Besoin de vos avis, rupture

Warectt - 3 févr. 2022 à 19:19
 Vincent - 4 févr. 2022 à 12:19

Bonjour,

Cela faisait un an que nous étions ensemble avec ma copine, suite a une soirée arrosée et une petite bousculade (il l'a poussé) ma copine a mal pris le fait que le lendemain matin que ne la defende pas, à partur de ce moment tout à basculé.

Le lendemain de cette soirée, nous avons passé un wk ensemble tout ce qu'il a de plus normal, en étant complice. Mais après, une dispute est éclaté sur ce sujet dans la semaine me disant qu'elle l'avait très mal pris et que quelque chose était cassé entre nous.

Après cet incident, tout était redevenu normal par message, cependant au moment de la retrouver chez elle, je me sentais comme un boulet, elle ne m'écoutait plus, olus de calin ni de bisous mais a des moments la complicité revenait.

Il en suit, une période ou je decide d'en parler pour comprendre, et la vient les 1er mots disant qu'elle avait plus d'envie de me vour etcc... Après avoir négocié pour se retrouver en vrai, nous avons passé un wk ou nous étions heureux (elle me l'a affirmé) la complicité etait là, elle demandait des câlins.... M'invitant même à prolonger ce wk chez elle.

Après être repartit chez moi pour mes études, alors que nous étions censé se revoir, elle a tout annulé, pretextabt qu'elle était perdue, qu'elle était avec moi par dépendance affective et par peur d'être seule. Blessé j'ai décidé de ne pas lui répondre.
Le lendemain elle est revenue comme si de rien n'était en me proposant de partir avec elle chez une pote au Pays-Bas. Nous avons passés 4 jours merveilleux à nous parler par sms, avec de la complicité, des blagues affirmant même que je lui manquais et qu'elle voulait me revoir.

Elle trouvait dans bos echanges unr amélioration et une envie de me parler. Cjose qu'elle a niée lors de nos retrouvailles en vrai. L'atmosphère était tendu, j'ai décidé de lui dire que je souffrais qu'un jour elle m'envoyait des signaux positifs et le lendemain des missiles dans la tête. Elle a pleuré, je l'ai réconforté et nous avons passé une soirée devant un film en faisant un câlin.

Le lendemain tout se passe bien, avant la soirée, ou elle ne me parle pas. Elle me dit qu'elle ne ressent plus rien pour moi, que c'est cassé et que je devais attendre avec des hauts et des bas. Cependant, elle a refusé que je parte le soir, bous avons regardé un film en couple avec énormément de complicité.

Pour continuer mes efforts alors que je devais partir de chez elle, j'ai décidé de programmer un film en face time avec elle, elle a accepté. Cependant le lendemain matin, elle refusait de me parler en annulant le film du soir.

J'ai donc décidé de lui montrer par un texte mon amour en lui disant que je souffrais énormément. J'ai proposé une pause et elle a voulu la sépareration en me disant que le résultat serait le même car elle avait ressenti dans mon message et que c'était une perte de temps.
Néanmoins, elle m'a dit qu'elle avait énormément d'affection pour moi mais plus d'amour et que peut-être être cela reviendrai avec le temps. Ce a quoi j'ai répondu que c'était impossible que ça revienne avec le temps. Son dernier message était qu'elle ne savait pas si cela pouvait revenir mais qu'elle avait besoin d'être seule.

Cela fait mtn 9 jours que nous nous parlons plus. J'aimerai vos avis sur mon histoire, ne voulabt pas espérer mais juste comprendre la situation.

Respectueusement,

2 réponses

Arkana0 Messages postés 4288 Date d'inscription mercredi 11 février 2009 Statut Modérateur Dernière intervention 28 septembre 2022 860
4 févr. 2022 à 09:41

Bonjour,

Concernant l'évènement de la bousculade et de la dispute qui s'en suit :

Au mieux c'est un prétexte pour quelque-chose qui était là bien avant, au pire c'est le signe d'une personne particulièrement instable. Et il faut beaucoup de courage (et peut-être un manque d'estime de soi) pour envisager le long terme avec ce genre de personnes.

Pour le reste, partons du principe qu'elle a été sincère en disant qu'elle ne restait avec toi que par dépendance affective. Il est alors normal qu'elle cherche à se dégager de cette relation car ça vous fait perdre votre temps et votre énergie à tous les deux, mais il est également normal qu'elle ait des doutes et des peurs en se retrouvant toute seule et que tu sois le réconfort facile.

Pour ma part, les gens trop compliqués je renonce à chercher à avoir la vérité les concernants et je pose les questions sous un autre sens :

Je me respecte moi-même et à ce titre je définis quelles sont mes attentes, qu'est-ce que je refuse sans négociation et qu'ets-ce qui peut faire l'objet de compromis.

Le yoyo sentimental, je le refuse sans compromis et je me retire de ce genre de jeux malsains, ce sera alors à l'autre de regagner ma confiance pour qu'on reparte sur une relation sérieuse, autrement moi je continue mon chemin

0

Bonjour,

Concernant la bousculade, les deux étaient bourrés, donc forcément je n'y ai porté aucun intérêt de m'interposer, surtout que mon pote s'est excusé tout de suite.

Cependant, l'histoire de la dépendance affective, elle me l'a dit un soir et le lendemain tout allait mieux, nous discutions vraiment comme au 1er jour avec de la complicité. J'ai même eu le droit à un "tu me manques" deux jours après... Et une invitation pour aller chez elle. 

Les reponses à mes questions étaient toujours soldées par un "je ne sais pas", je suis perdue... Dans la même journée elle parlais normalement et d'un coup j'avais des missiles du genre "je ressens plus rien pour toi", on ferait mieux de ne plus ce voir... J'ai donc essayé pendant 3 semaines avec des hauts ou je la retrouvait et des bas ou elle me détruisait de messages blessant, je lui ai donc raconté mon mal être, a part ses larmes je n'ai eu aucune réponses...

Dans les moments ou ça allait, nos bons moment étaient décris avec du bonheur et dans les moments de "crise" c'était moi psk je forçais et que elle elle voulait pas...

Donc j'ai fait mon possible, vrmt tout, mais j'en pouvais, après un message tendre elle a préférait la rupture par sms, auquel elle m'a donné de l'espoir en disant "que ça pouvait revenir mais qu'elle ne savait pas si ca allait se produire". Ce n'est vraiment pu la même personne depuis 3 semaines...

Non clairement, j'essaie de ne pas garder espoir et si elle veut qu'il y ait encore quelque chose je compte pas revenir comme un toutou. Ni lui reparler. Je suis pas un objet.

Dans l'attente d'une réponse de votre part 

Respectueusement, 

0