dit que c'est fini et que ça lui ôte un énorme poids sur la conscience et après une longue discussion nous nous remettons enfin ensemble. 

Cela a duré deux jours. Après deux jours il m'annonce que ça va trop vite et qu'il n'est pas prêt pour une relation à nouveau et me demande, je le cite "que sommes nous avant que tout redevienne en ordre " 

Je lui propose donc parmis beaucoup de possibilité qu'il a ignoré le "coloc with benefit" dans le sens où nous vivons toujours ensemble avec beaucoup de tendresse l'un pour l'autre mais sans étiquette au dessus de la tête. Couple ou ex, ni l'un ni l'autre. 

Un soir alors qu'il revient un peu alcoolisé d'une soirée entre collègues il vient tout de suite se blottir dans mes bras et semble énormément blessé. Il a vu à cette soirée que son ancien amant a couché avec une femme. Cela ne faisait que 4 jours qu'ils avaient mit fin à leur étrange histoire. Il se sentait utilisé. Dépossédé et il se sentait bête d'avoir cru à ces belles paroles. Japprend alors que ce collègue lui avait sortit les plus belles phrases et l'histoire me semble encore plus inquiétante qu'au début. 

Pour faire court , car c'est déjà bien long, ils ont bien mit 1 semaine et demi avant d'en finir. Il n'y avait plus de flirt ni de sentiments mais son collègue était tout simplement odieux avec lui. Pendant cette semaine j'ai aussi apprit qu'en réalité il n'avait pas eu une aventure une fois mais trois fois lors de ma semaine d'absence. J'ai aussi apprit que ce fameux collègue avait manipulé, mentit et avait été très dur avec mon ancien partenaire. A lui sortir des phrases comme " arrête de faire ton gamin " quand celui-ci lui faisait part de ses peurs vis à vis de leur relation , j'ai aussi apprit qu'il attendait que mon ancien partenaire était un peu alcoolisé et particulièrement triste pour lui faire des avancés. Bref. J'étais furieux. Mais au moins c'était terminé. 

Suite à ça, deux mois se sont écoulés. Deux longs mois d'attente de ma part. Ce fut les plus longs mois de ma vie. 

Maintenant il y a quelques jours il m'a quitté. Il m'a quitté mais c'était si étrange. Il m'a quitté mais il était en larmes il me sortait des phrases comme tu es l'amour de ma vie , je t'aimerai toute ma vie, tout les chemins mènent à toi, je ne veux pas que mon choix sont définitifs et soit inscrit dans du marbre. Quand je lui disait je t'aime il me répondait qu'il m'aimait aussi en me serrant dans ses bras. La raison de sa rupture était qu'il avait besoin de temps pour lui, qu'il avait besoin d'être seul de se concentrer sur lui même. Qu'il ne voulait plus d'une relation avec qui que ce soit malgré son amour pour moi car il ne voulait plus dependre de personne, qu'il avait besoin de lui même. 

Mon père en apprenant ça était furieux et me disait au téléphone qu'il ment, qu'il ne doit plus être amoureux . Quand mon ancien compagnon a entendu ça il m'a fait promettre de ne jamais le croire vis à vis de ça et qu'il m'aimait, que j'étais son âme sœur. 

Au moment de mon départ il n'arrivait même pas à lâcher ma main. Son au revoir ressemblait à un " à bientôt " 

 

Et maintenant je suis perdu. 

2 réponses

Arkana0
Messages postés
4277
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Modérateur
Dernière intervention
20 septembre 2022
857
8 déc. 2021 à 10:24

Bonjour,

 

"Et maintenant je suis perdu."

Il y a de quoi. Et lui aussi l'est très probablement.

 

"J'ai enfin eu le courage de prendre rendez vous avec psychologue et psychiatre chose que je n'avais jamais fait auparavant, je me suis ouvert aux gens que j'aimais."

C'est une très bonne décision. Peut se poser toutefois une question : a postériori, considères tu que c'est avant tout bénéfique pour toi ou unqiuement un moyen de le récupérer lui ?

 

"j'ai énormément changé."

Il est encore très tôt pour le considérer comme une vérité, seul le temps et les raisons pour lesquelles tu l'as fait pourront trancher. Mais le "Fake it 'till you make it" peut être très efficace :)

 

En commentaire plus général, vous vous êtes mis ensemble très tôt. Il est fort probable qu'il éprouve du doute, un regret de ne aps avoir pu expérimenter d'autres choses. Tu es le plus à même de juger de sa franchsie sur ses dernières déclarations, mais il peut aussi les avoir faite pour te garder "au crochet", pour citer How I met your mother, comme un filet de sécurité pendant qu'il part voir ailleurs si l'herbe est plus verte.

0

Merci beaucoup de ta réponse, pour répondre à ton message général je doute que ce soit le cas. Il est plus, au contraire, du style à me mentir même s'il a toujours des sentiments pour moi pour que la rupture soit plus simple, c'est pour ça que sa réaction me perd énormément. 

 

0