Grande anxieuse, j'ai trop peur de déménagement

NATHALIE!17
Messages postés
13
Date d'inscription
dimanche 18 septembre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
2 octobre 2016
- Modifié par Strumpfette le 21/09/2016 à 14:36
imagine7
Messages postés
19266
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 septembre 2022
- 24 sept. 2016 à 21:31

Bonjour à tous,

 

Je vais essayer de faire court pour mon problème que je traîne comme un boulet depuis maintenant près de dix années.

 

Je suis avec mon ami depuis 13 ans, nous vivons ensemble, mais sans être mariés, je voudrais mais pas lui, il a peur mais ne veut pas me dire de quoi, je pense une peur de l'engagement, pas d'enfants non plus, il n'a jamais voulu entendre parler de fiv ou adoption, ou autre, car pas envie "d'élever l'enfant d'un autre", par contre, le déménagement devient une obsession pour lui, depuis toutes ces années, il se connecte sur "le bon coin ou d'autres sites de location, et cherche  absolument une maison, dans les trois cent euros, avec deux chambre, un garage, un jardin clôturé, car on a des petits chats et il a peur qu'ils se sauvent, oui, vous me direz il est difficile, nous vivons actuellement à la rochelle, je suis née ici, j'ai des amis, des repères, mais plus de famille, mes parents décédés, mais voilà mon problème :

 

J'ai une grande peur du changement de mon lieu de vie, car lui est de champagne ardennes, et quand il m'a connue, il voulait déjà partir de sa région, donc il est venu, avec plaisir vivre ici, nous sommes en logement social hlm, on a repris l'appartement après le décès de mes parents, c'est un appartement très bien, bien situé avec une elle vue sur le parc et sur les champs et la mer, il a été refait à neuf, pour l'isolation, etc....et j'ai mis beaucoup d'argent pour le rénover, les meubles, refaire la tapisserie, les peintures, etc...et il m'a aidé volontairement à le refaire, mais en continuant à chercher un autre logement dans une autre région, une maison de préférence, et pas ici, car les maisons en location sont trop chères, on peut pas acheter, car lui en pension d'invalidité, et moi sans emploi et aucun revenu, avec un loyer de 225 euros par mois, on s'en sort quand même, mais ca lui suffit pas, il veut une maison et se plaît pas trop ici, car il y a la taxe d'habitation entre 400 et 500 euros aussi !! même si on paie à deux (j'avais des économies, donc je peux l'aider cette année financièrement),  mais il me dit, c'est pas une solution, donc comme les loyers et les impôts sont trop chers ici, on vas partir ailleurs ! Mais après presque 10 ans de recherches, il ne sait toujours pas où,  moi, je préfèrerais rester ici chez moi, et lui il aurait une préférence  pour la montagne, voir l'auvergne, sa préférence, le hic, on y a été en juin dernier, pour des vacances, et je ne me vois pas vivre là bas, je l'ai ressentit. Malgré ma peur très angoissante de ce déménagement, de ce changement de vie on vas dire, si on partait s'installer ou il y a la mer, je pense que je m'y ferait, je dis bien : "je pense", mais je n 'en suis pas sûre !  Ca me rend malade, j'en pleure, me lève parfois la nuit pour manger du sucré car je e peut pas dormir, je souffre de dépression et d'une très grande anxiétée ,alors ce changement de vie, à 47 ans ! je ne me vois pas partir, ça m'angoisse de trop, lui il a 51 ans et changer de vie ne lui fait pas peur, mais il décide pour lui, et me demande rarement mes choix, on en parle pas vraiment en profondeur, aucune région n'est décidée, sauf pour lui, une préférence pour la montagne et l'Auvergne, et moi, je préfèrerait rester ici, il y aurait du travail pour moi, car je ne conduis pas, et commence à avoir des soucis de santé, je sais pas si ça n'aurait pas un rapport avec ce dilemme de tout quitter pour ailleurs !

