Coeur brisé incompréhension

Signaler
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 21 avril 2021
Statut
Membre
Dernière intervention
21 avril 2021
-
 Emilie89 -

Bonjour, 

Mon histoire risque d'être longue. Il y à 1 an et demi je rencontrai Jérôme.
 

Séparé du père de mes 2 enfants depuis peu après 16 ans de vie commune et 13 ans de mariage. Cet homme m'a fait re-découvrir l'amour avec un grand A, m'a relevé et m'a redonner confiance en moi.

 

Tout se passait bien on vivait chaqun de notre côté, moi chez mes parents après ma séparation et lui chez les siens Séparé pour pour sa part depuis plus d'un et divorcé 1 semaine avant notre rencontre.On se voyait régulièrement sauf 3 week end par mois ou il avait en garde deux de ses 4 enfants 10 ans et 14 ans. On se gardait 1 week-end pour nous.

 

Nous partigions des samedis avec nos 4 enfants ça se passait plutôt bien. Au bout d'un an on décide de s'installer ensemble. Notre amour ayant surmonter pas mal de choses nous étions sûr de nous. Pour ma part un divorce qui se passe pas bien et lui son ex femme qui ne cesse de lui mettre des bâtons dans les roues. Mais on à été plus fort que tout et pourtant je vous passe les détails elle à fait des choses très grave. Nous voilà dans notre cocon moi avec mes 2 enfants en garde exclusive et lui toujours avec ses 2 derniers 3 week-end par mois. 6 mois de vie communes avant la rupture.

 

Les problèmes d'éducation car nous n'avions pas la même à commencer à miner notre couple. Car autrement nous étions très amoureux l'un de l'autre attentionné câlin aimant, des je t'aime à tout va le conte de fée.  Ses enfants arrivaient le vendredi soir vers 20h mangeaient et allaient se coucher. Enfin non ils étaient sur leurs console ou téléphone toute la nuit.

 

Nous les revoyons que le lendemain sur les coup de 15h 16h et oui ils sortaient de leur chambre pour manger. Pas avec nous car mes enfants Jérôme et moi mangions aux heures du midi ce qui est logique. Et ça jusqu'au soir à n'importe quelle heure ça descendaient plusieurs fois pour grignoter. Et ça tous le week-end.

 

Chaque week-end je faisais la remarque à mon conjoint et ça ne lui plaisait pas pour lui ils ont toujours été comme ça pourquoi les changer. Bref le soucis de 2 grands aussi à mis son grain de sel. A savoir que Jérôme croulais sur des dettes laissé par son ex. Financièrement c'était difficile. Son aîné de 20 ans fait des études qui reviennent à environs 700 euros par mois, son studio dans les 600 euros, plus les courses ça commence à monter. Heureusement il a eu le droit à un prêt étudiant qui lui a payé ses études mais pour le reste c'est mon conjoint et son ex qui subvenaient à ses besoins.

 

Sauf qu'à un moment donné nous on s'en sortait plus. J'ai donc dis à Jérôme ton fils a 20 ans il peut se trouver un petit job à côté car là c'est plus possible. Il en parle à son fils qui ne comprend pas et lui dit y a toi et maman. Bref il se sort les doigts du c..  et trouve un petit job. Jérôme et son ex lui donne encore 300 euros chacun car ça ne suffisait pas à tout payer. Maintenant celui de 18 ans, en apprentissage depuis septembre n'a toujours pas de patron sauf que ses parents lui ont pris une chambre 250 euros par mois cela se rajoute aux courses, donc chacun lui verse 200 euros par mois.

 

Il a passé une semaine à la maison je ne l'ai pas vu. Couché à 6h du mat levé 20h. Je le voyais 10 minutes à l'heure de dîner. Ordinateur toute la nuit. Je l'ai reproché à mon conjoint. Au lieu de chercher un patron il joue en réseau avec ses potes. Bref un soir Jérôme me dit si son fils de 18 ans  n'a pas de patron en septembre il est renvoyé de l'école. Et sa mère le fou dehors si il bosse pas.

