Veuve depuis juillet 2016

chantlaun Messages postés 6 Date d'inscription lundi 29 août 2016 Statut Membre Dernière intervention 29 août 2016 - 29 août 2016 à 02:11
lekabilien Messages postés 16182 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 21 février 2020 - 29 août 2016 à 16:41
Bonjour,

j'ai perdu mon compagnon le 12 juillet 2016, je suis dans une impasse totale, qu'est ce que je vais bien pouvoir faire de ma vie, je suis comme dans une boite sans issue de sortie, en plus il faudrait que je déménage car je ne pourrais pas payer seule la location de la maison en région parisienne avec les charges, les appartements plus petits sont aussi chers que le loyer de la maison, j'ai 61 ans avec petite retraite fonction publique.
J'ai une fille de 27 ans qui passe très souvent mais pas très bavarde, mais je vois bien qu'elle voit que je vais mal, mon fils vit à Annecy il ni venu pour les obsèques et m'a envoyer un message 10 jours après parce que ma soeur lui a dit de le faire.

Avec Christophe on était très complice, j'ai perdu quelqu'un de vraiment bien, du coup je ne pense vraiment pas au lendemain, seulement l'heure ou je partirais moi aussi car j'ai perdu aussi un fils de 20 suite à un AVC en 2001.

Je me sent vraiment très mal, le médecin m'a prescrit un traitement pour que je tienne le coup, mais à quoi bon.

4 réponses

lekabilien Messages postés 16182 Date d'inscription jeudi 18 décembre 2014 Statut Contributeur Dernière intervention 21 février 2020 1 701
29 août 2016 à 09:35
Bonjour chantlaun
Je compatis a ta douleur, il faut du temps pour faire le deuil, c'est encore tôt.
La disparition d'un être cher est la chose la plus terrible qui puisse nous arriver mais cela est irrémédiable, c'est le lot de nous tous, toutes, cela arrive aux autres, mais nous sommes aussi les autres.
Il faut continuer a vivre, il faut passer ce cape, ta fille est la, ton fils quand il peut, la vie continue. Cette vie n'a pas de sens pour le moment car tu n'as plus de repaire, noyée par le douleur, mais cela viendra peu a peu, alors resteront les souvenirs, et avec le temps de bon souvenirs, la vie reprend son cours et la peine s'estompe.
Tu es jeune, il faut sortir prendre l'air, ce changer les idées ça aide a faire son deuil. On ne peut aller contre dame nature, on s'y adapte, alors il faut s'y faire et repartir pour une nouvelle vie, de toute façon tu n'as pas le choix.
Une aide psychologique serait peut être un bon moyen pour mieux traverser ce cape, d'autant que ce drame te fait remonter d'autres drame lointains.
Du courage, s'entourer autant que possible et ce qu'il faut pour avant et passer ces moments très difficiles, vivre pour tes enfants, pour toi surtout, et pour se remémorer les bons souvenirs du passé. C'est comme ça, c'est ainsi, et on n'y peut rien.
Cordialement.
3