 

En gros, il veut partir avec une préférence pour la montagne, et surtout l'auvergne, et moi ce serait la mer, mais si je le suivais ce serait pour lui, je ne penserait pas à moi, d'ailleurs penser à ce que je veux moi, ce serait pas un peu égoïste quelque part ? Et je me dis que je suis obligée de le suivre là où il ira, même si je ne vais pas le supporter je sais, je devrais vivre cette vie sans saveur, tout le reste de ma vie, pourquoi ? Car je n'ai pas de revenus, ni de travail qui pourrait me sauver, donc je suis obligée de le suivre, et puis, j'ai mis longtemps à trouver quelqu'un qui me convienne que ça me peine si je devais prendre la décision de rester chez moi et le laisser partir vivre là où il veut, au bout de 13 ans, ce serait dommage ! Donc, je ne sais pas quoi faire, le suivre sachant que je suis pas sûre de me plaire là où on ira, ou m'écouter et penser à moi et rester là, où est ma vie et où je me sens bien ?  Mais si je fais ça, ce seras la rupture, et le côté me retrouver seule, en plus du financer qu'il faudra que je puisse gérer toute seule, me fait peur !  Je ne vois pas de solutions, j'ai beau retourner dans tous les sens, je n 'ai pas de solutions ! Avez vous vécu cette situation de ne pas vouloir suivre votre compagnon, pour diverses raisons ? On est pas mariés ! Merci beaucoup de vos réponses et de m'éclairer pour ce problème qui me rend malade

A voir également:

2 réponses

stf_frmu
Messages postés
39352
Date d'inscription
mercredi 22 février 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
24 septembre 2022
176
19 sept. 2016 à 11:50

bjr

 

vous dites que le suivre dans une nouvelles région, vous ne le supporterez pas et ce sera la séparation.

 

et si vous ne le suivez pas et qu'il décide de partir ce sera aussi la séparation.

 

il ne faut pas aussi penser qu'a lui, il faut que vous ayez une bonne explication ensemble, sérieuse ou lui expliquez vos angoisses et votre choix de ester ici.

 

parler est la meilleure solution pour aboutir ensemble a quelque chose...

 

car pensez bien que si vous partez dans une autre région et que cela ne va pas, que vous venez a vous séparer, vous n'avez plus de logement !

 

et trouver une maison avec jardin clos a 300 € ça va devenir vraiment très difficile ou alors en plein milieu des choix ou bois et quand on n'a pas de permis, on se retrouve prisonnier au milieu de ........................... rien. quel avenir !


--
 "je crois que c'est le rôle de Dieu de leur pardonner... nous, notre boulot,     c'est seulement d'organiser cette rencontre." Général Schwartzkoph 

 

0
NATHALIE!17
Messages postés
13
Date d'inscription
dimanche 18 septembre 2016
Statut
Membre
Dernière intervention
2 octobre 2016

19 sept. 2016 à 22:55
Merci de vote réponse, oui, je sais, mais je crois que je vais être obligée de le suivre, car, comme je n'ai pas de travail en ce moment, et dur d'en trouver car dans mon métier "le nettoyage de locaux", les sociétés de nettoyage demandent le permis et la voiture, ce que je n'ai pas, alors.....ça a toujours été dur pour moi, et avec le rsa, je ne toucherai que 461 euros par mois, avec ma petite chienne et deux minettes, il est hors de question que je m'en sépare, donc, ce seras dur aussi, j'ai peur de ne pas y arriver ! Et je n'ai plus de famille ni mes parents pour m'aider si il m'arrive quelque chose, que avec mon ami, je suis à l'abri financièrement ! Maintenant pour l'endroit où on vas vivre si on part d'ici, j'espère encore qu'il changera d'avis sur ses préférences et qu'on trouvera à la mer ou pas trop loin, que je sois pas trop dépaysée, la Normandie ou la Bretagne, pour un exemple, il y a des maisons pour des prix abordables, là, je pense que ça irait ! Mais on est pas encore partit, je dois retravailler après avoir réglé mes problèmes de santé, j'espère que de ce côté là, ça vas aller !
0