 

Donc on se met d'accord il viendra vivre chez nous. Mais je donne mes conditions pas d'ordi, il faut qu'il bosse et pourquoi pas au vue de son salaire donné une participation car je vous rappelle qu'à nous 2 nous avons 6 enfants. Jérôme dépenses en moyenne par mois plus de 950 euros pour ses 4 enfants pension alimentaire comprise. Nous nous disputons et pour le faire réagir je lui ai dis ça sera moi ou ton fils. Je regrette ma phrase. A savoir que j'étais à cran 1 semaine avant son fils de 10 ans nous a fait un hors forfait de 1500 euros ça fait beaucoup.

 

Bref le lundi 22 mars au soir on discute de tout et de rien et Jérôme m'annonce que ses sentiments diminue alors que le matin même il m'envoyait encore un je t'aime. Le lendemain il me quitte. Il ne supporte plus mes reproche et l'ultimatum ne passe pas. Je suis anéantie car notre couple en dehors des enfants se passait plus que bien. Radical je lui ai demandé une chance nada il veut rien savoir.

 

Il reste jusqu'au dimanche suivant tous les soirs nous avons fait l'amour. Je lui ai demandé de réfléchir de vivre chacun de notre côté mais resté un couple. Sa réponse au bout de 2 semaines d'attentes j'ai pas de manque je ne t'aime plus pas de seconde chance. Je suis en dépression depuis ma rupture car ça été soudain je suis tombée de très haut. La semaine dernière j'ai demandé à le voir pour discuter.

 

On a échangé pendant 2 heures pour arriver au même point il n'est pas fait pour être en couple il est bien comme ça se consacre à ses enfants et pas de retour en arrière. Je lui ai demandé de venir me voir de temps en temps il a accepté. Il est venu ce dimanche manger, petit serie et nous avons dormi chacun de notre côté. J'ai mandié un petit câlin il a fini par céder mais j'étais seul à le prendre dans mes bras. Ça à durer 5 minutes.

 

A ma demande il est revenu hier soir. Plus détendu nous avons reparlé d'une 2eme chance il m'a dit peut être que oui peut-être que non. Il m'a laissé lui faire des papouilles, m'endormir à côté de lui. Plus ouvert. Une bonne soirée. Hier je lui ai dit que sur Instagram il avait oublié de retirer une photo de nous ce matin elle était plus là. Il revient la semaine prochaine je ne le comprends plus.

 

Je suis désolé de ce long message. Mais je suis perdu. Je vous raconterais notre soirée en détail lors de vos réponses.

 

Merci de m'avoir lu.

2 réponses

Messages postés
3298
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
5 mai 2021
581

Bonjour,

 

"notre couple en dehors des enfants se passait plus que bien."

Sauf que l'éducation des enfants est un pan bien trop important pour être considéré comme accessoire. Outre les effets directs que tu nous expliques, ça révèle de profondes différences dans votre manière d'être qui se seraient manifestées autrement.

 

Avez vous pu discuter de ton ultimatum ? Celui-ci est en effet très violent à imposer, mais on peut comprendre que les circonstances aient obscurci ton jugement et que tes paroles ont dépassé ta pensée.

 

"Je suis en dépression depuis ma rupture"

Diagnostiquée par un médecin ? Le terme est un peu dévoyé de son sens premier : une véritable maladie qui n'est pas liée qu'aux émotions et qui nécessite un véritable traitement.

Quoi qu'il en soit, ce que tu exprimes indiques que tu prends très personnellement ce qui vient de t'arriver. Peut-être trop ? L'échec d'un couple n'est pas nécessairement un échec personnel. C'est même l'inverse, la réussite d'un couple semble relever en grande partie de beaucoup de chance pour trouver "un bon", puis de pas mal d'observation pour confirmer que c'est bien à "un bon" qu'on a affaire.

 

 

 

 

Je viens de vivre la même chose... jai pris un coup de masse sur la tête et il est déjà sur un site de rencontre au bout de 15 jours alors quil me disait vouloir être seul.