Rupture inattendue et depression

MamTho93 - 16 déc. 2020 à 18:04
Pat_18 Messages postés 3 Date d'inscription dimanche 27 décembre 2020 Statut Membre Dernière intervention 28 décembre 2020 - 27 déc. 2020 à 12:40

Bonjour a toutes et à tous,

 

Je viens vers vous car je me sent un peu perdue... 

 

Mon chéri, enfin ex chéri, a rompu avec moi il y a un peu plus d'une semaine maintenant. il est du genre cerebral, à beaucoup rationnaliser et à très peu faire confiance à ses sentiments. De mon côté j'ai une personnalité que l'on pourrait qualifier de borderline... tout ca s'est passé très vite, 15 minutes. Alors même que quelques jours auparavant (et après un an de relation (bon oui d'accord c'est pas très long mais je sortai d'une relation longue longue et je e projetai vraiment dans celle-ci) il a enfin osé me dire qu'il m'aimait en me regardant et que nous avons enfin parler de projets. 

Il a d'abord laissé entendre que c'était une pause puis affirmé que c'était une rupture tout en me repprochant de ne lui avoir donné qu'une semaine pour réfléchir. A affirmé qu'il ne m'avais pas quitté par manque d'amour mais parce que nous allions nous faire du mal.. toutefois acquiscant sur le fait qu'il nous restait de belles choses à vivre même s'il n'étaitpas sur de lui.

Je ne sais pas vraiment quoi en penser, lui laisser du temps est-ce la solution? 

 

Merci à toutes et à tous pour vos réponses me permettant peut être d'y voir un peu plus clair et courage à tous et toutes qui se trouvent dans ces situations de rupture difficiles! 

 

A voir également:

7 réponses

Andy31200 Messages postés 135422 Date d'inscription mardi 1 octobre 2013 Statut Modérateur Dernière intervention 3 octobre 2022 266
16 déc. 2020 à 18:28

Bonsoir,

" Je ne sais pas vraiment quoi en penser, lui laisser du temps est-ce la solution?  "

Sil a affirmé que c'était une rupture, je ne pense pas que ce soit une bonne chose que de lui laisser du temps, le souhaite t il d'ailleurs ?

Il faut mieux parfois souffrir un bon coup que de rester dans une incertitude qui risque de se montrer bien plus douloureuse en fin de compte .

Tu parles de dépression dans ton titre , où en es tu à ce niveau ?
--
J'appelle un chat un chat *
     *en Français dans le texte

 

0