Rupture incompréhensible

Signaler
-
Messages postés
3262
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 avril 2021
-

Bonjour,

Je ne sais pas vraiment par où commencer. Cela risque d'être long, c'était une relation de presque 9 ans. 

Nous nous connaissons depuis presque 15 ans, rencontrés au collège. Vers la fin du lycée, en 2012, nous nous retrouvons et tombons foux amoureux. A ce moment là, lui comme moi devons déménager, moi à Paris, lui en Lorraine. Nous prenons le pari, à 16 ans et demi de tenir une relation à distance. Et cette situation a duré 4 ans, d'intenses retrouvailles et de dures séparation. En 2016 je viens m'installer dans sa région pour continuer mes études. Tout se passe très bien, mes craintes de ne pas réussir à vivre sous le meme toit s'envolent peu à peu. 

 

Le vent commence à tourner en mars 2019, lorsqu'il commence à douter de nous, de lui, de moi. Nous sommes dans la communication mais je ne parviens pas à saisir ce qu'il me reproche, comme si mon cerveau était bloqué. Un jour, ça pète, il me dit qu'il me quitte. Parce que je ne suis pas assez "dynamique", pas assez sociable, pas assez si, pas assez ca... A ce moment là cela fait 3 ans que nous vivons sous le même toit et je n'ai jamais menti sur ma personne. Je suis plutôt casanière, j'accorde assez peu d'importance aux relations sociales qui sont pour moi très souvent superficielles au premier abord (ce qui me fait passer, je n'en doute pas, a coté de belles histoires d'amitié). bref, nous discutons et je parviens à la faire changer d'avis. J'ai conscience de ce qu'il me reproche mais je trouve que cela manque de contenance. A ce moment là je veux évoluer mais comme toute personne de 23 ans, pour moi avant mon couple.

A part ces reproches en fond, notre couple est équilibré. On communique, on a bâti une belle complicité. Nous sommes tous les deux diplomés et décidons de changer de région pour trouver du travail en même temps.

En octobre 2019, nous arrivons donc à Nantes, il trouve un travail, moi aussi. Je travaille à mi-temps en tant que salarié et pour le reste, je suis à mon compte. C'est quelque chose qui compte dans notre couple car même s'il m'encourage à persévérer dans l'entreprise que j'ai créé en 2017, je ne ressens pas de fierté de sa part. Il se tient néanmoins disponible pour m'aider.

Au bout de quelques mois, un premier confinement qui se passe bien (nos problèmes sont mis de côté, on ne peut pas sortir et travaillons tous les 2 à la maison), il devient de plus en plus distant, puis de nouveau c'est le grand amour. Il me ressort ses reproches de temps en temps, comme pour me rappeler que je suis en sursis. Mais malgré tout nous faisons des projets ensemble. A mon anniversaire il ya 3 mois il me promet même un voyage, dès que possible. Petit à petit, il continue de s'éloigner ou de se murer dans le silence, par phases, et je sens de mon côté que je commence à perdre confiance en moi. Chaque pas de travers, j'ai l'impression de perdre des points. Sans vraiment m'en rendre compte, j'accumule une grande frustration, des tensions énormes, mélées au contexte de l'année 2020 que je n'ai pas besoin d'expliquer... Alors quand le second confinement est annoncé, j'ai litérallement l'impression que c'est moi qui aie manigancé tout cela pour le fixer à la maison avec moi. 

Enfin, après cette escalade difficile et un mal être qui me pèse de plus en plus, il prend la décision de mettre fin à notre relation il y a de cela 3 semaines, au détour d'une conversation (les disputes sont rares). Il continue de me présenter plein de raisons, sur lesquelles j'étais prête à m'engager : plus de sorties, plus m'ouvrir aux autres, être plus souple et réussir à ne pas tout contrôler, et une meilleure gestion de mes finances(pas pour lui, mais parce que je le souhaite pour moi meme). Sauf que ... impossible de lui prouver tout cela ces derniers temps. Ma situation professionnele est plutot stable mais la période fait que c'est plus compliqué, quant aux sorties et aux rencontres amicales... 

 

Depuis cette rupture recente, nous continuons de vivre sous le meme toit et son attitude me parait de plus en plus etrange. Souhaitant garder notre appartement, il en a loué un nouveau de son côté et déménage la semaine prochaine. Nous dormons séparément et passons moi de soirées devant la télé pour respecter SA décision. Mais a côté de cela, nous gardons une complicité intacte, partageons de bons moments quand nous mangeons ensemble. Il m'a meme dit qu'il percevait que j'avais changé en positif depuis l'annonce de la rupture. Il a pris rapidement un appartement, est beaucoup dans la logistique (partage des meubles, administratif etc...) mais j'ai l'impression qu'il n'a pas conscience de ce qu'il est en train de faire.... C'est très souvent moi qui lui rappelle des choses auxquelles il devra penser. 

 

Je pense que cette rupture n'est pas totalement définitive, même si nous nous remettons jamais ensemble. J'ai peur de me mentir et de m'accrocher à cette idée qu'il va revenir et se rendre compte de son erreur, même si en parallèle j'avance dans un vrai processus de deuil. C'est paradoxal : je me prépare à ne plus vivre sans lui meme si c'est dur, mais j'ai l'impression que lui non, alors que c'est sa décision.. 

En tout cas, merci à ceux qui m'auront lue jusqu'au bout. Je prends tous les avis, même s'ils ne sont pas complaisants. Je vous remercie ! 

1 réponse

Messages postés
3262
Date d'inscription
mercredi 11 février 2009
Statut
Contributeur
Dernière intervention
8 avril 2021
568

Bonjour,

 

Pour le côté fluctuant j'imagine que l'on peut mettre ça sur le compte du fait qu'il ne peut pas renoncer facilement à cette relation.

Il se peut aussi que, vous étant mis ensemble très tôt, il éprouve le regret de ne pas avoir pu expérimenter ailleurs.

 

Pour le reste, tu sembles avoir un bon état d'esprit : chercher l'amélioration pour toi avant tout, et tant mieux si une des conséquences est de fluidifier les choses entre vous. Changer uniquement pour lui n'aurait été que prendre le risque de te frustrer et de lui en vouloir.